Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment traduire des CGV ?

Pour de nombreuses entreprises ou sites internet, la vente en ligne est devenue une source de commerce à part entière. De ce fait, les CGV (Conditions Générales de Vente) sont...

Publié par Elodie

Pour de nombreuses entreprises ou sites internet, la vente en ligne est devenue une source de commerce à part entière. De ce fait, les CGV (Conditions Générales de Vente) sont presque systématiquement présentes sur les sites de vente en ligne.

Si vous cherchez à exporter vos ventes à l’international, vous pouvez demandez si la traduction de vos CGV est nécessaire et comment vous devez vous y prendre. Dans cet article, nous allons vous fournir toutes les informations nécessaires pour traduire vos CGV ?

Les CGV c’est quoi ?

Avant de vous parler de la traduction de celles-ci, mieux vaut définir ce que sont les Conditions Générales de Vente. A l’inverse des conditions d’achat qui sont pour les fournisseurs, les CGV sont pour le client qui achète sur le site. Elles ne sont pas obligatoires mais sont tout de même fortement conseillées pour que la transaction se passe de la bonne façon.

Les CGV ainsi que les conditions d’achat sont présentes sur une page dédiée sur le site, elles peuvent aussi être jointes à la facture. Elles indiquent toutes les conditions pour pouvoir acheter sur votre site ou boutique en ligne. Aussi, elles peuvent indiquer à votre client comment se déroule la procédure de retour d’un colis.

Prenons l’exemple de vêtements, les CGV vont alors préciser que le vêtement doit avoir l’étiquette, qu’il devra être dans son emballage d’origine etc. Plus vos CGV seront détaillées et précises, moins vous aurez de litiges par la suite, c’est donc un document important dans la vie de l’entreprise.

 

Pourquoi traduire les CGV ?

Maintenant que vous souhaitez développer votre commerce à l’international, il est vivement conseillé de traduire vos CGV. En effet, celles-ci doivent être compréhensibles de votre nouvelle clientèle. Le but des CGV étant de guider le client dans sa procédure d’achat, il est mieux qu’elles soient donc traduites.

A savoir
Si vous traduisez vos CGV qui étaient initialement en français, c’est toujours le droit français qui s’appliquera.

Aussi, une autre raison pour laquelle traduire des CGV est une bonne chose, c’est que vous vous adaptez à votre clientèle et ils remarqueront plus facilement l’effort. Cela vous évite également d’éventuels problèmes qui vous auraient été causés à cause d’une mauvaise compréhension de votre écrit.

 

Des CGV différentes en fonction du pays ?

En fonction du pays ou vous vous implantez, les CGV peuvent prendre différentes formes. Afin que cet écrit soit conforme aux exigences du pays, nous vous conseillons vivement de passer par un traducteur professionnel. En effet, avoir une mauvaise rédaction ou mise en forme de vos CGV pourraient vous couter cher dans le cas d’un litige avec un client.

De plus, en passant par un traducteur professionnel, la traduction sera conforme et vous gagnerez en crédibilité auprès de votre clientèle. En effet, de mauvaises CGV peuvent effrayer un potentiel acheteur.

 

Quels éléments traduire dans les CGV ?

Certains éléments doivent apparaître dans vos CGV traduites, le nom de votre société, les diverses coordonnées sont essentielles dans le cas d’un litige. En effet, le client doit savoir à qui s’adresser, il en va de même pour réaliser un retour.

La tournure de phrase aussi doit reprendre la même ligne directrice que la version en français des CGV. Toutefois, certains éléments doivent être adaptés à la législation du pays en question.

 

 

Quelles sont les sanctions ?

Si les CGV ne sont pas respectées, il peut y avoir des sanctions juridiques parfois importantes. Par exemple, pour la non-communication de ces éléments, une personne physique peut avoir jusqu’à 150 000€ d’amende en cas de litige.

Avoir des CGV claires et correctement traduites vous éviteront ce genre de problème juridique. De plus, l’image de votre entreprise ne sera qu’embellie en ayant des documents adaptés à la langue de vos nouveaux clients.

 

Notre conseil

Les CGV étant un document important pour le commerce d’une entreprise, nous vous conseillons de bien réaliser sa traduction dans le pays ou vous souhaitez vous implanter.

Traduire vos CGV vous confère aussi un plus grand sérieux auprès de votre nouvelle clientèle. Nous vous conseillons donc de passer par un traducteur professionnel pour vous garantir ce sérieux. Sollicitez dès maintenant les traducteurs de Traduc.com.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

10 formations en marketing digital : SEA, community management, Google Analytics…

Suite de la semaine formation avec une sélection de 10 programmes orientés Marketing Digital. Si toutefois ces formations ne vous conviennent pas, rendez-vous...

Publié le par Ludwig Herve
Webmarketing

E-réputation : 7 outils gratuits pour sauver votre marque

Durant longtemps, les entreprises et les marques ne se sont que trop peu souciées de leur image et de leur e-réputation. En effet, beaucoup ont mis du temps à...

Publié le par Jerome Dajoux