Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

5 erreurs de traduction qui peuvent nuire à votre site internet

L’étape de la traduction d’un site internet est souvent négligée. Nombreux sont ceux qui, en effet, perçoivent la traduction d’un site...

Publié par Valentine

L’étape de la traduction d’un site internet est souvent négligée. Nombreux sont ceux qui, en effet, perçoivent la traduction d’un site internet comme la simple transposition de son contenu dans une autre langue. Cela va bien plus loin  !

La création d’un site internet représente un budget conséquent  : il faut s’entourer des bons professionnels si vous souhaitez vous faire une place sur la toile. Au moment de vous développer à l’international, tous vos efforts et investissements peuvent être réduits à néant si la traduction de votre site internet ne fait pas l’affaire. N’ayons pas peur de le dire  : une mauvaise traduction de votre site internet peut vous faire perdre des clients  !

Nous revenons ici sur 5 erreurs de traduction courantes qui ont pourtant des conséquences néfastes pour votre développement sur la scène internationale.

 

1. Vous avez utilisé des traducteurs automatiques

Google translate

Les traducteurs automatiques ont cet avantage d’être gratuit. Et comme vous avez déjà dépensé assez pour la création de votre site internet, vous y avez vu une opportunité de faire des économies.

Et pourtant, les services ou produits gratuits sont de moins en moins associés à la notion de qualité. Rares sont les entreprises de qualité qui, jouissant d’une extrêmement bonne réputation, proposent leurs produits ou services gratuitement. La gratuité de certaines choses enclenche même certains mécanismes de défiance  : si on me propose tel produit gratuitement, c’est qu’il doit bien y avoir une arnaque quelque part…

Avec les traducteurs automatiques, il y a en effet anguille sous roche. Il s’agit d’algorithmes qui traduisent mécaniquement un texte en se souciant très peu du contexte  : toutes les nuances, tous les jeux de mots et toutes les figures de style sont traduits littéralement et sapent complètement le sens et le style du texte d’origine.

Résultat  : c’est clair et net aux yeux de vos lecteurs, c’est un robot qui s’en est chargé  !

Vous créez une distance entre un client potentiel et vous-mêmes, chose à ne pas faire lorsque la méfiance est réelle au moment de l’achat en ligne par exemple.

 

2. Vous avez fait appel à un traducteur non professionnel

Traducteur professionnel

Vous connaissez quelqu’un qui parle extrêmement bien anglais et ça tombe bien, vous souhaitez ouvrir votre plateforme d’e-commerce au Royaume-Uni. Votre ami est bilingue car ses parents sont américains. Votre amitié est solide et vous espérez que sa traduction de votre site internet le sera tout autant.

Malheureusement, votre ami a son propre travail à faire et il n’est pas habitué à travailler sur la traduction de milliers de mots.

En plus, il n’est pas payé et votre projet de traduction passe donc tout en bas de sa liste de priorité. Pouvez-vous pour autant lui demander de se dépêcher  ? Et quand bien même il y mettrait la meilleure volonté du monde, il ne pourra jamais être aussi rapide qu’un traducteur professionnel. Et il pourra encore moins être tout aussi précis, fatigué par le caractère fastidieux de la tâche…

Fautes de frappe, omission, barbarismes, contre-sens, faux-sens, utilisation de l’anglais américain pour un public britannique, vous voilà avec un résultat peu qualitatif.

Être un bon traducteur ne se résume pas à être bilingue  : cela nécessite de longues années d’études pour ne pas tomber dans les nombreux pièges de la traduction, une rigueur implacable, une patience extrême, de solides connaissances interculturelles, et bien d’autres qualités qui ne sont pas innées chez quiconque parle deux langues. Il vaut mieux avoir recours aux services d’un professionnel  !

 

3. Vous n’avez pas de stratégie de content marketing internationale

Line stratégie internationale

Traduire uniquement les pages et rubriques de votre site internet n’est pas suffisant. Ce n’est pas parce que votre site internet apporte un trafic satisfaisant dans une langue que sa traduction dans une autre langue en apportera tout autant.

Avez-vous pensé à faire traduire les url de vos pages  ? Les commentaires et autres avis de vos clients  ? Avez-vous un blog ou un livre blanc  ? Si oui, avez-vous pensé à les faire traduire  ? Avez-vous identifié des réseaux sociaux qui fonctionnent tout particulièrement dans le marché cible où vous souhaitez vous implanter  ?

Par exemple, il peut être tout à fait intéressant de faire traduire votre page Facebook pour toucher votre nouvelle cible. En revanche, si vous souhaitez vous implanter en Chine, cela n’aura aucun impact  : il vous faudra plutôt créer une page WeChat. Pour cibler le marché russe, il sera plus pertinent de vous lancer sur VKontakte.

Ne vous contentez pas du strict minimum  !

 

4. Votre SEO est resté le même

Naver

Le SEO n’est pas une science immuable d’un pays à un autre, d’une langue à une autre. Si vous vous contentez de faire traduire littéralement votre texte, sans adapter votre SEO, cela revient à vous tirer une balle dans le pied.

Les recherches Internet ne sont pas nécessairement faites de la même façon de l’autre côté de la frontière. Le mieux reste d’analyser les mots-clés les plus utilisés dans le marché où vous souhaitez vous implanter et d’y adapter tout votre contenu.

Vous pouvez très bien passer inaperçu dans les résultats de recherche de votre marché cible avec un SEO en béton dans votre premier pays d’implantation.

Voici une autre des raisons pour laquelle il est important de faire appel à un traducteur professionnel  : cela vous évite de conduire une longue étude sur les mots les plus utilisés car un traducteur professionnel, par son expérience, sait déjà quel lexique vous permettra de gagner des places dans les résultats de recherche.

 

5. Vous avez négligé les détails

guide des tailles international

Croire que vos clients potentiels vont s’adapter à vous est une grosse erreur, surtout au moment de vous lancer. Sur la toile et dans un autre marché, le client reste roi.

Pour convaincre vos clients potentiels, vous devez soigner tout petit détail et leur présenter un résultat qui frôle la perfection  : avez-vous oublié de traduire certaines pages, certains textes  ? Votre contenu graphique est-il aussi traduit  ? Avez-vous bien adapté les devises et les unités de mesure  ? Avez-vous un guide des tailles  ?

 

Vous l’aurez compris, l’étape de la traduction de votre site internet est cruciale. La meilleure façon d’éviter ces 5 erreurs de traduction est de faire appel aux services d’un vrai professionnel. N’hésitez pas à contacter l’équipe Traduc.com pour établir un devis  !

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Instagram : un sticker « Commandez votre repas » pour les Stories des restaurants

Instagram soutient les restaurateurs en leur offrant la possibilité de partager dans leurs Stories un sticker « Commandez votre repas » pour permettre aux...

Publié le par Estelle Raffin
Webmarketing

Structure actuelle d’un tweet

Alors que Twitter a annoncé son intention de créer prochainement une fonctionnalité d’annotation de tweets, voici déjà à quoi ressemble la structure d’un tweet...

Publié le par Team WebActus