Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Rédiger un article de blog SEO : 11 exemples

C’est désormais un fait acquis, pour avoir une chance d’accéder aux premiers résultats de recherche, il faut créer du contenu. Sauf que la production d’articles de blog a explosé...

Publié par Celine Albarracin

C’est désormais un fait acquis, pour avoir une chance d’accéder aux premiers résultats de recherche, il faut créer du contenu.

Sauf que la production d’articles de blog a explosé ces dernières années avec plus de 17 articles publiés chaque seconde rien que sur WordPress !

En sachant que 75 % des internautes ne vont pas au-delà de la deuxième page des moteurs de recherche, vos articles doivent impérativement se retrouver en bonne position pour être lus.

Pour vous aider à gravir les SERP, voici le guide ultime pour rédiger des articles de blog optimisés SEO.

 

Prendre le temps d’analyser votre mot clé

Se positionner sur un mot clé requiert quelques recherches au préalable, notamment son niveau de concurrence, si vous comptez voir votre article arriver en tête des SERP !

Voici trois astuces qui vont vous permettre d’évaluer la difficulté de vos mots clés :

  • La commande « allintitle :mpt clé » : tapez cette commande dans Google et observez les résultats. Si vous obtenez moins de 5000 résultats, la concurrence est faible, entre 5000 et 10 000, elle est moyenne, au-delà de 10 000 vous allez avoir du mal à vous positionner tant la concurrence est élevée.
  • La SERP : faites une recherche Google sur votre mot-clé. Si la première page n’affiche que des sites qui font autorité, c’est comme si vous alliez vous battre contre Goliath…
  • Googles Ads : utilisez l’outil de recherche de mots clés et analysez le nombre moyen de recherches mensuelles. Entre 10 K et 100 K, la concurrence sera rude !

 

Déterminer quel article de blog rédiger en fonction des intentions de recherche

L’essence même des moteurs de recherche est de répondre avec précision aux requêtes des utilisateurs.

Donc, en toute logique, si vous souhaitez voir votre article de blog s’afficher en tête de liste, vous devez créer des contenus qui répondent aux intentions de recherche de vos prospects.

Voici la marche à suivre :

  • Recommencez votre recherche sur Google avec votre mot clé, mais cette fois-ci observez quels contenus s’affichent en premiers.
  • Si les trois premiers résultats affichent un tutoriel, un guide, un test comparatif… Alors vous avez trouvé quel contenu votre public a envie de lire sur le sujet !
  • Vidéos et images apparaissent en nombres ? Alors votre article de blogs devra être très visuel !

Ensuite, construisez votre structure d’article également en fonction des intentions de recherche :

  • Analysez la structure des premiers articles avec l’extension Web Developper (disponible sur tous les navigateurs : Chrome, Firefox…) en cliquant sur Information, puis View Document Outline. Comparez les HN des articles et intégrez les questions récurrentes à votre structure.
  • Dans Google, notez les Recherches associées et les Autres questions posées, elles vous aideront à faire un plan d’article de blog qui colle parfaitement avec les intentions de recherches de votre audience !
articles de blog optimisés pour le SEO
Source : freepik.com

 

Rédiger pour votre audience

On ne le répétera jamais assez, mais rédiger des articles de blog optimisés pour le SEO, c’est bien, mais la priorité est d’écrire pour votre lecteur !

D’autant plus que Google affectionne les contenus de qualité et que vous gagnerez de précieux points en rédigeant d’excellents articles.

Voici quelques techniques rédactionnelles :

Soignez votre titre

Votre titre est ce qui va donner envie aux internautes de cliquer sur votre article, il est donc essentiel qu’il soit captivant.

D’autant plus que plus vous engrangez de clics, plus Google en conclura que votre article est intéressant.

Pour rédiger un titre accrocheur et susciter l’intérêt de votre lecteur :

  • Soyez bref et concis (entre 6 à 12 mots).
  • Soyez précis : votre prospect doit savoir immédiatement de quoi traite votre article.
  • Interpelez votre lecteur avec une accroche positive en éveillant sa curiosité et en lui apportant la solution à son problème. Par exemple : « Découvrez X astuces pour rédiger un titre irrésistible ».
  • Intégrez des mots puissants et jouez sur les leviers émotionnels : parfait, exceptionnelle, incroyable, bonne affaire, solution, révolutionnaire…
  • Privilégiez les titres sous forme de questions ou de déclaration : « Comment atteindre facilement le haut de la SERP en X étapes ? », « Les X secrets pour améliorer votre référencement naturel »…
  • N’oubliez pas votre mot clé !

Captivez dès l’introduction

Votre lecteur a cliqué sur votre URL, maintenant, c’est à votre introduction de lui donner envie de lire la suite !

Il existe plusieurs méthodes de rédaction, dont la formule P.A.S. pour Problème, Agitation, Solution.

C’est la plus efficace, car elle dévoile parfaitement le contenu de l’article tout en attisant l’intérêt du lecteur :

  • Problème : partez d’une évidence avec une phrase courte et affirmative (un fait, un chiffre, une citation… en lien avec la thématique de l’article).
  • Agitation : soulevez les problèmes qu’engendre votre sujet.
  • Solution : terminez votre introduction en reprenant l’idée principale du titre afin de confirmer à votre lectorat que vous détenez la solution à son problème.

Pour être performante, votre introduction doit être percutante, mais elle doit aussi rester courte (pas plus de 10 lignes).

À lire aussi : 20 conseils pour trouver des titres d’articles accrocheurs

 

Ne perdez pas votre lecteur en route !

Aussi bien pour votre public que pour votre optimisation SEO, votre article doit captiver de bout en bout en offrant la meilleure expérience utilisateur possible.

