Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

6 grandes évolutions technologiques à ne pas rater en 2022

En ce début d’année, nous passons en revue le travail que les analystes du secteur ont effectué pour nous dévoiler les tendances technologiques dont nous serons témoins en 2022....

Publié par Sebastien Turbe

En ce début d’année, nous passons en revue le travail que les analystes du secteur ont effectué pour nous dévoiler les tendances technologiques dont nous serons témoins en 2022.

L’évolution rapide des tendances de consommation, les préoccupations en matière de sécurité, l’utilisation éthique de l’intelligence artificielle et les répercussions croissantes du changement climatique incitent les entreprises à intégrer le risque systémique dans leur planification à long terme.

La pandémie Covid-19 depuis 2 ans nous a tous aidés à nous familiariser avec l’incertitude. Elle nous a également montré l’importance de certaines technologies, que nous pensions plus développées qu’elles ne le sont. C’est le cas de l’intelligence artificielle et du machine learning.

Voyons donc les évolutions technologiques qui nous attendent pour 2022.

 

Le réseau 5G

Nvidia Geforce Now

La prochaine tendance technologique est la 5G.

Là où les technologies 3G et 4G nous ont permis de naviguer sur internet, d’utiliser des services de navigation, d’augmenter la bande passante pour du streaming sur Spotify ou YouTube, les services 5G devraient révolutionner nos vies, en permettant des services qui reposent sur des technologies avancées comme la réalité virtuelle ou augmentée, parallèlement à des services de jeux dans le cloud comme Google Stadia, NVidia GeForce Now et bien d’autres.

Presque toutes les entreprises de télécommunications travaillent à la création d’applications 5G. Les services 5G devraient évolués et continuer leur déploiement en 2022, avec plus de 50 opérateurs offrant des services dans une trentaine de pays et les fabricants de téléphones qui proposent de plus en plus d’appareils compatibles, ce qui en fait une grande tendance technologique à laquelle il faudra être attentif.

 

Intelligence artificielle (IA) et machine learning

L‘intelligence artificielle a déjà fait beaucoup parler d’elle au cours de cette décennie, mais elle continue à être parmi les tendances technologiques : ses effets notables sur notre façon de vivre, de travailler et de nous divertir n’en sont qu’à leurs débuts. L’IA est déjà connue pour sa supériorité en matière de reconnaissance d’images et de voix, d’applications de navigation, d’assistants personnels pour smartphones, d’applications de covoiturage et bien d’autres choses encore.

Les prévisions
Boosté par la 5G, le marché de l’intelligence artificielle représentera 190 milliards de dollars d’ici 2025, et les dépenses mondiales en systèmes cognitifs atteindront plus de 57 milliards de dollars en 2022.

L’IA s’étendant à tous les secteurs, de nouveaux emplois seront créés dans le développement, la programmation, les tests, le support et la maintenance, pour n’en citer que quelques-uns.

Le machine learning, le sous-produit de l’IA, est également déployé dans toutes sortes d’industries, notamment dans les robots, les analyses de données…

 

Automatisation des procédés robotisés

Comme l’IA et l’apprentissage machine, l’automatisation des processus robotiques est une autre technologie qui automatise les tâches.

Il s’agit d’utiliser un logiciel pour automatiser des processus de travail tels que le traitement de transactions, le traitement de données et même la réponse à des courriels. Cette technologie automatise les tâches répétitives que les gens avaient l’habitude de faire.

Responsable de la perte de nombreux emplois, cette technologie en créera de nouveaux, dans le développement, et la maintenance notamment.

 

Internet des comportements (IoB, Internet of Behavior)

tous anti Covid, application IoB

Comme le montre l’exemple de surveillance du protocole COVID-19, l’IoB consiste à utiliser les données pour modifier des comportements. Avec l’augmentation des technologies qui recueillent la « poussière numérique » de la vie quotidienne (des données qui couvrent les mondes numérique et physique) ces informations peuvent être utilisées pour influencer les comportements par le biais de boucles de rétroaction.

Exemple
Par exemple, pour les véhicules commerciaux, la télématique peut surveiller les comportements de conduite, du freinage brusque aux virages agressifs. Les entreprises peuvent ensuite utiliser ces données pour améliorer les performances, l’itinéraire et la sécurité des conducteurs.

