Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Quelles sont les différences entre la traduction et l’interprétariat  ?

Le développement d’une société à l’international passe par de multiples processus qui font que tout doit être pris en compte afin d’éviter d’éventuelles erreurs lors du...

Publié par Elodie

Le développement d’une société à l’international passe par de multiples processus qui font que tout doit être pris en compte afin d’éviter d’éventuelles erreurs lors du commencement de votre développement.

En effet, les débuts de votre compagnie dans son nouveau pays vont être méticuleusement analysés dans le but de créer votre image. Dans tous ces nombreux paramètres à considérer, la traduction ou l’interprétation de vos différents documents et vos éventuels séminaires sera alors très importante pour justifier votre sérieux et vos compétences.

Voici comment faire la différence entre la traduction et l’interprétariat qui sont deux techniques pouvant vous être très utiles.

 

Zoom sur la traduction

La traduction, d’une manière générale permet plutôt de traduire des documents écrits. Ainsi, le traducteur se voit livrer différents documents qui vont l’aider à construire son nouveau texte.

Par exemple, pour la traduction de l’un de vos documents juridiques, il serait préférable de fournir l’intégralité des documents juridiques de la société avec aussi le chiffre d’affaires et les documents comptables de la compagnie.

Cela permet au traducteur, de comprendre de façon plus générale et plus précise, le fonctionnement juridique de la société. Avec plus de recul, il pourra fournir un travail de meilleure qualité.

L’impact du domaine sur la traduction

En fonction du domaine de la société, la traduction doit être extrêmement précise.

Par exemple, dans le cas de la traduction de documents médicaux, il est conseillé de prendre un traducteur ayant une réelle expérience du domaine car il pourra alors traduire plus rapidement et plus précisément votre contenu.

 

Le traducteur s’appuie sur différentes ressources et documents

Il est en effet possible pour le traducteur de s’appuyer sur de nombreux documents pour justifier sa traduction.

Ainsi celle-ci gagnera en précision et en sérieux et l’image que vous aurez auprès de vos futurs clients ne pourra qu’être embellie.

 

Zoom sur l’interprétation

L’interprétation est un domaine cousin à la traduction. Souvent, la traduction va être majoritairement sur les documents écrits alors que l’interprétation sera sur la traduction d’une langue parlée.

Par exemple, l’interprétation est régulièrement utilisée pour la traduction d’un séminaire ou d’un discours politique. Elle peut être réalisée en même temps que le discours ou bien, juste après.

L’interprète n’a pas autant de temps qu’un traducteur, c’est-à-dire qu’il a la possibilité de se renseigner rapidement sur des documents qui lui sont proposés mais le plus souvent, l’interprétation est réalisée en direct ou quelques minutes après le discours initial.

L’interprète doit alors utiliser dans l’instant présent toutes ses compétences connaissances afin de proposer la traduction la plus proche tout en adaptant parfois le langage.

Certaines expressions utilisées à l’oral ne seront pas pertinentes pour le public écoutant l’interprétation, ainsi il convient de faire rapidement le choix de ce qui sera annoncé à l’oral et ce qui ne sera pas abordé.

 

 

Afin d’être un bon interprète, il est important de connaître les deux langues traduites mais aussi, le domaine abordé. Par exemple, lors d’une compétition internationale d’équitation, l’interprète devra présenter le cavalier, son cheval et éventuellement quelques anecdotes liées à ce couple.

Un interprète ne connaissant pas le monde des sports équestres aura beaucoup plus de difficultés à proposer une interprétation de qualité.

Différences traduction interprétariat
Source : freepik.com

 

Comment choisir entre traduction et interprétation ?

En fonction des besoins que votre société aura, il peut parfois être nécessaire de se demander s’il est préférable d’opter la pour l’interprétation ou la traduction.

Il faut alors faire en fonction des demandes à réaliser. Par exemple, pour traduire un séminaire, choisir un interprète sera plus judicieux car il sera beaucoup plus à son aise qu’un traducteur.

À l’inverse, si vous avez besoin de faire traduire différents documents, demander l’aide d’un traducteur est beaucoup plus pertinent.

La traduction et l’interprétation sont deux domaines faisant partie de la même famille.

Elles ont leurs spécificités mais conduisent au même but final : retranscrire des informations dans une autre langue. Toutefois, les techniques et les documents employés évoluent beaucoup en fonction de la prestation et du domaine de celle-ci.

Ainsi, il est important de bien penser en amont et de réfléchir si vos besoins se tournent vers un traducteur ou un interprète. Si vous souhaitez une traduction de qualité, nous vous conseillons de solliciter un traducteur professionnel.

Confiez votre projet de traduction dès maintenant à des traducteurs spécialisés sur Traduc.com.

5
/
5
(
1

vote

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

SEO : comment implémenter efficacement la balise hreflang

Internet, c’est avant tout un réseau international qui donne ainsi aux entreprises une visibilité mondiale qu’elles n’avaient pas avant. Si elles...

Publié le par Antoine Dematte
Webmarketing

Quelle typographie pour votre projet ?

S’il y a bien une chose importante dans la réalisation d’un projet informatique (qu’il soit web, logiciel bureau ou tout autre domaine…), c’est le...

Publié le par Team WebActus