Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Billet Sponsorisé – GoViral Network une nouvelle régie publicitaire

J’ai été contacté par GoViral Network pour tester l’ouverture de leur plateforme à la France. J’ai accepté la proposition. Vous avez du donc voir apparaître en...

Site GoViral Network

J’ai été contacté par GoViral Network pour tester l’ouverture de leur plateforme à la France. J’ai accepté la proposition. Vous avez du donc voir apparaître en dessous de chaque article une vidéo qui n’est autre que du contenu diffusé par cette plateforme. GoViral est une régie spécialisée dans la diffusion de contenu multimédia comme eBuzzing ou Blogbang. Comme vous pouvez vous en douter, WebActus gagne de l’argent à chaque visionnage. Le prix gagné au visionnage dépends de la campagne et du pays dans lequel la publicité sera diffusée mais cela varie entre 2 et 10 centimes.

Je dois dire que sa demande est plutôt bien tombé. Je souhaitais trouver une régie publicitaire supplémentaire pour WebActus. Je souhaitais mettre des contenus plus interactifs comme ce que peut proposer BlogBang ou eBuzzing. J’ai donc sauté sur l’occasion. Mes premières impressions sont plutôt mitigées. Le site parait assez vieux et je dois dire qu’il ne m’attire pas du tout (je le trouve même moche).

Après inscription et validation de mon site j’ai accès aux campagnes. Bon là encore le site n’est pas encore très bien rempli pour toutes les campagnes qui peuvent toucher à la France. Ils sont en train de les ajouter et donc le catalogue est un peu pauvre.

Par contre le lecteur est assez joli et j’apprécie fortement que la vidéo ne se déclenche que sur l’action de l’internaute. J’ai horreur de ses publicités intrusives qui se lance au passage de la sourie. Je ne vous l’imposerais donc pas.

Il existe deux modes de diffusion. Soit on diffuse une publicité précise sur son blog soit on met en place un lecteur qui adapte son contenu au lecteur. C’est à dire que suivant son pays de provenance, il aura accès aux publicités cibles de son pays. C’est très pratique et améliore normalement le contenu. Il n’a pas de publicités qui ne sont pas pour lui.

Pour compléter cet article, j’ai choisi d’interviewer Adrien de Malherbe, une des personnes travaillant à GoViral  Londres, pour qu’il nous explique précisément en quoi consiste GoViral. Je vous retranscris notre échange :

WA : Pouvez-vous présenter rapidement l’entreprise GoViral.com (historique) ?

Goviral a été fondé à Copenhague (Danemark) en 2005. Son activité principale est la distribution de contenu de marque. Depuis cette date, nous n’avons cessé de développer notre offre et notre implantation géographique pour offrir aux annonceurs et agences des solutions professionnelles de médiatisation des contenu de marque.

En 2009 Goviral lance goviralnetwork.com, la plateforme mondiale de monétisation pour Éditeurs et Blogueurs. Voici des exemples de nos campagnes http ://goviral.com/cases.php

WA : GoViral.com c’est combien de personnes qui travaillent dessus ? d’annonceurs et de diffuseurs ? combien de campagnes ?

Aujourd’hui Goviral réunit plus de 50 employés dans 4 bureaux (Londres, Paris, Copenhague et Franfort) avec des partenariats à Tokyo, Moscou et Milan. Goviral a délivré plus de 1,000 campagnes dans plus de 87 pays à ce jour. En terme de volume, c’est plus de 20 millions de views ciblées par mois. Plus de 129 000 sites ont relayé nos campagnes sur les 12 derniers mois et plus de 200 annonceurs ont travaillé avec nous a ce jour.

WA : De grande régie comme Google Adsense, tradedoubler ou eBuzzing permettent ce genre de rémunération, pourquoi monter une énième régie ?

Goviral est uniquement dédiée a de la diffusion de contenu brandé (principalement de la vidéo, mais aussi de l’advergame ou des widgets).
L’objectif est d’engager une conversation entre les marques et leurs utilisateurs via un contenu interactif. Ça n’est possible que lorsque qu’un internaute choisi de lui-même de consommer un contenu. Il est donc fondamental de proposer une vidéo dans un environnement propice, c’est-à-dire contextuel et participatif. En ce sens nous sommes différents des régies traditionnelles, et pour parler plus spécifiquement d’eBuzzing, notre positionnement repose essentiellement sur la diffusion de vidéos, au niveau local et international.

Plus concrètement, toutes les vidéos que nous distribuons sont initiées pas les internautes en cliquant sur le bouton play du player vidéo. Notre format est au minimum en 300 x 250, donc pas de bannière. Nous garantissons des views ciblées par pays, et les views en dehors des pays cibles ne sont pas facturées aux clients. A cela s’ajoute notre envergure internationale qui permet a nos clients de lancer des campagnes dans plus de 80 pays.

WA : En quoi vous vous différenciez donc puisque ebuzzing et Blogbang font des choses équivalentes ?

D’un point de vue éditeur de site, nos conditions de payement sont plus avantageuses et nous offrons un accès aussi bien aux campagnes locales  qu’internationales. Notre offre est donc faite pour les éditeurs qui désirent monétiser leurs sites avec des contenus de qualité. Mais il faut préciser que notre player peut très bien coexister à coté des players ebuzzing ou blogbang. Nous n’imposons évidemment pas l’exclusivité.

WA : Quels sont vos futurs projets à courts termes ? à long terme ?

Nos projets a court terme sont bien entendu d’accroitre la profondeur de notre réseau, au niveau du nombre de sites partenaires et des thématiques couvertes. Nous développons constamment de nouvelles fonctionnalités de tracking et de reporting, à destination des éditeurs et anonceurs. La plate-forme va d’ailleurs être traduite en français afin de faciliter l’accès a ceux qui ne sont pas familiers avec la langue anglaise.

WA : Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Nous avons 2 types de produits :

  • le standalone player > code specifique pour une campagne unique, idéal pour les posts
  • le syndicated player (SP) > un player qui diffuse toutes nos campagnes et qui optimise la video présentée selon le pays de l’utilisateur (par ex : une IP Belge verra une campagne Belge s’afficher) avec un option de fallback (adsense par ex) lorsque qu’il n’y a pas ou plus de vidéo a servir pour le pays de l’utilisateur

Je reste à la disposition des éditeurs de sites ou bloggers qui voudraient me contacter.

Je remercie Adrien de Malherbe de s’être prêté au jeu de l’interview et leur souhaite bonne chance dans leur développement en France.

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Vidéo Facebook : 6 astuces pour décupler le nombre de vues

Vous l’avez remarqué  : l’engagement organique de vos publications Facebook diminue de jour en jour. À cause de cette baisse, seulement...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

WIS : recrutez des alternants avec une double-compétence dans le digital

Dans le cadre de notre semaine « Vite, un alternant dans le digital », nous vous proposons de découvrir WIS, sa philosophie et la manière dont...

Publié le par Flavien Chantrel