Pour conserver l’attention de votre lecteur le plus longtemps possible :

  • Rédigez des phrases courtes.
  • Utilisez le storytelling.
  • Adaptez le ton de l’article de blog en fonction de votre cible.
  • Questionnez vos lecteurs.
  • Donnez des exemples concrets.
  • Introduisez des phrases de transition dynamiques pour rendre votre écrit plus vivant.
  • Insérez des visuels (vidéo, image, infographie…).

À lire aussi : 8 statistiques essentielles pour améliorer vos articles de blog

 

Travailler votre champ lexical

Pour rédiger des articles de blog optimisés pour le SEO, il est indispensable de fournir aux algorithmes un champ sémantique important et les aider à identifier sur quelle requête se positionner.

Voici quelques sites et outils qui vous permettront d’élargir votre sémantique :

1.fr : le site effectue l’analyse sémantique de votre article (ou depuis un mot clé) et vous propose une liste de mots clés secondaires nécessaire pour un meilleur référencement.

YourTextGuru : le service en ligne permet à tout créateur de contenu de bénéficier d’un vocabulaire riche et de déterminer les expressions clés pertinentes pour votre positionnement.

Antidote : le logiciel dédié à la correction orthographique vous fournira également la liste des synonymes, cooccurrence et champ lexical de votre mot clé tout en corrigeant vos fautes d’orthographe. Un deux en un bien pratique !

Dernier conseil : ne faites pas de bourrage de mots clés ! Vous seriez sanctionné par Google, car la pratique est assimilée à du spam.

articles de blog optimisés pour le SEO
Source : freepik.com

 

Choisir la bonne longueur pour vos articles de blog

La question est récurrente et dans le domaine du marketing de contenu, on entend souvent tout et son contraire.

Les contenus courts ont tendance à être pointés du doigt : pas assez performants, trop courts pour ranker ou pour informer le lecteur…

La priorité a été mise sur les contenus longs, mais pourtant chaque longueur de contenu a sa place dans une stratégie marketing de contenu pertinente.

 

Contenu long, contenu court : on parle de quoi ?

Pour choisir la bonne longueur de contenus, commençons par une définition :

Le contenu court : il fait moins de 1200 mots, est facile à rédiger et à consommer. Il n’aborde que partiellement un seul sujet.

On le retrouve souvent pour des articles d’actualités, de brefs articles de blog, des publications sur les médias sociaux, des infographies et des e-mails.

Le contenu long : il fait donc plus de 1200 mots et son sujet est approfondi. Sa rédaction est exhaustive et demande du temps et des recherches d’information.

On attend de lui qu’il transmette une expertise pointilleuse sur le thème abordé.

Il est recommandé pour les articles de blog détaillés, les guides et les tutoriels, les livres blancs, les webinaires et bien sûr les pages piliers.

 

Pourquoi le nombre de mots de votre article a-t-il de l’importance ?

Maintenant que vous connaissez la différence entre contenu court et contenu long, vous comprendrez aisément qu’ils ne répondent pas aux mêmes objectifs marketing.

Par exemple, si votre stratégie rédactionnelle vise à acquérir des backlinks, c’est donc sur un contenu long que vous allez devoir vous focaliser.

Par contre, si votre objectif est de gagner du trafic organique, bien que les contenus longs ont plus de chances de répondre aux requêtes des internautes, un contenu court peut très bien les surpasser s’il répond précisément aux intentions de recherche.

C’est souvent le cas des fiches produits sur les e-commerces, qui avec moins de 250 mots, se positionnent en tête des SERP.

En fait pour une stratégie de content marketing efficace, l’idéal est de trouver le bon équilibre entre les deux formats rédactionnels.

Pour cela vous devez déterminer les besoins à l’instant T de vos prospects, en fonction de plusieurs critères :

  • Vos concurrents : là, vous allez devoir faire plus et faire mieux que la concurrence et cela passe immanquablement par un contenu étoffé et fouillé.
  • Répondre aux intentions de recherche : comme nous l’avons vu précédemment, la longueur et le format de votre article vont se définir en fonction des attentes de votre audience.
  • L’engagement de vos prospects : pour savoir quel format adopter, analysez les résultats de vos rédactions précédentes. Regardez quelle sorte de contenu entraîne le plus de conversion, le plus de partages sur les réseaux sociaux, le plus d’interaction…

À lire aussi : Vos articles de blog sont-ils assez riches en information ?

 

Optimiser le SEO On-Page

Votre article est rédigé, mais le travail ne s’arrête pas là.

Pour acquérir une bonne visibilité de votre site internet, augmenter votre taux de conversion et donc avoir plus de clients potentiels, il reste la partie technique du SEO à peaufiner :

  • Votre mot clé doit apparaître dans la balise Title, dans la méta description, dans l’URL et dans votre introduction.
  • Les balises Alt de vos images doivent être optimisées avec votre mot clé pour l’image mise en avant et votre champ sémantique dans les suivantes.
  • Votre maillage interne : mettez 3 à 5 liens internes vers des articles connexes.
  • Optimisez vos ancres et évitez les « cliquez-ici » !
  • Améliorez la vitesse de chargement de vos pages Web.
  • Rédigez une balise title courte et convaincante.
  • Soignez votre métadescription.
  • Respectez la hiérarchie de vos balises hN.
  • Intégrez des liens externes vers des sites d’autorité.

 

Attirer les backlinks

Pour finir, il ne vous reste plus qu’à attirer des liens entrants (et les attirer naturellement ! Google n’apprécie pas du tout l’achat de liens…).

Ne minimisez pas l’importance des backlinks, ils sont un des facteurs de positionnement SEO les plus importants !

Pour obtenir des liens, vous pouvez utiliser l’outil Semrush d’analyse de backlinks.

Il vous suffit d’insérer l’URL de vos concurrents et contacter les sites qui font un lien vers l’article en question, puis leur proposer votre propre contenu en vantant ses mérites.

