Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

4 conseils pour traduire efficacement de votre blog

Vous voulez vous lancer dans la traduction de votre blog pour donner plus de visibilité à votre contenu ? Cela peut s’avérer être une bonne idée mais doit se faire...

Publié par Louise

Vous voulez vous lancer dans la traduction de votre blog pour donner plus de visibilité à votre contenu ? Cela peut s’avérer être une bonne idée mais doit se faire intelligemment pour ne pas casser votre SEO.

Nous allons nous concentrer aujourd’hui sur les points à ne surtout pas oublier lors de la traduction de votre blog. Et pour les points à ne pas oublier, c’est parti.

 

1. Penser à la cohérence globale de votre blog

Traduire le contenu de vos articles de blog, c’est bien, mais ce n’est malheureusement pas suffisant pour donner une impression de cohérence et pour que chaque utilisateur puisse accéder aux mêmes informations.

Il est donc important de traduire tous les contenus annexes et de penser à donner toutes les informations : les formulaires de contact, les boutons Call to Action, les pages de réseaux sociaux, les éléments SEO comme les méta description, les titles, les balises « alt » des images, etc.

De plus, facilitez la vie de vos internautes en ajoutant « France » à la fin de votre adresse ainsi que l’indicatif pays devant votre numéro de téléphone. Ce sont ces petits détails qui vont permettre à tous les internautes d’utiliser votre blog de la même façon. Et en offrant de la cohérence, vous perfectionnez l’expérience utilisateur (UX) de votre blog et ça, c’est bon pour le SEO.

 

 

2. Pensez au nom de domaine

 

Pour donner un coup de pouce à votre contenu traduit, il faut faire en sorte qu’il soit trouvable par votre cible de lecteur. Pour cela il faut se demander si conserver un seul nom de domaine est pertinent ou s’il faut le décliner avec un nom de domaine par pays. Nous ne pouvons que vous conseiller d’opter pour la seconde option car elle vous apporte deux avantages.

Le premier est en rapport avec les moteurs de recherche : une approche géolocalisée est mise en avant par Google notamment. En effet, Google aura tendance à montrer à une personne en France du contenu .fr, à un belge du contenu .de, etc. Ainsi les différents noms de domaine favoriseront le référencement de votre blog dans les différents pays visés, ce qui sera positif pour votre visibilité.

 

 

Le second apports de la différenciation des noms de domaine sera un renforcement du sentiment de proximité perçu par les internautes. Un nom de domaine géolocalisé donnera l’impression d’un véritable ancrage à l’étranger. L’internaute se dira que le contenu a été pensé pour lui, et qu’il n’est pas la deuxième ou troisième cible.

 

 

3. Tout traduire ou créer de publications spécifiques ?

 

Les deux options s’offrent à vous et c’est à vous de juger ce qui est pertinent en fonction de ce qui est déjà présent sur internet dans les différentes langues.

Traduire l’intégralité de votre contenu dans toutes les langues cibles donnera à votre blog un sentiment de cohérence et d’engagement égal dans tous les pays étrangers que vous ciblez. Cela peut être très apprécié.

 

 

Cependant, créer du contenu spécifique pour certaines de vos cibles peut être encore plus avantageux car cela va permettre de vous adapter au marché de chaque pays. Le contenu ciblé va permettre de répondre aux attentes de vos clients étrangers en s’adaptant vraiment à lui. Et vous évitera de publier du contenu inutile dans certains pays.

Cela donnera de vous une image d’ouverture qui prend en considération les envies et les besoins de vos clients.

 

 

4. Rendre votre WordPress traduisible

 

En fonction du nombre de langues que vous visez et de la taille de votre contenu, le travail de traduction peut être colossal. Même si nous ne vous conseillons pas de vous passer des services d’un traducteur, il est important que vous sachiez préparer votre WordPress si vous voulez procéder par traduction automatique.

Pour cela, il faut passer par la fonction Gettex, qui vous permettra une traduction de vos plugins ou certains thèmes, en passant par des fichiers .po, que vous pouvez traduire grâce à PoEdit. Ensuite il faudra ajouter un plugin multilingue comme WPML, Polylang ou Multilingual entre autres. Voici un processus long pour une qualité incertaine.

 

 

 

Notre conseil

Pour un blog bien traduit, il faut prendre son temps et envisager son blog pas seulement en terme de contenu mais comme un ensemble qui doit rester cohérent pour tous. Pour une traduction optimale, passez par un traducteur professionnel. Sur Traduc.com, bénéficiez de traducteurs spécialisés et disponibles pour traduire vos supports et contenus digitaux.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Le rétroplanning : comment l’utiliser dans votre organisation ?

Un petit moonwalk, ça vous tente ? Mais quel rapport avec le rétroplanning ? Hé bien, figurez-vous que cette célèbre danse et la méthode d’organisation se...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

Des traces de nouveaux équipements Apple dans la nouvelle version iOS 5

  J’aime ce jeu que l’on voit de plus en plus entre les développeurs d’une communauté et la marque elle-même. En effet, des bidouilleurs ont démonté la...

Publié le par Team WebActus