Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

9 conseils pour réussir la maintenance de votre serveur

Dans la gestion courante d’une entreprise moderne, la maintenance des serveurs est un élément essentiel qu’il ne faut pas négliger. Le bon fonctionnement de votre entreprise en...

Publié par Sebastien Turbe

Dans la gestion courante d’une entreprise moderne, la maintenance des serveurs est un élément essentiel qu’il ne faut pas négliger. Le bon fonctionnement de votre entreprise en dépend ! Il s’agit de maintenir le serveur en fonctionnement et d’éviter une panne totale ou partielle de votre réseau. La maintenance comprend des tâches telles que :

  • l’examen des performances du serveur,
  • la vérification des utilitaires de surveillance du système
  • l’identification des risques de sécurité potentiels
  • la sauvegarde des données à intervalles réguliers.

Voici quelques conseils afin de mener correctement la maintenance de votre serveur.

 

1. Rédigez une procédure standard de maintenance

De ce premier conseil vont découler tous les autres : commencez par rédiger une procédure de maintenance standard que vous suivrez chaque fois que vous interviendrez sur vos serveurs.

Utilisez une checklist qui vous guidera dans le processus de maintenance vous évitera de zapper une étape essentielle, ou de négliger quelque chose d’important.

 

2. Vérifiez que vos sauvegardes fonctionnent.

Avant de toucher à quoi que ce soit, assurez-vous que vous possédez une sauvegarde et que celle-ci fonctionne correctement. Assurez-vous que vous disposez de la bonne sauvegarde, et dans le bon emplacement.

 

3. Examinez les logs.

Analyse des logs

Gardez un œil sur les logs de vos serveurs. Ils peuvent contenir des problèmes matériels qui pourraient passer inaperçus jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Il ne s’agit peut-être pas encore de gros problèmes, mais ils vous montreront ce qui doit être remplacé.

Par exemple, si vos logs contiennent des avis de surchauffe ou des erreurs de lecture de disque, il est peut-être judicieux de planifier un changement de matériel.

 

4. Vérifiez l’utilisation du disque.

Gardez vos données sur un disque propre : votre serveur ne doit pas être utilisé comme système d’archivage. Supprimez les anciens courriels, logs et logiciels qui ne sont plus utilisés. Une quantité de données moins importante signifie une récupération plus rapide.

Gardez un œil sur l’utilisation de votre disque, en veillant à ce que la partition n’atteigne ou ne s’approche pas des 100 %, auquel cas votre serveur pourrait cesser de fonctionner : les tables et les données de vos bases de données pourraient être corrompues, et définitivement perdues.

 

5. Mettez à jour votre système d’exploitation.

Si vous utilisez Linux, sachez que les versions de ces systèmes d’exploitation sont fréquemment mises à jour. Il peut être difficile de suivre le rythme de ces mises à jour mais vous pouvez surmonter le problème en utilisant des outils de gestion des correctifs et en mettant en place un système de surveillance chargé de vous alerter lorsque l’OS n’est plus à jour.

Si vous mettez à jour votre serveur manuellement, vous risquez de manquer d’importantes mises à jour de sécurité. Si vous ne pouvez pas automatiser les mises à jour, créez un calendrier de mise à jour de votre système afin de ne pas oublier ce point très important. Cela vous permettra peut-être d’éviter que votre système ne soit piraté.

6. Mettez à jour votre panneau de contrôle.

Si vous utilisez un utilitaire comme Cpanel, assurez-vous de le mettre à jour également. Cela permettra de corriger tout problème lié à l’hébergement. C’est toujours mieux quand c’est à jour, n’est-ce pas ?

 

7. Mettez vos applications à jour.

serveurs

Si vous utilisez un CMS ou tout autre programme open source pour votre site web, en particulier les programmes populaires comme WordPress, vous devez également les mettre à jour.

N’oubliez pas, les extensions, et thèmes peuvent eux aussi présenter des vulnérabilités et doivent également être mis à jour !

 

8. Examinez les comptes d’utilisateurs.

Si vous avez eu des changements de personnel, des pertes de clients ou d’autres changements d’utilisateurs, vous devriez supprimer ces utilisateurs de votre système. Le stockage d’anciens utilisateurs est un risque aussi bien juridique que pour la sécurité de votre serveur.

Et comme on l’a vu plus haut, cela vous permet de réduire l’espace disque, de le maintenir propre, et de le sauvegarder plus rapidement.

 

9. Changez vos mots de passe.

Le maintien de la sécurité est une partie très importante dans la maintenance des serveurs. Vous devez veiller à ce qu’ils soient encore plus sûrs que les autres parties de votre réseau.

En plus de défendre votre système contre les logiciels malveillants et les pirates informatiques, vous devez le défendre contre les mauvais acteurs internes :

  • Vous devez changer les mots de passe régulièrement : au moins une fois tous les six mois.
  • Vous devez également veiller à ce que les différents comptes d’utilisateurs ne reçoivent que les accès et privilèges nécessaires aux tâches dont ils sont en charge.
  • Enfin, si une personne a été licenciée ou a quitté l’entreprise, révoquez immédiatement son accès.

Si vous n’avez personne dans votre entreprise qualifié pour effectuer la maintenance de vos serveurs, cela ne signifie pas que vous pouvez vous en passer ! Codeur.com dispose de freelances prêts à vous aider.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Quel comportement adopter face à un client qui part ?

En matière de relation client, la première impression est importante, vous le savez. Mais la dernière impression est aussi essentielle  ! Même...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

Pricing Page : 5 conseils pour créer une page tarifaire attractive et engageante

Face à l’abondance de l’offre sur le web, il n’est pas toujours facile de choisir et plus encore d’accorder sa confiance à un vendeur ou...

Publié le par Charlene Vella