Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment vérifier la disponibilité d’un nom de domaine ?

Vous avez besoin de vérifier la disponibilité d’un nom de domaine ? Quoi de plus normal quand on sait 367 millions de nom de domaine sont déjà réservés dans le monde. Les...

Publié par Celine Albarracin

Vous avez besoin de vérifier la disponibilité d’un nom de domaine ? Quoi de plus normal quand on sait 367 millions de nom de domaine sont déjà réservés dans le monde. Les sites en .fr par exemple, s’élèvent à plus de 3.4 millions. Incroyable non ?

Même s’il représente votre identité sur la toile, et joue un rôle important dans votre stratégie marketing, trouver un nom de domaine relatif à votre entreprise peut être difficile. D’autant que la plupart des nom de domaine courts et génériques sont déjà tous pris.

Alors, comment vérifier la disponibilité d’un nom de domaine ? Que faire si celui que vous voulez est déjà pris ? On vous dit tout !

 

Pourquoi vérifier la disponibilité d’un nom de domaine ?

On l’a dit, le nom de domaine constitue votre identité sur internet et il est impossible d’avoir la même URL qu’un autre site web. Vérifier sa disponibilité vous aide à savoir si vous pouvez utiliser l’adresse choisie… et si ce n’est pas le cas, attention au fait de vouloir réserver un nom de domaine proche ! Cela peut vous exposer à de nombreux risques, comme :

La disparition de votre site internet

Même s’ils ne sont pas protégés par la protection intellectuelle, les noms de domaine intègrent parfois un nom commercial. Par conséquent, ils bénéficient de la protection du droit commun.

Si le nom de domaine que vous choisissez correspond à une marque déposée, son propriétaire a le droit d’intenter un procès… À l’issue, la justice peut ordonner la suppression pure et simple de toutes vos URL.

Si votre nom de domaine est en .fr, l’AFNIC (Association Française pour le Nommage internet en Coopération) fait disparaitre votre site sans passer par l’hébergeur ou le bureau du site.

Avec les sites en .com, le propriétaire peut saisir l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle et lancer une procédure UDRP (Uniform Domain-Name Dispute Resolution) pour faire supprimer votre site internet.

Pourquoi vérifier la disponibilité d’un nom de domaine ?

 

Le transfert du nom de domaine

Au lieu de voir la disparition de votre nom de domaine, ce dernier peut être transféré à une autre personne. Pensez à tout le trafic que vous aurez acquis avec le temps, la notoriété gagnée dans les moteurs de recherche… Tout ça va profiter à quelqu’un d’autre ! L’AFNIC peut, en effet, ordonner son transfert au titulaire des droits sur la dénomination sociale ou le nom commercial.

Une punition qui risque de vous faire perdre en crédibilité auprès de vos clients et d’avoir un impact négatif sur vos ventes.

 

Des dommages et intérêts

En plus des risques précédents, le propriétaire de la marque lié à votre nom de domaine peut vous demander le paiement de dommages et intérêts. Pire, il peut ordonner la publication de la décision dans les journaux pour rétablir sa réputation.

En résumé :

Vous devez vérifier la disponibilité du nom de domaine choisi, mais aussi vous assurer qu’il ne fait pas référence à une marque déposée. Si le nom de domaine que vous voulez représente une marque ou une dénomination sociale dont vous êtes propriétaire, la vérification vous permettra simplement de savoir s’il est disponible. Le cas échéant, il faudra prendre des mesures et changer votre fusil d’épaule ! On en reparle plus tard dans cet article… 😉

 

 

Comment vérifier la disponibilité d’un nom de domaine ?

Avant de vous lancer dans la vérification d’un nom de domaine, pensez à respecter ces 3 étapes :

1. Lister plusieurs possibilités

Il se peut que votre marque, votre dénomination sociale ou simplement votre souhait ne soit pas disponible. Pour parer à toutes les éventualités, listez plusieurs variantes de votre nom de domaine idéal.

Par exemple, si vous avez un e-commerce spécialisé dans les arts de la table, nommé « Vaisselle & co », vous pourrez définir une liste comme :

  • Vaisselleandco
  • Vaisselleetcompagnie
  • Vaisselle-and-co
  • Boutique-vaisselleandco
Comment vérifier la disponibilité d’un nom de domaine ?

2. Sélectionner l’extension

Idéalement, quelle est l’extension que vous voulez obtenir ? .fr, .com, .shop ou autre. ? Et quelle est l’importance de cette extension ?

Peut être que votre nom de domaine idéal ne sera pas disponible en .fr, mais il le sera en .com. À vous de déterminer son importance pour votre entreprise.

 

3. Choisir le bon outil

Il existe plusieurs façons de savoir si le nom de domaine choisi est disponible. La méthode la plus simple consiste à le saisir dans votre moteur de recherche. Vous pouvez également rechercher le domaine dans Whois Lookup.

Si vous avez déjà sélectionné votre hébergeur, celui-ci propose sûrement un moteur de recherche pour savoir si votre nom de domaine est libre.

Mais si vous avez besoin de fonctionnalités plus poussées, rendez-vous dans le paragraphe suivant !

 

Les outils de vérification de nom de domaine

Vous voulez vérifier les différentes extensions disponibles (.fr, .com, .org, etc) ? Profiter d’inspiration et d’idées dans le cas où votre nom de domaine parfait est déjà réservé ?

Mieux vaut utiliser l’un de ces outils :

Domain.com

Domain.com représente l’un des plus grands bureaux d’enregistrement de noms de domaine sur le marché. Depuis son lancement en 1998, il a enregistré plus d’un million de sites internet !

