Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Lead magnet  : 5 exemples efficaces

Avez-vous déjà entendu parler du lead magnet ? 5 exemples efficaces : voilà ce que nous vous proposons dans cet article, et qui vous parlera certainement mieux qu’une...

Publié par Elodie

Avez-vous déjà entendu parler du lead magnet ? 5 exemples efficaces : voilà ce que nous vous proposons dans cet article, et qui vous parlera certainement mieux qu’une définition savante.

Non, ne froncez pas tout de suite les sourcils devant ce qui ne vous semble peut-être qu’un anglicisme marketing de plus !

Car le lead magnet est bien davantage que cela : il vise à ce que les prospects vous donnent d’eux-mêmes leurs coordonnées.

Et comme vous le savez, ces données personnelles sont l’or, que dis-je, le sésame et le graal de tout bon e-marketing en phase avec son époque !

C’est la raison d’être de cet article : faire le point pour vous d’abord sur les enjeux du lead magnet (en quoi consiste-t-il vraiment, et quelle est son utilité concrète pour vous ?).

Mais rien ne vaut des applications concrètes : c’est pourquoi, dans la suite de cet article, on a recensé pour vous 5 exemples efficaces de lead magnet qui ont fait leurs preuves.

Alors, prêts à récolter des moissons de coordonnées de futurs clients ?

 

Enjeux du lead magnet

Avant d’aller plus loin dans la compréhension de la stratégie liée au lead magnet, arrêtons-nous d’abord sur ce que recouvrent ces termes de « lead magnet ».

Un « lead » est le contact d’un client potentiel. Quant au « lead magnet », il désigne un contenu (texte le plus souvent) à forte valeur ajoutée, mis à disposition de l’internaute en échange du don de ses coordonnées personnelles.

Ces données personnelles sont le plus souvent les noms, prénoms, adresses postale et électronique, mais peuvent aussi contenir l’entreprise et la fonction qui y est occupée par l’internaute.

A quoi bon le lead magnet ? En fait, il vous est tout simplement indispensable à l’heure du marketing digital, car le lead magnet vous donne les coordonnées de gens intéressés (puisqu’ils ont cédé leurs données de leur plein gré en échange d’informations), ce qui vous permet ensuite de bâtir un marketing très personnalisé.

Lequel marketing personnalisé, va, à son tour, booster votre taux de conversion.

En effet, vous n’êtes pas sans savoir combien le monde de la publicité a changé avec le tournant digital pris par la société.

Devenue omniprésente, voire obligatoire sur certains sites l’utilisant comme source fondamentale de revenus, la publicité doit absolument s’adapter pour ne pas mourir, paradoxalement, de sa surexposition.

Le temps de la réclame agressive et « pour tous » est bel et bien révolu.

Les internautes sont comme « mithridatisés », c’est-à-dire en grande partie désensibilisés à la publicité imposée, celle qui interrompt leur chanson préférée sur une plateforme de vidéo bien connue, celle qui parle trop vite et ne s’adresse pas à des gens comme eux etc.

Le constat est brutal
Au fur et à mesure que l’agilité à zapper, à naviguer, à scroller, à chercher l’information qui nous manque augmente, les internautes savent mieux contourner les publicités « traditionnelles » ou tout simplement ne plus se laisser atteindre par elles.

 

Comment faire alors pour toucher les internautes ?

Il faut montrer qu’on les connaît, qu’on les comprend, et qu’on leur fournit des informations expertes et empathiques capables de répondre à leurs problèmes techniques et d’étancher leur soif de connaissances de fond.

C’est là où la stratégie du lead magnet rejoint le content marketing : le lead magnet, c’est du content marketing astucieux, car vous ne donnez pas vos contenus tout à fait « gratuitement », étant donné que vous récupérez de précieuses coordonnées qui vont à leur tour vous permettre de fournir des contenus encore plus précis et encore plus personnalisés – donc encore plus à même de transformer à terme vos lecteurs en clients.

