Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

4 conseils à suivre pour localiser votre application

Vous souhaitez faire traduire et localiser votre application mobile pour gagner en visibilité  ? Si vous êtes un peu perdu sur les étapes à...

Publié par Laura

Vous souhaitez faire traduire et localiser votre application mobile pour gagner en visibilité  ? Si vous êtes un peu perdu sur les étapes à suivre pour optimiser la traduction et la localisation de votre application, vous êtes au bon endroit  !

Parfois, il peut être plus pratique de faire traduire et localiser son offre plutôt que de la renouveler complètement pour générer du trafic et de nouvelles ventes. Pas besoin de tout chambouler quand vos voisins peuvent tout à fait être intéressés par vos produits, services, technologies… Mais il reste encore à les atteindre  !

 

 

Passer par la traduction et la localisation de votre application mobile n’est jamais une mauvaise idée. Et voici quelques chiffres qui le prouvent  :

  • En 2017, le montant des ventes réalisées via des applications mobiles s’est élevée à 75 milliards de dollars dans le monde.
  • Le nombre d’utilisateurs de smartphone est passé de 1,5 milliard en 2014 à près de 2,5 milliards en 2019.
  • 36  % de la population mondiale avait accès à smartphone en 2018, alors que ce chiffre était d’environ 10  % en 2011 et les prévisions pour les années futures sont exponentielles.
  • Les ventes réalisées via des applications sont supérieures aux ventes réalisées depuis un site internet sur un smartphone  : en 2016 déjà, elles représentaient 13,4 milliards de dollars. Autrement dit, au moment d’acheter depuis leur téléphone portable, les utilisateurs de smartphones préfèrent passer par l’application d’une marque plutôt que de se rendre sur son site internet.

Il y a de quoi ne pas avoir peur de se lancer  ! Mais il ne faut pas précipiter les choses pour autant. Voici 4 conseils pour mener à bien la traduction et la localisation de votre application mobile.

localisation application mobile

1. Optez pour une traduction multilingue

Avant de faire traduire votre application, il est nécessaire de vous poser quelques questions. Faire traduire votre application dans les langues les plus parlées dans le monde (anglais, espagnol, chinois) représente bien évidemment des avantages  : atteindre le plus grand nombre de clients potentiels. Mais, parfois, il peut aussi être intéressant de faire traduire votre application dans une langue moins parlée dès lors que le marché représenté derrière peut être intéressant pour vous.

Pour savoir dans quelle langue faire traduire votre application, observez votre concurrence  : dans quelle langue a-t-elle fait traduire son site internet et/ou son application  ? Demandez-vous quels peuvent être les marchés réceptifs à votre produit, votre offre  ?

Dans tous les cas, ne vous contentez pas d’une seule langue. L’anglais est le premier choix de bien des entreprises, à juste titre, mais vous avez le droit de voir les choses en grand. Parfois, il peut même être nécessaire de faire traduire votre application en anglais britannique et aussi en anglais américain  : vous devez prouver à vos futurs clients que vous les comprenez, que vous savez répondre à leurs besoins avec une offre adaptée à ceux-ci.

 

2. Faites appel à de vrais professionnels

Ne ruinez pas tous vos efforts avec une traduction de mauvaise qualité  ! Nombreuses sont les entreprises qui souhaitent faire des économies en réalisant leurs traductions en interne. C’est une fausse bonne idée  ! Il ne suffit pas d’être bilingue ou de bien parler une langue pour être un traducteur, et encore moins pour en être un bon. Les omissions, les faux-sens et autres contresens et autres erreurs de traduction creusent une distance entre un client potentiel et vous-même, et c’est cette même distance qui laisse place à de la méfiance.

Plusieurs freins psychologiques sont actifs au moment de l’achat via des applications mobiles  : je ne connais pas cette marque, son content marketing est plein de fautes lexicales, grammaticales et orthographiques, puis-je lui faire confiance  ? Un traducteur spécialisé saura, lui, choisir les bons mots pour traduire au mieux votre application mobile et prouver à ceux qui la téléchargent que vous avez su faire l’effort de vous adapter à leurs besoins.

On ne badine pas avec la traduction  : la moindre erreur peut être fatale pour votre réputation  ! Capitalisez sur vos précédents investissements en mettant toutes les chances de votre côté pour vos premiers pas vers un nouveau marché.

traduction application mobile

3. Préparez votre projet en amont

La traduction d’une application se prépare en amont  : n’hésitez pas à fournir un accès à votre interface administrateur lorsque cela est possible, ou à fournir tout document permettant d’atteindre au plus vite vos attentes. Si vous avez déjà de la documentation traduite ou bien un glossaire, communiquez-les à votre traducteur  : c’est une véritable mine d’or  !

Pensez à envoyer les fichiers sources (fichiers strings pour les applications sous iOS, fichiers RESX pour les applications sous Windows.NET et Windows Phone, fichiers XML pour les applications sous Android). Cela permettra au traducteur de votre choix d’assurer une cohérence au sein de vos contenus, et d’utiliser un logiciel d’aide à la traduction.

Attention !
Un logiciel d’aide à la traduction n’est pas synonyme de traduction automatique mais plutôt de gain de temps, et tout temps gagné représente une économie d’argent  !

Donner le plus d’indications et de contextualisation possible vous permet d’obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes.

 

4. Adaptez-vous au marché ciblé

Pour une meilleure localisation, ayez en tête les spécificités de chaque marché. Prenez en compte le contexte économique, social, politique, et législatif du marché que vous ciblez. Posez-vous les questions suivantes  : mon contenu peut-il être traduit ou bien nécessite-t-il des ajustements  ? Quelles peuvent-être les barrières législatives à votre projet dans le marché ciblé  ? La protection des données par exemple est extrêmement régulée en Allemagne, si vous souhaitez viser ce marché, correspondez-vous aux critères en vigueur là-bas  ? La simple traduction de votre contenu ne suffit pas. Le meilleur à faire reste de se rapprocher d’un professionnel.

Un projet, des questions  ? Chez Traduc.com, nous sommes à votre écoute pour tout projet de traduction et de localisation de votre application mobile.

L’article 4 conseils à suivre pour localiser votre application est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Londres va ouvrir la plus grande zone de Wifi gratuite d’Europe

Alors que tous les sportifs sélectionnés se préparent petit à petit pour l’événement de l’année, Londres continue de construire et fignoler les détails de...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

7 conseils pour rédiger une newsletter

La newsletter a pour objectif d’établir un lien de proximité avec vos clients et de les inciter à l’action. Il est donc essentiel de soigner sa...

Publié le par Camille