Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

6 bonnes pratiques pour rédiger vos articles santé et bien-être

Vous devez rédiger des articles ? Les thématiques de la santé et du bien-être sont mises à l’honneur ? Attention ! La vigilance est de mise, car les internautes...

Publié par Gaelle Kurtz

Vous devez rédiger des articles ?

Les thématiques de la santé et du bien-être sont mises à l’honneur ?

Attention ! La vigilance est de mise, car les internautes cherchent des conseils sur ces thématiques. Sachez que vous devez respecter quelques règles de bonne pratique pour être lu, bien référencé mais aussi pour profiter d’une visibilité optimisée.

Voici nos recommandations !

 

1. Articles santé et bien-être : se renseigner sur le sujet avant de rédiger

Les thématiques de la santé et du bien-être peuvent être piégeuses. Les personnes qui font des requêtes en ligne sont le plus souvent à la recherche d’informations mais aussi de traitements ou de solutions qu’elles espèrent efficaces. Il est donc très important de bien se renseigner avant de se lancer dans la rédaction car il ne faut en aucun cas donner des conseils ou des consignes sur un sujet non maitrisé.

Bon à savoir
En tant que rédacteur, il est peu recommandé d’accepter de rédiger sur un sujet sensible si l’on ne le maitrise pas. Chez Redacteur.com, nous travaillons avec un très grand nombre de rédacteurs spécialisés qui peuvent prendre en charge la rédaction d’articles santé et bien-être.[/su_service]

 

2. Trouver des sources fiables et les citer

Comme il est recommandé de le faire si vous rédigez un article médical, il est impératif de trouver des sources fiables pour l’écriture d’articles santé et bien-être. Que vous abordiez des sujets très sensibles comme les traitements médicaux ou des conseils pour se soigner avec les plantes, il faut trouver des informations pertinentes mais aussi et surtout des informations vérifiées.

Il faut savoir que ces informations peuvent être trouvées en ligne, mais pas seulement. Vous pouvez aussi utiliser des livres, des articles scientifiques ou encore les conseils de professionnels. Dans tous les cas, il est judicieux de citer vos sources afin de rassurer votre audience.

 

3. Faire preuve de transparence

Si vous tenez un blog et que vous proposez des contenus sur les thématiques de la santé et du bien-être, il peut être intéressant de jouer la carte de la transparence. Vous n’êtes pas un professionnel de la santé !

Sans vous attarder sur ce point, vous pouvez ajouter l’une des mentions suivantes :

  • Cet article ne remplace en aucun cas un suivi médical.
  • Nos conseils ne se substituent pas à un traitement prescrit par un médecin.
  • Si vous avez des traitements en cours, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.
  • Si les symptômes persistent, prenez contact avec votre médecin traitant.

Si vous souhaitez que vos contenus soient plus sérieux, il est possible de se rapprocher d’un médecin ou d’un pharmacien voire d’un infirmier qui relira les contenus et les approuvera.

Cette démarche est appréciée des lecteurs et permet de les fidéliser.

 

4. Se différencier en proposant des contenus uniques

Les sites santé et bien-être sont très nombreux. De plus, ceux qui existent et qui jouissent d’une grande popularité ont tendance à éclipser les autres contenus. Pour profiter d’une bonne visibilité, il est essentiel de se différencier. Pour ce faire, vous devez proposer des contenus uniques.

Le saviez-vous ?

Il peut être difficile de ne pas tomber dans le duplicate content lorsque l’on traite d’un sujet tel que le diabète ou l’asthme. Pourtant, il est possible de trouver un angle différent. Vous pouvez par exemple aborder la prévention, les solutions naturelles ou encore les astuces pour améliorer le quotidien.

 

5. Attention au code de déontologie médicale

Si vous rédigez pour le blog d’un médecin, d’un professionnel de santé ou encore d’un établissement de santé, il est important de tenir compte du code de déontologie médicale. Celui-ci interdit aux médecins de faire de la publicité ou de promouvoir leur activité. En revanche, un professionnel de santé comme un établissement de santé peut avoir un site ou un blog sur lequel il informe et il conseille.

Par exemple, un médecin ne peut pas avoir d’encart publicitaire mais peut proposer des fiches détaillées sur les interventions et les traitements proposés au sein de son cabinet. Un dermatologue pourra ainsi expliquer le déroulement d’une séance de traitement au laser.

 

6. Informer sans inciter

Pour la rédaction d’articles santé et bien-être, l’enjeu est d’informer grâce à des sources fiables, de proposer des solutions, de conseiller mais de faire tout cela sans inciter. Votre audience doit avoir tous les renseignements nécessaires pour prendre la bonne décision en fonction de ses besoins et de son état.

N’ayez pas peur d’en faire trop. Il n’est jamais inutile de rappeler qu’il existe un risque d’allergie ou qu’un traitement, naturel ou médical, n’est pas adapté aux enfants, aux femmes enceintes ou allaitantes, aux personnes âgées ou aux personnes fragiles.

 

La rédaction d’articles santé et bien-être impose de la rigueur et de la prudence.

Pour ne pas commettre d’impairs, prenez le temps de bien vous renseigner sur la thématique à traiter et de vous couvrir en rappelant les risques. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez compter sur le savoir-faire des équipes de Redacteur.com.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

E-commerce

E-commerce : 6 stratégies pour limiter les abandons de panier

Nous avions vu dans un précédent article les raisons pour lesquelles les clients d’un site e-commerce ne validaient pas leur panier. Frais de livraison trop...

Publié le par Charlotte Chollat
Webmarketing

5 formations en ligne pour devenir intégrateur web

Notre sélection de la semaine est destinée à ceux qui souhaitent développer leurs compétences en intégration et en développement web. L’article 5 formations en ligne pour...

Publié le par Arthur Aballea