Sinon, si votre stratégie inbound marketing est efficace et votre contenu pertinent, il devrait être partagé sur les réseaux sociaux et vous devriez arriver à glaner vos backlinks naturellement.

 

Notre conseil

Vous avez désormais toutes les astuces pour rédiger des articles de blog optimisés pour le SEO ! Toutefois, un dernier conseil : déléguez leur rédaction à des rédacteurs web professionnels pour gagner encore plus en qualité !

 

Exemples d’articles de blog pour le SEO

Besoin d’exemples d’article de blog pour optimiser votre stratégie SEO ? Vous êtes au bon endroit !

Afin de vous aider à améliorer les performances de votre content marketing, on vous propose 5 modèles de texte efficaces pour votre référencement. Bonne lecture !

1. Les listes, des articles de blog parfaits pour apparaître en position 0

Encore appelés listicles, les articles de type listes sont très populaires auprès des lecteurs.

Ces contenus, présentés dans un format condensé, utilisent des bullet points et des chiffres (au lieu de paragraphes) pour faciliter la compréhension des informations.

C’est aussi l’un des rares formats qui soit lu intégralement par les internautes. Pourtant, rédiger un article de type liste n’est pas si simple.

Bien sûr, il doit être numéroté, mais il doit aussi et surtout être équilibré et percutant. Comment réussir la rédaction d’un article liste ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Avantages des listes

Peu importe le sujet que vous souhaitez traiter, vous pouvez certainement le faire sous forme de liste ! Conseils, astuces, citations, chiffres… Tout est bon pour transformer votre idée en bullet points à valeur ajoutée pour vos lecteurs.

Et les avantages de cet exemple article de blog sont nombreux :

  • Faciles à lire, même sur smartphone : ces articles attirent et conservent les mobinautes sur votre site.
  • Les listes améliorent l’engagement des lecteurs : ils trouvent facilement les informations recherchées, ce qui leur donne envie de poursuivre la visite de votre site internet.
  • Une structure parfaite d’un point de vue SEO : d’ailleurs, les listes apparaissent souvent en position 0, comme le montre cet exemple :

Exemple artcile de blog

  • Les listes se déclinent et se réutilisent facilement : vous pouvez transformer chaque tiret en un tweet conseil, les résumer dans une infographie, intégrer l’article dans un cocon sémantique pour favoriser le maillage interne, etc.

 

Construction du titre des articles listes

Pour inciter l’internaute à lire votre liste, le titre de votre article doit respecter ces bonnes pratiques :

  • Attirer l’attention des lecteurs avec des termes comme « meilleurs », « les plus », « erreurs », etc.
  • Indiquer clairement ce que le lecteur va apprendre en intégrant votre mot-clé cible au début du titre. Exemple : Rédaction web : les 15 meilleurs outils de correction en ligne.
  • Proposer un chiffre impactant et significatif : en dessous de 5, le listing sera perçu comme peu intéressant.

Rédaction du listing

Comment bien rédiger votre listicle pour que les lecteurs, comme les moteurs de recherche, l’apprécient ?

L’introduction

Inutile d’en faire des tonnes. L’introduction doit être concise et précise. Dès le début, dites clairement ce que le lecteur va trouver !

Le corps de l’article

Le corps de l’article doit contenir le nombre d’éléments promis dans le titre sous forme de H2. Pensez à bien insérer des mots-clés dans les sous-titres pour favoriser le référencement naturel.

Si votre article fait plus de 500 mots, il est conseillé d’ajouter des visuels pour aérer le texte. Photos, vidéos, graphiques, captures d’écran… veillez à ce que l’image proposée illustre vos propos pour retenir l’attention des lecteurs.

La conclusion

En dernier point : résumez l’idée principale de la liste, en donnant une ultime astuce liée à votre contenu.

Le call-to-action

Pour le call-to-action, demandez-vous ce que vous attendez de vos visiteurs suite à la lecture ? De s’inscrire à votre newsletter, de télécharger un contenu, de vous appeler, de consulter un autre article, etc.

 

Comment bien utiliser les listes dans un article de blog ?

Décriée par certains qui y voient un travail de rédaction bâclé, la liste a pourtant une grande qualité : celle de rendre plus compréhensibles certaines informations. Quand un paragraphe semble lourd, l’utilisation d’une liste peut en faciliter la lecture et par la même occasion, la compréhension.

Le cas le plus simple est de prendre une recette de cuisine. Imaginons que vous écriviez un article de blog sur les crêpes.

Vous pourriez énumérer les ingrédients comme ceci :

Pour préparer votre pâte à crêpe, vous avez besoin des ingrédients suivants : 2 sachets de sucre vanillé, 1 CS de sucre en poudre, une pincée de sel, 50 cl de lait, 3 œufs et 250 g de farine.

Vous admettrez qu’il est assez compliqué pour la personne qui souhaite suivre votre recette de s’y retrouver facilement. Dans ce cas précis, la liste à puces vous permet de faciliter l’expérience de votre lecteur.

Les ingrédients pour la pâte à crêpe sont :

  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1 CS de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 50 cl de lait
  • 3 œufs
  • 250 g de farine

Passons maintenant à la réalisation de la recette. Imaginez que vous l’écriviez dans un unique paragraphe :

Mettre la farine dans le saladier et ajoutez le sel, le sucre, le sucre vanillé et les œufs en mélangeant le tout. Versez le lait en continuant à mélanger jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux. Huilez la crêpière et faites cuire les crêpes. Il n’y a plus qu’à déguster avec du sucre ou de la confiture.

