Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

10 compétences marketing indispensables en 2021

Selon une étude ADMA, 59 % des spécialistes marketing estiment avoir des lacunes dans leur domaine. Riche en innovation, constamment en mouvement, le secteur du marketing...

Publié par Celine Albarracin

Selon une étude ADMA, 59 % des spécialistes marketing estiment avoir des lacunes dans leur domaine. Riche en innovation, constamment en mouvement, le secteur du marketing nécessite une formation constante. Surtout que les entreprises ne souhaitent pas forcément revoir leur budget à la hausse chaque année. À la place, elles demandent à leurs experts de développer leurs compétences, pour optimiser le budget établi.

Pour réussir à générer de la valeur commerciale et rester pertinent, voici 10 compétences marketing indispensables en 2021.

 

1. Savoir raconter une histoire

storytelling

Les histoires sont 22x plus mémorables que les faits. Le storytelling constitue l’une des compétences les plus importantes en matière de marketing. Il vous permet de susciter l’émotion chez le public, et donc de créer un sentiment d’appartenance.

Des messages attrayants, authentiques et crédibles construisent et renforcent la relation-client

À l’ère de la banalisation, il est important que les spécialistes du marketing soient capables de produire des récits convaincants. Ces derniers doivent correspondre au sentiment du marché, à la priorité des clients et au message de leur marque.

 

2. Être capable d’analyser des données

Les marques ne se fient plus uniquement à leur intuition pour créer et exécuter des stratégies marketing. Les outils d’acquisition et gestion de données sont de plus en plus performants, offrant de précieuses pistes aux experts marketing. Ces derniers doivent les maîtriser pour suivre et mesurer les données qui apportent une réelle valeur à leurs résultats.

Cette compétence va au-delà de la connaissance du fonctionnement d’un tableau de bord Google Analytics. Interpréter les chiffres pour comprendre son audience et mettre en place les bonnes actions est essentiel. Le bon marketeur doit pouvoir, à partir de là, déterminer les contenus à favoriser mais aussi suggérer les optimisations possibles, sur la base de l’existant.

En 2021, il faudra :

  • Savoir comment structurer et stocker correctement des points de données uniques.
  • Classer les données par étape du parcours d’achat.
  • Comprendre comment intégrer des outils de suivi des événements multiplateformes lors de la mesure des objectifs de conversion.
  • Maîtriser des outils de visualisation des données.
  • Maîtriser des langages comme SQL.

 

3. Connaître parfaitement son secteur d’activité

entretien d'évaluation à distance

Aujourd’hui, on attend des spécialistes du marketing qu’ils aient une bonne connaissance de leur secteur d’activité et de leur marché. Connaître uniquement les produits ou services de l’entreprise ne suffit plus.

Ce type de connaissances se façonne grâce à une écoute active de ses concurrents, de ses clients et des organismes d’étude. Une veille régulière est essentielle pour connaître les dernières évolutions technologiques, mais aussi les nouveaux besoins de son public.

Notre conseil
Participer régulièrement à des conférences ou webinaires qui mettent en lumière les spécificités d’un marché est une résolution que tout expert marketing doit prendre en 2021.

L’objectif est d’ensuite adapter le contenu et sa stratégie de distribution, afin d’optimiser le retour sur investissement.

 

4. Être capable de gérer un projet

SEO, SEA, social media, content marketing, emailing… le marketing est un arbre duquel s’élève de nombreuses branches.

En 2021, les spécialistes marketing doivent être capables de gérer, de bout en bout, un projet digital. Pour que chaque branche fonctionne, elles doivent faire tronc commun et servir un objectif principal.

Cela exige de savoir communiquer avec les équipes techniques, autant qu’avec les commerciaux.

Vous n’avez pas les ressources techniques suffisantes pour mener à bien votre projet ? Trouvez des développeurs, webdesigners, graphistes, webmasteurs sur Codeur.com. Postez votre projet gratuitement pour recevoir leurs devis.

 

5. Avoir un esprit créatif

créativité

En tant que spécialiste du marketing, la créativité est de mise dans chacune de vos campagnes. Surtout en ce moment ! La crise sanitaire nous a montré l’importance de sortir des sentiers battus pour mieux vous rapprocher de vos clients.

La créativité ne concerne pas uniquement la manière de produire du contenu, elle se trouve aussi dans la présentation de solutions pour résoudre un problème, mieux vivre au quotidien, répondre à une tendance ou gérer un bad buzz, par exemple.

 

6. Savoir gérer des processus automatisés

Les responsables marketing doivent pouvoir définir et documenter les exigences relatives à l’exécution de campagnes automatisées. Cela inclut la manière de créer, de déployer, de gérer, de suivre et de mesurer.