Son outil de recherche permet de vérifier la disponibilité d’un nom de domaine très facilement. Il suffit de se rendre sur le site web et d’entrer les mots-clés ou l’expression que vous souhaitez réserver. Voici un exemple avec la recherche « muesli bio » :

Domain.com

Apparemment, une marque de muesli bio pourrait très bien réserver le nom de domaine muesli-bio.com pour héberger son site internet.

 

Bluehost

Bluehost est l’une des plus grandes sociétés d’hébergement web au monde. Il fonctionne comme Domain.com, mais propose une option supplémentaire pour affiner votre recherche selon l’extension de votre choix.

Si votre nom de domaine est déjà utilisé, plusieurs suggestions vous sont proposées, comme ici :

Bluehost

Puisque les noms de domaine avec uniquement le mot « robes » sont presque tous réservés, l’outil propose de nouvelles idées comme « robesboutique », « robesstudio », « creativerobes » ou encore « rob3s ».

 

NameWink

La fonction principale de NameWink est de vous aider à trouver un nom pour votre marque ou votre entreprise. À partir d’un mot-clé ou d’une expression, il génère de nouvelles idées, tout en vous indiquant la disponibilité du nom de domaine inhérent. C’est très pratique, surtout si vous êtes en panne d’inspiration !

NameWink

 

Name.com

Sur Name.com, vous pouvez filtrer les résultats de votre recherche en saisissant manuellement un nom de domaine.

Mais son point fort est de proposer une liste de noms de domaines qui arrivent à expiration, susceptibles d’être disponibles à l’achat dans les cinq prochains jours.

Name.com

Vous pourrez alors surveiller les nom de domaine qui vous intéressent et tenter une première offre avant qu’ils n’arrivent sur le marché !

 

Que faire si votre nom de domaine est déjà pris ?

Vous avez vérifié votre nom de domaine et constaté qu’il est déjà pris ? Pas de panique, il existe toujours des solutions pour obtenir une URL qui représente votre entreprise.

 

Mieux décrire votre offre dans le nom de domaine

Saviez-vous que, jusqu’en 2016, Tesla n’était pas le détenteur de Tesla.com ? À la place, ils utilisaient TeslaMotor.com. En plus de modifier légèrement le nom de domaine, le mot « Motor » représente une extension naturelle de leur marque.

Cette méthode présente l’avantage de préserver la fiabilité de votre URL. Par exemple, si vous vendez des logiciels, vous pouvez ajouter le mot « app » à votre nom de domaine. L’important ici, est de trouver un mot-clé qui correspond à votre marque ou à vos services offerts.

Une autre solution consiste à ajouter le nom de votre ville ou de vote pays au nom de domaine. Cela vous permettra d’optimiser votre stratégie SEO local par la même occasion !

 

Jouer sur l’orthographe

Un tiret placé subtilement dans votre nom de domaine suffit à modifier une adresse déjà prise.

Par exemple, si bonsplans.com est déjà réservé, vous pouvez utiliser bons-plans.com.

Vous pouvez aussi recourir aux abréviations dans votre nom de domaine ou simplement utiliser les initiales ou le sigle de votre marque. Cette technique peut augmenter vos chances de trouver une extension qui vous convient, en .fr ou .com (les plus réservés en France).

 

Ajouter un mot déterminant

Comme le tiret, un pronom (« le/la » ou « un/une ») peut faire la différence dans votre nom de domaine. Il vous suffit de les ajouter au début.

Vous pouvez aussi annexer un verbe comme « acheter », connaître » ou « contacter » à votre URL. Cette technique est efficace si vous vendez un produit ou offrez un service spécifique.

Par exemple, « contacter-plombier-paris » constitue un nom de domaine pertinent, au potentiel SEO assez fort.

 

Changer l’extension

Si le nom de domaine que vous visez n’est pas disponible avec la bonne extension, vous pouvez simplement la changer. Optez pour du .net par exemple.

Il existe des extensions populaires comme .biz ou .info, ou des plus récentes comme .club et .shop. D’autres extensions comme .tech, .wine, .style sont reliés à un secteur d’activité précis et peuvent vous aider à obtenir votre nom de domaine idéal.

Le cas échéant, vous avez aussi la possibilité de choisir une extension spécifique à votre pays (.fr pour la France).

Surveiller la disponibilité du nom de domaine souhaité

Si vous n’êtes pas convaincu par aucune des techniques citées plus haut, vous pouvez toujours attendre l’expiration de votre nom de domaine rêvé. Rendez-vous dans la base de données WHOIS pour vérifier sa date d’expiration.

Cependant, vous devez savoir que s’il est activement utilisé par son propriétaire, celui-ci renouvellera son enregistrement. Toutefois, s’il s’agit d’un domaine parqué, vous pourrez peut-être l’acheter juste après l’expiration de l’enregistrement actuel.

Malheureusement, il n’existe aucune garantie lorsque vous attendez l’expiration d’un nom de domaine. Vous ne pouvez jamais savoir quels sont les projets du propriétaire. 2 options s’offrent à vous : proposer un rachat ou opter pour un autre nom !

 

Vous savez désormais comment vérifier la disponibilité d’un nom de domaine pour trouver l’URL qui représentera le mieux votre activité !

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Les utilisateurs européens pourront choisir leur navigateur par défaut sur Android

Pour éviter une nouvelle sanction de l’Europe, Google va proposer aux utilisateurs des appareils Android de choisir leur navigateur, au lieu de leur imposer Chrome...

Publié le par Cyrielle Maurice
Webmarketing

Comment créer un compte Twitter Entreprise ?

Twitter, ce réseau de microblogging très connu, n’est pas compris par tous. Comment s’inscrire sur twitter  ? Comment recruter des...

Publié le par Camille