Lire aussi : 8 conseils pour rendre vos articles de blog lisibles sur mobiles

Encore une fois, cette suite d’informations est difficile à décrypter. Vous avez donc tout intérêt à utiliser une liste ordonnée pour décrire les différentes étapes de la recette. Voici un exemple :

Préparation des crêpes :

  1. Mettre la farine dans un saladier. Ajoutez le sel, le sucre, le sucre vanillé et les œufs tout en mélangeant.
  2. Verser le lait en continuant de mélanger jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de grumeaux.
  3. Faire cuire vos crêpes dans une crêpière huilée.
  4. Déguster avec du sucre ou de la confiture.

La typographie des listes à puces

Comme vu ci-dessus, il y a deux genres de liste :

  • La liste à puces : Permet d’énumérer un certain nombre d’informations.
  • La liste ordonnée (numérotée) : Le plus souvent, on l’utilise pour marquer les étapes d’un processus.

Ces deux types de liste peuvent se décliner en différentes versions incluant des niveaux de puces différents.

La ponctuation dans les listes

Une liste doit être introduite par une phrase qui fait sens avec les mots qui constituent la liste. C’est simple, la lecture doit être fluide.

Les principaux réseaux sociaux sont :

Dans le cas d’une liste qui nécessite une ou plusieurs phrases de description, on utilise :

  • La majuscule après les :
  • Pas de point final s’il n’y a qu’une seule phrase après les :
  • Un point final s’il y a plus d’une phrase après les :

Exemple de liste avec deux points ( :)

Les trois principaux réseaux sociaux sont :

  • Linkedin : Réseau social professionnel. Il permet à ses membres de publier du contenu.
  • Facebook : Réseau social qui comptabilise 1.47 milliard d’utilisateurs. Permet de créer du contenu sponsorisé pour les entreprises.
  • Twitter : Réseau social à visée informative. Idéal pour partager des liens et faire circuler les informations.

Au-delà de l’énumération ou de sa fonction de guide, la liste à puce sert aussi à créer un aperçu du contenu de votre article. Utilisée en début de texte, elle permet à votre lecteur de découvrir de quoi va traiter votre article et de quelle façon il va être structuré.

C’est également un moyen assez efficace pour ne pas décourager un lecteur qui se retrouve face à un article long.

 

Article de type liste : quelques règles à respecter

Vous vous lancez dans la rédaction d’un article sous forme de liste ? Vous ne savez pas vraiment comment procéder ?

Voici quelques règles à respecter pour que votre contenu soit performant.

article liste
Graphiste.com

Ne commencez pas votre article directement par une liste numérotée

Il est recommandé de ne pas commencer l’article avec la liste numérotée. En plus de l’introduction, vous devez ajouter un petit paragraphe sur le sujet traité. Cette partie doit avoir un titre percutant qui donne à votre audience envie de lire le contenu et non d’aller directement à la liste numérotée.

Identifiez une problématique et essayez de la résoudre

Pour que votre article séduise un maximum de lecteurs, il doit traiter une problématique qui leur parle et surtout qui soit en rapport direct ou indirect avec votre activité ou votre expertise. Il y a donc un travail de compréhension à faire en amont. Pour ce faire, vous pouvez vous aider des réseaux sociaux !

Rendez votre contenu fascinant

Votre contenu ne sera pas lu s’il n’a aucun intérêt. Evitez les listes purement informatives ! Vous devez trouver un moyen de rendre votre contenu attrayant et ce même si le sujet ne l’est pas. Pour y parvenir, vous pouvez faire preuve d’humour ou traiter une problématique de manière atypique.

Par exemple, au lieu de traiter pour la 1001ème fois le sujet comment perdre du poids (10 astuces pour perdre du poids, 8 conseils pour vraiment mincir), vous pouvez inverser le problème et produire un article de type liste décalé que vous titrerez : 8 solutions pour multiplier les bourrelets.

Grâce à lui, l’objectif est tout de même atteint puisque le lecteur peut identifier des mauvaises habitudes et profiter de solutions, que vous lui donnerez, pour inverser la tendance et perdre du poids.

liste article blog
Traduc.com

Fixez-vous un objectif stratégique

Comme pour chaque production de contenu, vous devez vous fixer un objectif. Que vous souhaitiez présenter un produit ou un service, générer du trafic ou encore fidéliser votre audience, il est impératif d’identifier l’objectif avant de se lancer dans la rédaction.

Proposez un visuel qui puisse être partagé

Produire un article au format liste, c’est bien mais l’accompagner d’une infographie ou d’un visuel, c’est mieux !

Pourquoi ? Et bien parce si le lecteur a apprécié votre article, il pourra le partager sous un autre format sur les réseaux sociaux.

 

2. Les articles « how to » pour augmenter votre notoriété

Les articles how-to, qui prennent la forme de tutoriel, accompagnent vos lecteurs pas à pas sur la façon de faire ou d’obtenir quelque chose.

Ils peuvent ressembler aux listes, mais l’objectif est plus concret. Là où ces dernières diffusent de la théorie, le « how-to » revêt un aspect pratique. Suite à sa lecture, les visiteurs peuvent accomplir une tâche.

Avantages des articles « how-to »

Si nous avons intégré ces tutoriels dans nos exemples d’articles de blog pour le SEO, c’est justement parce qu’ils améliorent votre notoriété auprès des moteurs de recherche et des internautes par :

  • Un respect des critères EAT établis par Google : Expertise, Autorité et Trustworthiness (fiabilité).
  • Un aspect pratique, à forte valeur ajoutée, qui incite aux partages : si le lecteur parvient à accomplir une action grâce à votre article, il aura plus envie de le partager.
  • Des signaux forts et positifs auprès de Google : si les visiteurs passent du temps sur le contenu (ce qui est souvent le cas avec un tutoriel), cela encourage Google à le remonter dans les résultats.

