Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Top 5 des erreurs de traduction marketing que les marques aimeraient bien oublier…

Chaque langue est belle dans sa forme la plus vraie ou la plus originale. Cependant, lorsqu’on essaie de penser dans une langue et de traduire littéralement la phrase...

Publié par Laura

Chaque langue est belle dans sa forme la plus vraie ou la plus originale. Cependant, lorsqu’on essaie de penser dans une langue et de traduire littéralement la phrase ou l’expression dans une autre langue, les résultats peuvent être hilarants.

Si de telles erreurs de traduction sont commises dans un contexte commercial ou dans l’environnement d’une entreprise, on ne peut pas les qualifier d’hilarantes mais simplement de terribles ou, pour mieux dire, d’horribles. Elles s’avèrent fatales pour les entreprises qui cherchent à s’étendre au-delà des frontières.

Voyons quelques exemples où de grandes entreprises ont subi d’énormes pertes ainsi que leur réputation à cause de grosses bévues de traduction commises par des traducteurs non qualifiés qui avaient probablement utilisé des outils de traduction disponibles en ligne.

 

Pepsi, peux-tu vraiment faire ça  ?

Pepsi Come alive!

Lorsque le géant américain PepsiCo a prévu de s’aventurer sur les marchés chinois, il a dû imaginer que la jeune génération en Chine deviendrait folle de leur boisson, Pepsi.

Les responsables marketing de la marque ont cependant vite déchanté lorsque leur slogan, “Come alive with the Pepsi generation” a été traduit en chinois par “Pepsi ramène vos parents d’entre les morts“, et que les Chinois l’ont pris comme une offense ou une insulte à leurs ancêtres décédés.

 

Coca-Cola, pourquoi traduire son nom  ?

coca-cola Chine

Coca-Cola n’est pas loin derrière Pepsi en terme d’erreur de traduction. Le nom de la marque lui-même a été traduit de manière incorrecte. Traduit en chinois, Coca-Cola est devenu Ke-Kou-Ke-La qui signifie ” mordre le têtard de cire ” ou “jument fourrée à la cire” selon le dialecte.

Le traducteur aurait dû savoir que les noms ne doivent pas être traduits mais simplement translittérés.

 

KFC, on préfère le poulet  !

Lorsque la chaîne alimentaire américaine KFC a voulu déployer ses ailes en Chine, elle a pensé que son slogan “Finger-lickin’ good” serait traduit en chinois par “Si savoureux qu’on continuera à se lécher les doigts même après avoir fini le repas“.

Le traducteur a cependant utilisé ses connaissances (sarcasme) pour le traduire par… “Mangez vos doigts”  !

 

Ford et son erreur fatale

Ford Pinto

Les ventes de la Ford Pinto n’ont jamais décollé au Brésil, malgré une campagne de marketing savamment conçue encourageant les consommateurs à « mettre un pinto sous l’arbre ». En effet, les Brésiliens avaient traduit « pinto » en « minuscules organes génitaux masculins ».

L’entreprise a fait un pas rapide, a retiré toutes les plaques signalétiques et les a changées pour lire Corcel qui signifie cheval.

 

Electrolux, la marque qui craint

Nothing sucks like an Electrolux

Les erreurs commises ne se limitent pas aux entreprises américaines  ! Electrolux, un fabricant d’aspirateurs suédois, a reçu une rapide leçon lors de son introduction de son produit sur le marché américain. L’entreprise pensait mettre en avant la grande puissance de son aspirateur avec son slogan  : “Nothing sucks like an Electrolux“, littéralement “Rien n’aspire comme un Electrolux“.

Même si le slogan est grammaticalement correct, il n’a jamais vraiment pris son envol auprès des acheteurs américains… Aucune surprise là  : “to suck” signifie aussi “craindre“. Voulez-vous acheter un aspirateur de la marque, quand on vous assure que “Rien ne craint autant qu’un Electrolux  ?

 

Conclusion

Les erreurs de traduction commises par ces entreprises leur ont coûté leur réputation, d’énormes parts de marché et leurs rêves de succès rapide. Lorsque ces géants lancent leurs projets au niveau local et tentent de les développer sur les marchés internationaux, ils manquent le plus souvent de temps. Chaque jour, chaque minute compte pour toutes les parties prenantes. Ils ne peuvent donc pas se permettre de reporter la date de lancement en raison de problèmes mineurs.

C’est pourquoi les traducteurs jouent un rôle clé dans le processus global, et ils ont parfois tendance à utiliser des outils de traduction facilement accessibles pour obtenir des résultats plus rapidement. De telles erreurs peuvent toutefois être évitées en optant pour des traducteurs fiables et éprouvés, et avec une confirmation adéquate auprès du service concerné.

Le saviez-vous ?
Sur Traduc.com, nos traducteurs sont sélectionnés avec soin, et la qualité de vos traductions est garantie  !

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google+ : le réseau social de Google ferme définitivement aujourd’hui

C’est aujourd’hui que Google+ s’arrête. Le réseau social aura été un cuisant échec pour Google. The post Google+ : le...

Publié le par Lucie Dorothe
Webmarketing

Changer de nom de domaine en limitant l’impact SEO : le retour d’expérience de Rakuten (PriceMinister)

Changer de nom de domaine est un challenge pour les professionnels du SEO. L’an dernier, PriceMinister est devenu Rakuten, il s’agit d’un cas intéressant...

Publié le par Lucie Dorothe