Les implications éthiques et sociétales de l’IoB dépendent des objectifs et des résultats des utilisations individuelles

L’IoB peut rassembler, combiner et traiter des données provenant de nombreuses sources, notamment :

  • les données de citoyens, traitées par des organismes du secteur public et du gouvernement
  • les médias sociaux
  • le déploiement de la reconnaissance faciale dans le domaine public
  • le suivi de la localisation

La sophistication croissante de la technologie qui traite ces données a permis à cette tendance de se développer.

Autre exemple
Une montre connectée (que les compagnies d’assurance maladie pourraient utiliser pour suivre les activités physiques, afin de réduire les cotisations) pourrait également être utilisée pour surveiller les achats de nourriture : trop d’articles malsains pourraient faire augmenter les cotisations.

Les lois sur la protection de la vie privée, qui varient d’un pays à l’autre, auront un impact déterminant sur l’adoption et l’ampleur de l’IoB.

Cloud distribué

Le cloud distribué, c’est là où les services de cloud sont distribués dans différents endroits physiques, mais le fonctionnement et la gouvernance restent de la responsabilité du fournisseur de cloud.

Permettre aux organisations d’avoir des services physiquement plus proches les uns des autres permet une faible latence et une réduction les coûts. Le cloud distribué permet également de respecter les lois imposant que certaines données doivent rester dans une zone géographique spécifique.

 

La Blockchain en 2022

Cette évolution technologique n’est pas nouvelle, la Blockchain et le Bitcoin ont été construits conjointement en 2008 mais aujourd’hui il existe différentes Blockchains et différentes cryptomonnaies.
Cependant cette technologie sera à suivre en 2022, concrètement la Blockchain permet d’échanger et de stocker de la valeur sur le web via des jetons (ou token) qui sont regroupés par « blocks » puis sont validés par des nœuds appelés également « mineurs ».

La Blockchain et cryptomonnaies

Les validations sont effectuées par différents moyens suivant la technologie utilisée par la Blockchain et exigent un délai plus ou moins important : une dizaine de minutes pour le Bitcoin ou moins de 15 secondes pour l’Ethereum par exemple. Une fois la transaction validée, elle est datée et ajoutée à la chaîne de blocs. La transaction est alors visible publiquement et enregistrée, autrement dit, la Blockchain c’est un immense livre de compte, virtuel, décentralisé et infalsifiable.

Comme l’écrit le mathématicien Jean-Paul Delahaye, il faut s’imaginer « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible ».

Nous en arrivons au potentiel de la Blockchain qui ne sera pas uniquement monétaire en 2022, ce sera même la composante essentielle du web 3.0 pour les projets technologiques décentralisés.

Vous avez probablement entendu parler des NFTs, contrairement aux cryptomonnaies ce sont des jetons non fongibles et donc uniques pour attester de leur propriétaire. Un NFT permet à l’art numérique de prouver l’authenticité et la propriété d’une œuvre par exemple, la traçabilité des NFTs permet même à l’artiste de toucher une part des revenus générés à chaque revente de son œuvre. Le luxe rejoint également ces évolutions en fournissant à leurs clients un NFT pour s’assurer de l’authenticité d’un produit et même suivre sa fabrication, de la matière première au point de vente. Adidas vend des NFTs avec leurs nouvelles sneakers, pour que vous puissiez les porter dans les prochains mondes virtuels.

Il existe déjà de nombreuses utilisations des NFTs, souvent pour des projets assez spéculatifs, mais il reste beaucoup de cas d’usages bien réels à inventer. C’est une nouvelle technologie qui va se développer dans les prochaines années et la propriété numérique sera un enjeu important avec l’émergence des metaverses et autres mondes virtuels.

 

Notre conseil

Vous souhaitez conserver une longueur d’avance face à vos concurrents ? Intégrez dès aujourd’hui ces nouvelles technologies à votre stratégie.

Vous manquez de développeurs, d’experts en cybersécurité, d’administrateurs réseaux ou autres collaborateurs techniques ? Trouvez le prestataire qui saura répondre à vos exigences en postant votre projet sur Codeur.com. Vous recevrez de nombreux devis de professionnels gratuitement et rapidement.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Tout savoir sur les Tendances YouTube : critères pour y figurer, catégories, règles à respecter…

Découvrez les différentes tendances présentes sur YouTube, ainsi que sur les critères pour y figurer.

Publié le par Arthur Aballea
Webmarketing

Content marketing  : 4 idées pour votre communication interne

Lorsque l’on met en place une stratégie de content marketing, on pense au blog, au site marchand et même aux réseaux sociaux. La communication interne fait rarement partie du...

Publié le par Gaelle Kurtz