Construction du titre de l’article how-to

Pour construire le titre de votre article how-to, analysez les questions régulièrement posées par vos clients sur votre blog, vos réseaux sociaux, auprès de vos équipes commerciales et de vos conseillers clientèle.

Évidemment, votre titre doit contenir le terme « Comment » et :

  • Rester direct avec des verbes actifs
  • Expliquer clairement le problème à résoudre
  • Contenir le bénéfice de suivre votre processus

Dans l’exemple qui ressort en première position, sur la requête « comment faire une maquette de site web », on voit une promesse exceptionnelle et attirante : réaliser la maquette en 30 minutes seulement !

2 ème exemple article de blog

Rédaction de l’article how-to

Comment structurer au mieux votre « how to » pour capter l’attention des lecteurs et des moteurs de recherche ?

L’introduction

L’introduction dans cet exemple d’article de blog doit retenir immédiatement votre visiteur. Généralement, s’il recherche un tutoriel, c’est qu’il est pressé de réaliser quelque chose. En 2 ou 3 phrases, montrez que vous comprenez son point de douleur et présentez très vite votre solution.

Le corps de l’article

Soyez pédagogique et direct pour dérouler le tutoriel.

  • Présentez les différentes étapes sous la forme de H2 numérotées.
  • Utilisez des verbes actifs, précédés de tirets ou bullets points pour bien montrer le côté « pas à pas ».
  • Facilitez la compréhension des étapes en incluant des images, infographies ou vidéos.

 

La conclusion

La conclusion est l’emplacement idéal pour mentionner votre produit qui aide à résoudre le problème.

Le call-to-action

Vous pouvez renvoyer vos visiteurs vers un contenu plus détaillé, comme un livre blanc contenant la méthodologie complète.

 

 

Faites confiance à Redacteur.com pour votre stratégie SEO et faites rédiger jusqu’à 60 contenus de 800 mots et 3 pages piliers de 2 500 mots suite à un audit sémantique réalisé par un expert SEO. Découvrez vite les packs stratégie de contenu SEO ! Redacteur.com s’occupe de tout : trouver les mots-clés pertinents pour votre activité, élaborer les sujets, rédiger les contenus (optimisés pour le SEO et formatés en HTML !).

 

 

3. Les articles sur les sujets tendances pour obtenir rapidement du trafic

Le succès des sujets tendances reste limité dans le temps, mais leur popularité est assez suffisante pour attirer rapidement du trafic sur votre site. Cette stratégie appelée « newsjacking » permet de valoriser facilement une expertise, un produit ou un service.

Vous pouvez l’utiliser au lancement d’une nouveauté ou pour remettre l’accent sur une ancienne offre.

Avantages des sujets tendances

Le newsjacking est un exemple d’article de blog SEO redoutable, car il consiste à surfer sur des intentions de recherche populaires pour accroître son trafic. Ce qui possède de nombreux avantages :

  • Faire connaître votre nom et votre contenu à un public plus large et qualifié.
  • Prouver votre expertise et votre leadership sur le marché.
  • Devenir une référence pour l’actualité et les mises à jour sur votre secteur (très important en B2B !).
  • Favoriser la création des liens internes et l’obtention de backlinks de la part d’autres sites web.

Construction du titre des sujets tendances

Pensez à bien placer le mot-clé lié à l’actualité en début de titre. Selon la nature de l’article, vous pourrez ensuite :

  • Poser une question
  • Trouver une accroche amusante si le sujet et votre image s’y prêtent
  • Citer un chiffre intéressant (si vous partagez une étude, par exemple)

Rédaction de l’article tendance

Vous n’êtes sûrement pas le seul à parler de ce sujet tendance ! Pour que votre contenu se distingue, voici quelques bonnes pratiques de rédaction web à respecter.

L’introduction

Droit au but, comme diraient les supporters de l’OM ! Dès la première phrase, faites comprendre que vous abordez un sujet chaud, qui défraie actuellement la chronique.

Le corps de l’article

Pour que la rédaction du corps de l’article soit réussie :

  • Proposez un angle d’attaque inédit : si vous répétez la même chose que les concurrents, votre contenu va perdre en valeur.
  • Utilisez la section « Recherches associées » de Google pour enrichir votre contenu avec des requêtes pertinentes.
  • Même si l’article est un peu décalé, gardez le ton adapté à votre audience et à votre image de marque.

La conclusion

En conclusion, résumez le lien entre cette nouvelle et votre entreprise.

Le call-to-action

Redirigez l’internaute vers une offre associée à la news ou proposez-lui de télécharger une ressource complémentaire, afin de récolter ses coordonnées.

 

4. L’article comparatif, un exemple d’article de blog pour attirer du trafic qualifié

L’article comparatif montre les différences entre des services et des produits similaires. Il aide les lecteurs à déterminer l’offre la mieux adaptée à leurs besoins. Et, dans certains cas, il s’agira d’une comparaison avec votre concurrent.

Avantages de l’article comparatif

La rédaction d’un article comparatif constitue une occasion :

  • D’augmenter le contenu informatif de votre site Web : ces articles ont généralement une durée de vie plus longue et se référencent plus facilement.
  • D’attirer des visiteurs matures en milieu / fin d’entonnoir.
  • D’améliorer votre classement en augmentant vos scores EAT.
  • D’accroître la satisfaction des clients en les accompagnant vers une offre sur-mesure.

Construction du titre de l’article comparatif

Le titre de votre article comparatif doit contenir les termes clés liés aux éléments comparés. Pensez à bien marquer la comparaison avec des mots comme « VS », « Ou », « Contre », « Différences », « Quel »…

différence deux articles blog

 

Vous pouvez aussi ajouter la question qui traduit l’intention de recherche de l’internaute.

Rédaction de l’article comparatif

Le visiteur qui consulte votre article comparatif a déjà effectué des recherches préalables. Il arrive vers la fin de son cycle décision. Vous devez en tenir compte au moment de la rédaction.

