Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

4 astuces pour des flyers et brochures multilingues

Que ce soit pour toucher une nouvelle clientèle, vous adresser à une partie de votre clientèle qui n’est pas francophone ou tout simplement devancer vos...

Publié par Louise

Que ce soit pour toucher une nouvelle clientèle, vous adresser à une partie de votre clientèle qui n’est pas francophone ou tout simplement devancer vos concurrents sur un marché, il peut être utile d’avoir des supports de communication (flyers, brochures, plaquettes) dans plusieurs langues.

Vous pourriez avoir l’envie de traduire vos supports existants. Dans ce cas, la transformation de votre support ne demandera pas seulement des connaissances dans la langue étrangère mais aussi de conception et de manipulation des outils de création. Vous pourriez également avoir l’envie de créer un nouveau support pour qu’il soit bilingue, multilingue, ou qu’il soit capable de s’adapter aux traductions à venir.

Ce billet est à destination de ceux qui cherchent des conseils pratiques suite à la décision de traduire leur support commercial pour en faire des supports prints bilingues et qui voudraient le faire correctement tout en gardant une belle mise en page.

 

 

Attention à la lisibilité de vos supports

brochure multilingue

Si vous voulez présenter un support multilingue, il vous faudra intégrer à votre support beaucoup plus de textes. Lorsque vous intégrez le double, voire le triple de votre contenu dans votre design, il y a fort à parier que tout va devenir très serré et que les informations ne seront plus vraiment lisibles. Faites donc bien attention à aérer la quantité de contenu.

Pour tout faire rentrer, vous pouvez  :

  • jouer sur la taille des marges,
  • modifier la taille de police,
  • adopter un modèle plus grand (en ayant conscience que cela va modifier le prix et la taille).

Mais rappelez-vous que l’intérêt d’avoir plusieurs langues, c’est qu’elles soient toutes lisibles.

 

Travailler avec les textes traduits

brochure français anglais

Faites attention, si vous préparez des emplacements de texte avant d’avoir votre texte traduit avec vous, car il y a de forts risques pour que ces cadres ne soient pas adaptés.

En effet, toutes les langues ne prendront pas la même place sur votre support  : en moyenne, il faut 20  % de place supplémentaire lorsque l’on passe de l’anglais au français, et 25  % lorsque l’on passe de l’anglais à l’espagnol. Si vous faites un texte en chinois, il paraîtra beaucoup plus court mais nécessitera d’être plus grand pour que les idéogrammes soient bien visibles.

Il sera donc plus simple de travailler avec les textes déjà traduits, ou de prendre en compte en amont la place supplémentaire qu’il faudra pour intégrer certaines langues.

Notre conseil
Commandez la traduction de vos textes sur Traduc.com avant de débuter la maquette de votre flyer ou de votre catalogue multilingue.

 

Soyez clair dans votre présentation des langues

brochure multilingue Europapark

La manière dont vous présentez le texte doit avoir un sens. Faites en sorte que le lecteur puisse trouver facilement la langue dans laquelle il voudra lire votre support. C’est à vous de l’aider à naviguer le plus facilement possible entre les langues. Vous devez rester cohérent, trouver un moyen de différencier les langues et vous y tenir. Voici quelques idées  :

  • Si le support est bilingue  : faire une langue à gauche, une autre à droite.
  • Séparer les langues par des barres oblique.
  • Indiquer à l’aide de drapeaux la langue du paragraphe qui suit.
  • Placer les initiales FR pour français, EN pour anglais, IT pour italien (etc.) avant votre paragraphe.
  • Jouer sur la typographie avec l’utilisation de l’italique ou des couleurs pour différentier les langues. Mais cette option ne marche que si vous avez peu de langues, sinon le rendu risque d’être peu lisible.

 

N’oubliez pas vos images et vos graphiques dans votre mise en page bilingue

carte Neuschwanstein

Adapter un support à un nouveau public, ce n’est pas seulement travailler sur un texte, mais également sur les images autour. Vous devez vous assurer qu’il restera de la place pour vos images et qu’elles s’adapteront afin que chaque lecteur puisse comprendre votre paragraphe quand il est lié à une image. La compréhension doit être la même pour tous.

De plus, il vous faudra traduire vos graphiques voire les repenser pour permettre de changer le sens de lecture si vous travaillez avec des langues bidirectionnelles comme l’arabe ou l’hébreu.

Attention à ne pas tout traduire !
S’il y a une carte sur votre support, il ne faut pas traduire les noms de rue, sinon votre interlocuteur ne pourra pas se repérer, mais il peut être intéressant de traduire certains éléments (hôpital, gendarmerie, etc).

 

En conclusion

Puisque votre support multilingue demandera de prendre en compte plus de variables que la version d’origine, nous vous conseillons une bonne relecture de votre document avant de l’imprimer car le risque d’erreur est plus grand. Aucun élément ne doit échapper à votre vigilance pour assurer que le document sera compréhensible pour tous.

Votre support vous prendra du temps mais un support bien fait trouve toujours son public.

 

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

10 formations en design : bases de Photoshop, Mastère 3D-VFX, After Effects…

Semaine spéciale formation oblige, voici une sélection de 10 formations pour améliorer vos compétences en design, à découvrir sur...

Publié le par Ludwig Herve
Webmarketing

Infographie : Google vs Apple

Cette infographie compare d’un point de vue financier les deux entreprises qui se démarquent le plus dans leur domaine respectif à savoir Google et Apple. On sait déjà...

Publié le par Team WebActus