Lead magnet
Source : freepik.com

 

5 exemples de lead magnet

1. Un titre ciblé, qui ne doit attirer que votre client idéal

On le sait : tout se passe dans les premières secondes.

C’est en lisant (distraitement le plus souvent) le titre de votre lead magnet que votre internaute va décider ou non si la promesse semble suffisante pour qu’il vous transmette ses coordonnées afin d’avoir accès au contenu.

Par conséquent, ce titre doit concentrer tous vos efforts et tous vos talents de rédaction !

Il doit en effet savoir intégrer naturellement les quelques mots-clés essentiels, mais sans les survaloriser non plus.

En outre, à l’information pure doit se joindre une tournure originale à même de capter l’attention de votre internaute.

Car le titre répond à une double fonction : fonction d’information, fonction d’accroche. Pour que l’accroche fasse mouche, il vous faut du sur-mesure.

Vous vous adressez à un public professionnel en B to B ? Privilégiez un ton élégant, bien harmonisé autour d’un mot technique clé.

Vous souhaitez vous démarquer auprès de vos clients par une image dynamique et moderne ?

Osez un trait d’humour dans le titre de votre lead magnet, par exemple : « Tout ce qu’on devrait vous cacher sur… »

 

2. Un format lui aussi adapté à votre public cible

Avant toute chose, il faut montrer jusque dans le format de votre lead magnet que vous comprenez les usages de votre public cible.

Or, quel qu’il soit, votre public cible est aujourd’hui au moins à 50 % sur smartphone au moment où il découvre votre lead magnet.

Passez donc de toute urgence au responsive design, si ce n’est pas déjà fait !

Petite piqûre de rappel pour les retardataires : le « responsive design » est un format permettant au support d’être lu de manière optimale que ce soit sur ordinateur, sur tablette ou sur smartphone.

Un lead magnet qui ne s’adapterait pas au format de l’appareil de l’utilisateur, puis déboucherait sur un formulaire de coordonnées à remplir nécessitant de dézoomer fastidieusement puis de rezoomer pour valider serait pire que rédhibitoire : un véritable tue-l’amour entre vous et votre client potentiel, au moment même où vous voulez une première connexion !

Ensuite, il faut choisir son format de manière plus ciblée, en se demandant sous quelle forme présenter vos informations pour plaire le plus à votre public cible.

Ne cherchez pas : il n’y a pas de forme idéale a priori. Tout dépend de qui vous visez. Vous vous adressez à un public de particuliers amateurs de DIY ?

Proposez un lead magnet sous forme de check-list, de pense-bête recensant les outils ou les étapes à ne pas oublier pour réaliser tel ou tel processus.

Au contraire, vous vous adressez à un public de professionnels dans un contexte B to B ?

Adoptez la formule très en vogue du webinaire pour votre lead magnet : elle permet une vraie interaction avec votre prospect, qui de son côté se sent partie prenante et trouve des réponses rapides et directes à ses questions techniques.

3. Répondre à un problème précis

Il peut être tentant de « recycler » tel quel un article de fond, une analyse universitaire pour s’en servir comme « appât » à coordonnées auprès des internautes, sans occasionner de dépenses de rédaction supplémentaires.

Cependant, cette économie à court terme n’est sans doute pas la meilleure idée pour générer une multitude de leads…

En effet, il est globalement plus efficace d’organiser un « échange » avec l’internaute qui lui offre un « gain » informatif immédiat et le décide dans la seconde à transmettre ses coordonnées.

L’idéal est donc de connaître suffisamment bien son public cible pour pouvoir répondre à un de ses problèmes précis.

Par exemple, un exemple de lead magnet dans le domaine du marketing digital pourrait être « Comment générer rapidement des leads qualifiés sur les réseaux sociaux ? »

Cette question précise, il est vrai, ne s’adresse pas à tout le monde, voire même ne sera pas comprise de tout le monde. Mais c’est tant mieux !