L’introduction

Vous n’avez plus besoin de rappeler ou définir des notions de base dans votre introduction. À la place, détaillez les données prises en compte pour rédiger votre comparatif.

Le corps de l’article

Utilisez une structure qui favorise la lecture rapide et met en valeur les différentes fonctionnalités de chaque produit présenté : des listes à puces ou un tableau. Le visiteur doit pouvoir « scanner » le contenu et vite comprendre :

  • Les avantages du produit / service
  • Les inconvénients ou limites
  • Les besoins auxquels répond le bien / l’outil
  • Le niveau d’expertise nécessaire pour l’utiliser, dans le cas d’un produit technique (débutant, confirmé ou expert)

Dans l’article « Samsung Galaxy S9 vs iPhone XS : Comparaison et différences », l’auteur propose un tableau qui récapitule les différences techniques entre chaque appareil, ce qui facilite la comparaison :

exemple de blog

La conclusion

Dans la conclusion, résumez les questions que l’internaute doit se poser avant de choisir la solution adaptée à ses besoins.

Le call-to-action

Encouragez le visiteur à vous contacter pour obtenir un accompagnement ou un devis personnalisé.

À lire aussi : Acheter des articles de blog : pourquoi investir ?

 

5. La présentation d’une infographie, un exemple d’article de blog qui combine SEO et réseaux sociaux

À la fois percutante pour votre référencement et facilement partageable sur les réseaux sociaux, l’infographie booste votre classement, votre notoriété et votre trafic !

Avantages d’une présentation d’infographie

Ce type de contenu :

  • Apporte une réponse complète et visuelle aux questions qu’un utilisateur se pose sur un sujet donné.
  • Aide à faire passer des informations peu digestes, comme une étude de marché, une enquête ou l’explication d’un concept technique.
  • Augmente le temps de navigation sur vos pages.
  • Incite aux partages sur les réseaux sociaux.
  • Favorise les backlinks de qualité
  • Optimise le référencement dans Google Images

Cependant, pour apporter de la valeur au lecteur et être bien classée dans les moteurs de recherche, l’infographie nécessite du texte développé, clair et cohérent.

Construction du titre de l’article infographie

Le mot « Infographie » attire les lecteurs. Placez-le dès le début du titre, puis ajoutez une phrase qui décrit son contenu.

Soyez clair : s’il s’agit d’une liste d’astuces, écrivez « X astuces pour » ; s’il s’agit d’une étude, dites « que révèle la dernière étude de… » ; si c’est un tutoriel, précisez « X étapes pour… » ; etc.

Rédaction d’une présentation d’infographie

Une infographie seule ne sera pas suffisante pour optimiser le SEO. Vous devez l’accompagner d’un article qui détaille les éléments du visuel.

L’introduction

L’introduction de l’article contenant l’infographie présente la provenance des informations. En effet, vous pouvez l’avoir réalisé suite à une étude ou enquête, d’après votre expertise, ou la reprendre depuis le blog d’un expert.

Dans ce dernier cas, l’introduction devra comporter une présentation de l’auteur et un lien vers son site internet.

Le corps de l’article

Le corps de l’article reprend chaque point évoqué dans l’infographie et votre touche personnelle. Vous devez y ajouter vos remarques, opinions, analyses et conseils complémentaires pour apporter de la valeur au contenu.

La conclusion

Résumez l’information principale qui se dégage de l’infographie, sans oublier votre analyse générale.

Le call-to-action

Généralement, l’action recherchée est plutôt le partage. Incitez les lecteurs à partager votre article sur leurs réseaux sociaux.

 

6 idées d’articles de blog pour votre e-commerce

Dans le cadre d’un site e-commerce, une question reste en suspens : quels sujets traiter sur un blog ?

Pour apporter du contenu à forte valeur ajoutée à votre cible et promouvoir subtilement vos produits, voici quelques idées d’articles de blog à créer…

1. Les articles « Combien ça coûte »

Les questions liées au coût d’un produit ou d’un service sont très importantes pour les futurs acheteurs. D’ailleurs, cela vous est certainement déjà arrivé de chercher une idée de prix sur Google.

Les articles du type « Combien coûte … ? » sont très bénéfiques pour votre site e-commerce. Ils permettent de générer une relation de confiance avec vos prospects et d’expliquer à ces derniers votre tarification en toute transparence.

Voici quelques exemples d’articles « Combien ça coûte ? » :

2. Les articles d’idées et de tendances

Si votre audience est souvent à la recherche d’inspiration ou de conseils sur la façon de créer quelque chose qui lui est propre, alors les articles de blog qui énoncent des idées ou des tendances sont parfaitement adaptés.

Par exemple, si vous vendez des meubles vous pourriez publier un article qui propose différentes idées d’agencement ou de décoration. Si vous vendez des accessoires de mode, vous pouvez présenter les tendances au fil des saisons. Autres exemples :

N’oubliez pas de mettre quelques liens vers vos produits pour permettre à vos lecteurs d’effectuer quelques achats.

3. Les articles comparatifs

Les articles comparatifs permettent de comparer deux produits / services (ou plus) entre eux. Votre objectif est de déceler les forces, mais aussi les faiblesses de chacun afin d’aider l’internaute à faire un choix selon ses besoins.

Pour ce type d’article de blog, la structure est essentielle. Vous pouvez soit comparer vos entités en fonction de caractéristiques, soit accorder une partie à chacune d’entre elle et traiter leurs avantages et inconvénients en profondeur.

Si vous souhaitez rédiger un article comparatif, lisez notre article dédié à ce sujet.

Voici quelques exemples d’articles comparatifs :

4. Les articles basés sur les avantages

Par manque de connaissance sur un produit, les internautes sont moins enclins à l’acheter.

