Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Bing lance son raccourcisseur d’URL

Bing comme ses confrères, Google et son Goo.gl, Facebook et son fb.me ou encore Youtube et son Youtu.be ; vient de lancer son propre raccourcisseur d’URL. Ce service...

Publié par Team WebActus

Bing lance son raccourcisseur d'URL: Binged.it

Bing comme ses confrères, Google et son Goo.gl, Facebook et son fb.me ou encore Youtube et son Youtu.be ; vient de lancer son propre raccourcisseur d’URL. Ce service permet de réduire la taille d’une URL à une vingtaine de caractères pour pouvoir la partager plus facilement. Super utile pour partager de longues URL sur des réseaux sociaux de microblogging comme Twitter. Binged.it aura donc ce rôle de raccourcisseur d’URL.

Alors je ne sais pas si Bing aka Microsoft a bien compris le principe. Le but du jeu est de raccourcir l’URL et non de l’agrandir non ? Bon j’exagère un peu mais en vrai le nom de domaine est assez long (base fixe des raccourcisseurs d’URL) comparé à certain de ses concurrents comment Goo.gl ou Bit.ly. Il n’est donc pas judicieux d’utiliser ce service. Dommage cela partait d’une bonne idée (copiée mais en moins bien).

Le service est actuellement accessible que pour certains utilisateurs de chez Microsoft. Il devrait faire son apparition public dans les quelques semaines qui viennent.

Source : Techcrunch

Afficher les commentaires (5)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Comment la tendance du zéro clic influence-t-elle votre SEO ?

33.5 % des recherches effectuées via ordinateur n’aboutissent à aucun clic. Sur mobile, 54.6 % des utilisateurs ne cliquent jamais sur les...

Publié le par Celine Albarracin
E-commerce

E-commerce : 8 exemples de personnalisation qui convertissent

71 % des consommateurs se sentent frustrés lorsque l’expérience d’achat n’est pas personnalisée. D’ailleurs, 66 % déclarent qu’un contenu non personnalisé les empêche...

Publié le par Celine Albarracin