Parce que ceux qui la comprennent et ont grand besoin de savoir y répondre pour booster leur propre marketing vont être nombreux à s’inscrire et à suivre vos informations avec intérêt.

Ainsi, grâce à une question très précise, vous ciblez fortement votre public, mais le public retenu est plus intéressant pour vous car ses visites possèdent potentiellement un très haut taux de conversion.

Lead magnet
Source : freepik.com

4. Toucher les émotions

Les outils digitaux évoluent, mais pas la nature humaine.

Les décisions que nous prenons et que nous croyons rationnelles sont en réalité souvent dictées par des émotions qui ne passent même pas le seuil de notre conscience.

Dès lors, ce peut être un choix fécond de jouer sur les émotions de votre public cible dans votre lead magnet.

Surprenez votre public cible en lui donnant l’impression de le comprendre intimement.

Par exemple, on peut imaginer un lead magnet pour professionnels titrant « La vie professionnelle est un challenge permanent. Votre vocation est d’être en pleine lumière.

La nôtre est d’être dans l’ombre, et de vous donner les conseils en coulisses dont vous avez besoin pour évoluer. »

Ce genre d’annonce mêle habilement la compréhension de la situation du public cible (ambitieux, mais donc seul dans un environnement concurrentiel, et cherchant des conseils sans pouvoir en obtenir dans son entourage professionnel immédiat).

Cela surprend, « réveille » un internaute professionnel habitué aux formules de politesse un peu convenues, à la voix passive et aux notices impersonnelles.

Vous avez ainsi toutes les chances, tant sur le fond que sur la forme, de piquer suffisamment sa curiosité pour qu’il inscrive ses coordonnées sur le formulaire de votre lead magnet.

Pour finaliser sa décision, pensez à mettre bien en évidence un bouton call-to-action original et « orienté », du type « oui, montrez-moi comment booster mon taux de conversion ».

Si le client souhaite continuer sur votre site en contournant votre lead magnet, il devra cliquer sur un bouton contraire peu engageant, du type « Non, je ne souhaite pas obtenir davantage de clients rapidement ».

 

5. Assurer le suivi grâce au lead nurturing

Enfin, une fois que votre stratagème a fonctionné, le tout est d’exploiter votre avantage en ne laissant pas filer cette adresse mail de client potentiel.

C’est là qu’on entre dans la phase dite de « lead nurturing » : il s’agit pour vous de distiller, à intervalles réguliers peu après le don des coordonnées, des mails permettant d’approfondir les informations, de renvoyer vers tel lien de votre site avec un sous-titre « Nous avons pensé à vous… » ou encore de proposer un tutoriel sur la suite logique des questions qu’est censé se poser votre internaute.

Le but ? Devenir aux yeux de votre public cible une référence experte dans votre domaine : c’est un chemin long, mais très sûr pour le transformer en client le moment venu.

 

Notre astuce

Au fil de ces 5 exemples efficaces, on a vu combien un lead magnet, bien fait et bien ciblé, pouvait booster à la fois votre image de marque et votre taux de conversion.

Vous voulez être sûr de faire mouche via un message percutant ?

Confiez votre projet de contenu texte pour votre lead magnet à des professionnels de l’écriture web et marketing, tels que vous trouverez chez Redacteur.com.

 

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Alphabet : des résultats financiers en hausse malgré la crise du coronavirus

La maison mère de Google publie des résultats financiers meilleurs que ceux espérés pour le Q1 2020, dans le contexte de la crise sanitaire liée...

Publié le par Alexandra Patard
Webmarketing

Montage vidéo : 5 formations pour maîtriser Adobe Premiere et After Effects

Sur les réseaux sociaux et plus globalement sur Internet, la vidéo à le vent en poupe ! Pourtant, pour « créer des vidéos comme...

Publié le par Thomas Coeffe