Si tel est le cas de votre, vous avez peut-être des difficultés à vendre votre tire-bouchon électrique. Vous devez lui prouver que votre produit est indispensable. Pour y parvenir, misez sur un article de blog qui présente les avantages de votre super tire-bouchon.

Pour le titre de votre article, prenez exemple sur les suivants :

Votre article doit être convaincant et ne souligner que les avantages de votre produit.

5. Les articles qui énoncent un problème

Si les internautes effectuent des recherches sur Google (ou tout autre moteur de recherche), c’est parce qu’ils ont des problèmes et qu’ils veulent trouver une solution.

Par écrit ou par le biais d’une recherche vocale, ils poseront leur question : par exemple, comment investir dans l’immobilier ?

Si le titre de votre article se présente sous la forme d’une question, vous serez mieux visible dans les résultats de recherche (surtout si cette dernière est vocale), et vous faites la promesse à l’internaute que vous avez la réponse.

Pour votre site e-commerce, élaborez une liste de questions que peuvent se poser vos acheteurs potentiels : vous trouverez ainsi de nombreux sujets d’article. Par exemple :

Pour la rédaction de votre contenu, confiez cette tâche à un rédacteur professionnel sur Redacteur.com.

6. Les articles type tutoriel

Les tutoriels ou articles qui répondent à la question « Comment … ? » sont idéals car ils peuvent accueillir différents médias : des images, mais aussi des vidéos.

Là encore vous devez répondre à des interrogations de votre cible, de façon très précise et surtout par étapes.

Voici des articles de blog qui font offices de tutoriels :

 

Pour que votre blog soit bénéfique pour votre site e-commerce, soyez régulier dans la publication de vos articles et assurez-vous de répondre à un besoin ou problème de votre cible. Vous devez lui montrer que vous pouvez être LA solution.

 

4 façons d’utiliser les nombres dans un article de blog

Un article de blog n’est pas seulement constitué de mots, vous pouvez intégrer des nombres et cela est même conseillé.

Rien que dans le titre, si vous intégrez un nombre votre contenu a 4 fois plus de chance d’être partagé ! Alors qu’en est-il de l’article en lui-même ? Quels sont les avantages et comment insérer vos chiffres ?

Voici 4 façons d’intégrer des nombres dans votre article de blog.

1. Fournir des statistiques

Intégrer des statistiques dans votre article de blog est une très bonne chose pour supporter vos propos.

Vos lecteurs n’ont pas forcément confiance en ce que vous dites. En ajoutant des chiffres précis, vous apportez des preuves et montrez que vos déclarations sont fondées sur des faits.

Vos statistiques doivent être précises et issues de sources sûres et officielles. D’ailleurs, veillez à toujours insérer un lien vers la source en question.

2. Partager ses propres résultats

En tant que blogger, rien ne vous empêche de partager vos résultats, comme par exemple votre nombre de fans sur votre page Facebook, le nombre de visites sur votre blog, etc.

Cette pratique est assez populaire et plutôt appréciée des lecteurs. En partageant de telles données, vous leur montrez qu’il est possible de réussir.

Partager données article de blog

Faut-il partager les chiffres exacts ? Oui, et non.

Il est possible de faire un arrondi en écrivant par exemple « Ma newsletter compte plus de 10 000 abonnés ». Cela rend un peu mieux à la lecture que si vous écriviez « Ma newsletter compte 10 438 abonnés ».

Mais donner les chiffres précis indique clairement que vos résultats sont exacts et que vous ne trichez pas.

C’est donc à vous de trouver le juste milieu entre l’arrondi et le chiffre exact, et le bon contexte pour chaque utilisation.

3. Lister des étapes à suivre

Cela paraît logique, si votre article enseigne à vos lecteurs quelque chose et qu’il y a des étapes à suivre, vous utiliserez les chiffres. C’est une pratique courante dans les tutos par exemple.

Lister les différentes étapes permet de structurer votre texte et de faciliter la lecture. Il se peut que votre lecteur effectue des allers-retours entre votre article et la tâche qu’il essaie d’effectuer. Les chiffres lui permettront de mieux se repérer et de se souvenir à quelle étape il se trouve.

Il convient de regrouper les actions à réaliser entre 5 à 10 étapes. Si vous en avez trop, vous risquez de submerger votre lecteur.

4. Partager des idées sous forme de liste

Vous vous dîtes certainement que présenter des idées ou conseils sous forme de liste est la même chose que si vous indiquiez des étapes à suivre. Et bien pas vraiment.

Dans le cas d’un tuto par exemple, votre lecteur est obligé de lire les différents points dans l’ordre indiqué.

Avec une liste d’idées, il est possible de commencer par n’importe quel point, et votre lecteur n’est d’ailleurs pas obligé de tout lire.

Présenter un article sous forme de liste est idéal pour montrer aux lecteurs que vous tenez vos promesses. Ici, nous vous promettons 4 façons d’utiliser les chiffres dans un article de blog. Ces 4 points ont été mis en évidence par une liste numérotée.

À lire aussi : Comment bien utiliser les listes dans un article de blog ?

Utiliser des nombres dans votre article de blog, que ce soit dans le titre ou le texte, aide à structurer ce dernier, facilite la lecture et incite au partage.

 

Article de blog ou livre blanc : lequel choisir pour votre SEO ?

Créer du contenu est indispensable lorsque l’on a un blog ou des sites internet.

Cependant, avant de se lancer dans la rédaction, il est important de déterminer quel type de contenu créer. Il est possible de rédiger un article de blog, comme nous l’avons vu, ou de se lancer dans la rédaction dans un livre blanc, en d’autres termes d’un ebook.

Quel format choisir ? Voici quelques éléments de réponse.