Outre la création des campagnes automatisées, ils doivent être en mesure d’affiner les workflows complexes, tels que la qualification des leads, la distribution des prospects, les campagnes drip marketing… Ces processus ont un impact significatif sur l’expérience et le parcours du client, ils prennent chaque année plus d’ampleur.

La raison ? Permettre un gain de temps et de performance important dans la stratégie de conversion client.

7. Être capable de créer une stratégie digitale cohérente

On entend souvent que l’irrégularité et la navigation à vue n’ont pas leur place dans le webmarketing, et c’est vrai ! Le marketeur version 2021 est capable de créer un planning éditorial pertinent pour chaque média avec des objectifs spécifiques à chacun.

En se basant sur la connaissance de son audience et l’analyse des données, il peut déterminer quels sont les contenus à proposer à la cible de l’entreprise.

Plus que ça, on attend de lui qu’il propose des contenus créatifs qui répondent également aux bonnes pratiques SEO. De manière générale, les techniques de référencement font partie intégrante de ses compétences.

La maîtrise de la conception graphique, du montage vidéo ou encore de la photographie peuvent représenter des compétences non négligeables. Si elles ne sont pas obligatoires, elles restent néanmoins très appréciées et s’inscrivent dans la pluralité du marketeur.

Pensez-y
Si ces compétences vous font défaut, vous pouvez toujours vous tourner vers des professionnels freelances !

 

8. Maîtriser les réseaux sociaux sur le bout des doigts

Tiktok Ads hashtag challenge

Les réseaux sociaux sont essentiels dans la construction d’une image de marque.

Ils ne servent pas uniquement à se faire connaître mais également à fidéliser son audience et apprendre perpétuellement à la connaître. Pour le marketeur, cela suppose de savoir rester très attentif et observateur autour des échanges engendrés par des publications, des partages etc.

Par ailleurs, il doit être capable d’adapter ses contenus à chaque média pour optimiser la visibilité de l’entreprise. Ce qui suppose une grande créativité ainsi qu’une fine connaissance des bonnes pratiques et des tendances de chaque canal. Un feed Instagram ne s’alimente pas de la même manière qu’une page Facebook ou qu’un compte TikTok par exemple.

Conséquence directe de ce savoir faire, on attend de lui également une gestion intelligente du budget publicitaire.

Pour rester à la pointe des réseaux sociaux, retrouvez toutes les tendances social media, marketing d’influence, et vidéo de l’année !

 

9. Adapter son marketing mobile

SEO mobile first

En croissance constante, l’utilisation du mobile amène à revoir la manière de concevoir un site ou du contenu. Le marketeur doit être averti de ces évolutions constantes pour proposer un parcours client optimal.

De la même manière, des études ont montré que la prise d’information avant achat se faisait essentiellement sur mobile mais que l’acte se passait lui le plus souvent sur desktop. Le marketeur doit être capable de jongler avec ces données pour provoquer la décision d’achat sur mobile et faire les ponts entre les réseaux sociaux et les plateformes de vente ou prise de rendez-vous.

 

10. Comprendre le e-commerce

Le commerce en ligne est en pleine explosion. Dans cette optique il va de soi que le webmarketing a un rôle tout particulier à jouer.

Pour cela, le marketeur doit comprendre les comportements d’achat en ligne. Pour ce faire, il peut mettre en place différentes actions, notamment des récoltes d’avis à chaud ou à froid, des campagnes emailing, etc.

Il lui faut également sans cesse découvrir les nouvelles pratiques pour dénicher les canaux porteurs. La maîtrise de la vente sur les réseaux sociaux est également attendue.

 

Si vous faites partie d’une équipe de marketing, ou si vous êtes responsable marketing, 2021 est une période de grande opportunité pour apprendre et s’épanouir !

Réussissez tous vos projets en faisant appel à des prestataires qualifiés. Trouvez de nombreux professionnels du web disponibles sur Codeur.com.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

WhatsApp lance un outil pour vous aider à libérer de l’espace sur votre téléphone

L’application de messagerie propose un outil pour supprimer plus facilement les photos et vidéos les plus lourdes des discussions WhatsApp. L’article WhatsApp lance un...

Publié le par Estelle Raffin
Webmarketing

Buzz : Soutenez le prince Harry en faisant un salut tout nu

Ce n’est pas moins de 21.000 personnes qui ont rejoint le groupe facebook « Support Prince Harry with a naked salute ! » ce week-end. Il y a une dizaine de jours, le prince...

Publié le par Team WebActus