 

1. Dans quel cas choisir l’article de blog ?

redacteur blog articles livres blanc

Les articles de blog sont les formats de contenu les plus utilisés.

La plupart du temps, leur longueur est comprise entre 300 et 1500 mots. Rédiger un article de blog est un exercice régulier qui permet aux internautes de toujours avoir un article récent à lire.

Les articles du blog peuvent avoir différents formats, il peut s’agir :

  • de contenus éditoriaux,
  • d’actualités,
  • d’analyses,
  • de reportages,
  • de brèves,
  • d’interviews,
  • de questions-réponses,
  • de listes,
  • etc.

On associe l’article de blog à des articles de magazines. Les internautes peuvent choisir les contenus qu’ils souhaitent lire et passer rapidement sur les autres.

Lorsqu’ils lisent les articles de blog, ils ne sont pas vraiment à la recherche d’une information précise. Ils se tiennent informés, tout simplement.

Il est très important que les articles de blog soient séduisants. Ils doivent capter l’attention des internautes et leur donner envie de lire le contenu. La présence d’illustrations, d’infographies, de vidéos ou encore de podcasts, augmente la notoriété d’un article de blog.

Les articles de blog favorisent le bon référencement de votre site. Il est très important de bien les soigner et surtout de proposer aux internautes des contenus qu’ils souhaitent lire.

 

Quand le livre blanc s’impose-t-il ?

utiliser article de blog ou livre blanc e-bookParfois un article de blog n’est pas suffisant. Parce que vous souhaitez rédiger un contenu plus long, plus complet, voire un guide, vous souhaitez vous tourner vers un autre format.

Il peut être intéressant de rédiger un livre blanc, aussi appelé ebook.

  • Choisir de rédiger un livre blanc c’est proposer à ses lecteurs un contenu beaucoup plus important. Ce type de format comprend entre 2000 et 15 000 mots.
  • Si vous voulez un point de repère sachez qu’un roman contient en moyenne entre 50 000 et 100 000 mots.

Beaucoup d’autres questions se posent avec le livre blanc.

Par exemple, vous devrez décider si vous l’envoyez par mail. Dans ce cas, il faudra demander aux internautes de communiquer leur adresse e-mail afin de recevoir votre production.

Cette méthode est très intéressante car elle permet d’identifier les personnes qui s’intéressent à votre activité. Vous pourrez, quelque temps plus tard, leur envoyer une newsletter où communiquer sur la disponibilité de nouveaux livres blancs.

Sachez qu’il est parfois possible de commercialiser un livre blanc. Dans ce cas, les contenus devront être très intéressants et apporter une réelle aide ou des informations aux lecteurs.

 

Pourquoi choisir ?

Il est possible de ne pas choisir entre un article de blog et un livre blanc.

Vous pouvez très bien avoir les deux et ce même sur un même sujet. Par exemple, vous pouvez commencer par rédiger un article de blog sur la thématique en question puis analyser sa popularité. Si celle-ci est positive, lancez-vous dans la rédaction d’un livre blanc.

Cette méthode peut aussi permettre de fidéliser les internautes car vous pourrez communiquer sur la sortie du livre blanc et les inviter à vous laisser leur adresse mail afin de le recevoir dès que celui-ci sera disponible.

L’inverse est également possible.

Vous pouvez vous lancer dans la rédaction d’un livre blanc, puis à partir de celui-ci créer plusieurs articles de blog. Chaque partie peut faire l’objet d’un article de blog voire plus si le sujet est riche. Il faudra simplement réécrire les contenus afin de bien s’adapter à chaque support.

 

Quelques conseils de rédaction

choisir entre articles de blog ou rédaction de livre blanc

Même si avec une même thématique vous rédigez à la fois les articles de blog et un livre blanc, vous devez respecter quelques consignes.

Ces deux types de contenu ne répondent pas aux mêmes règles et vous devez adapter votre écriture.

Si vous écrivez un article de blog, il faut :

  • soigner la mise en page,
  • trouver des titres et des sous-titres attrayants,
  • inclure des mots-clés qui favoriseront le référencement,
  • rester dynamique,
  • illustrer.

Si vous écrivez un livre blanc, il faut :

  • Approfondir les informations données,
  • Citer des sources si nécessaire,
  • Rédiger beaucoup plus de contenus.

 

Connaissez vous les tarifs d’un livre blanc ou ebook ?

 

Enfin que vous rédigiez des articles de blog ou des livres blancs, sachez communiquer sur la disponibilité de ces contenus. Vous pouvez pour cela compter sur les réseaux sociaux qui vous permettent d’atteindre votre cible et même d’entrer en interaction avec elle.

Bien choisir le type de contenu à rédiger est essentiel pour apporter une plus-value à son activité et générer des leads qualifiés. Avant de vous lancer dans la rédaction, identifiez les sujets à traiter et pour chacun d’entre eux penser aux informations à inclure.

Avec l’aide d’un expert sur Rédacteur.com, le choix entre un article de blog et un livre blanc se fera assez naturellement.

 

Notre astuce pour créer des articles de blog

Tous ces exemples d’articles de blog ont leur place dans votre stratégie SEO, car ils servent divers objectifs utiles à votre référencement.

Si vous avez besoin d’aide pour améliorer votre référencement, commandez vos articles sur Redacteur.com. Nos rédacteurs professionnels sont là pour vous aider dans votre stratégie de contenus SEO !

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

5 conseils pour mieux utiliser les réactions Linkedin

Pendant des années, les utilisateurs de LinkedIn n’ont eu que trois options parmi lesquelles choisir lorsqu’ils s’engagent dans le contenu  :...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

iPhone : 10 astuces pour mieux utiliser les Messages

Tour d’horizon des différentes astuces liées à l’envoi et à la réception de messages sur iPhone.

Publié le par Arthur Aballea