Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment développer une application Android ?

Vous avez pour projet de développer une application Android, mais vous ne savez pas par où commencer ? Suivez le guide ! Dans cet article, nous allons découvrir les...

Publié par Celine Albarracin

Vous avez pour projet de développer une application Android, mais vous ne savez pas par où commencer ? Suivez le guide !

Dans cet article, nous allons découvrir les fondamentaux du développement d’une application Android : le temps nécessaire pour ce projet, les prérequis à connaître, les langages de programmation à maîtriser et l’environnement propre à Android.

Si vous avez besoin de créer rapidement une application mobile Android, faites appel à un développeur freelance spécialisé dans le développement d’applications Android. Déposez votre projet sur Codeur.com et recevez de nombreux devis pour sélectionner le meilleur développeur Android pour le développement de votre application.

Le temps de développement d’application Android

Développer une application Android peut prendre, en moyenne, entre 3 et 9 mois. Ceci dépend de la complexité et de la structure de votre projet, mais aussi de vos connaissances en langage de programmation.

Chaque étape du processus prend plus ou moins de temps, mais les plus longues restent les suivantes :

  • La rédaction d’un cahier des charges : 1 ou 2 semaines
  • La recherche et l’optimisation de vos idées avec les développeurs : 4 à 5 semaines
  • La conception : 6 à 12 semaines
  • Le développement et le prototypage : 6 à 12 semaines
  • Le déploiement sur Google Play Store : entre 2 jours et 1 semaine

Après ces étapes, vous devez assurer une amélioration continue de votre appli et une maintenance permanente.

Si vous souhaitez développer votre application Android facilement, vous devez réaliser un retro-planning comprenant toutes ces étapes.

Connaître les composants d’une application Android

Parmi les fondamentaux du développement d’application Android, on retrouve la parfaite maîtrise des composants d’une appli. Ce sont des éléments qui assurent la connexion entre le système d’exploitation du smartphone et l’application.

Il existe cinq types différents de composants, chacun servant un objectif distinct :

Les activités

Ces composants sont directement intégrés dans l’expérience l’utilisateur. Dès qu’un écran s’affiche, il s’agit d’une « activité ». Par exemple, une application de messagerie peut avoir une activité qui affiche une liste de nouveaux emails, une autre activité pour les rédiger, une autre qui les lit…

Les activités fonctionnent ensemble pour former une expérience utilisateur cohérente dans l’application. En résumé, ce sont elles qui permettent à l’internaute de profiter pleinement de votre appli.

Les services

Les services fonctionnent en tâche de fond pour exécuter des opérations de longue durée. Ils ne fournissent pas d’interface utilisateur.

Un service peut, par exemple, jouer de la musique en arrière-plan pendant que l’utilisateur est dans une autre application.

Les fournisseurs de contenu

Grâce aux fournisseurs de contenu, les données que vous stockez dans le système de fichiers, sur le Web ou dans une base de données SQLite peuvent être interrogées ou même modifiées. Ce composant est également utile pour écrire et lire des données non partagées et privées.

Les récepteurs de diffusion

Les récepteurs de diffusion aident l’appli à communiquer avec le système Android. La plupart d’entre eux proviennent du système et, bien qu’ils n’affichent pas d’interface front office, ils peuvent créer une notification qui avertit l’utilisateur lorsqu’un événement se produit.

En général, ils constituent une passerelle vers les autres composants et n’effectuent qu’un travail minimal.

L’activation des composants

Comme son nom l’indique, il est chargé d’activer les composants. Un message synchrone appelé “intention” active les services, les activités et les récepteurs de diffusion.

Les intentions lient également les composants les uns aux autres au moment de l’exécution, que le composant appartienne ou non à votre application.

Utiliser un langage de programmation

Le développement d’application Android passe par l’usage d’un langage de programmation. Vous devez choisir un langage adapté à vos besoins pour créer une app performante répondant à vos objectifs.

Plusieurs langages de programmation peuvent être utilisés dont, entre autres :

Développer une application Android en Java

Java

Avant d’être remplacé par Kotlin, Java était le langage officiel pour le développement d’applications Android. Il demeure quand même très populaire, de nombreuses apps disponibles sur Google Play sont construites avec Java.

L’atout de ce langage ? En plus de bénéficier d’un support de la part de Google, vous pouvez profiter d’une grande communauté en ligne pour le soutien en cas de problème ou de question.

Cependant, Java est un langage compliqué à utiliser pour un débutant. Il contient des fonctionnalités complexes comme les constructeurs, les exceptions de pointeur nul, la concurrence, les exceptions vérifiées, etc.

Développer une application Android en Kotlin

Kotlin

Depuis 2019, Kotlin est devenu le langage officiel de développement d’applications Android. Si vous êtes habitué à travailler sur la machine virtuelle de Java, vous ne serez pas dépaysé ! D’autant plus que Kotlin supprime les fonctionnalités superflues de Java telles que les exceptions de pointeur nul ou la nécessité de terminer chaque ligne par un point-virgule.

Pour un débutant, ce langage s’avère plus facile à maîtriser.

Développer une application Android en Python

Python

Python est un langage facile à apprendre et à comprendre, qui vous permet de développer une application Android. Cependant, le développement d’app à l’aide de Python ne sera pas aussi efficace que via Java. En effet, si vous sélectionnez ce langage, vous devrez ensuite passer par un outil qui convertira votre appli en paquets Android. Une conversion qui peut générer des erreurs dans le code et entraver les fonctionnalités de votre produit…

Développer une application Android en C++

Top 6 des meilleurs Environnement de Développement en C et C++

C++ est considéré comme l’un des meilleurs langages de programmation pour le développement d’applications Android. La raison ? Sa rapidité et la simplicité de sa syntaxe.

Ce langage de programmation est aussi utilisé dans d’autres secteurs comme le développement de jeux, l’apprentissage automatique et les applications bureautiques.

Cependant, vous ne pouvez pas créer entièrement une application Android en C++. Vous avez besoin du kit de développement natif Android (NDK).

Développer une application Android en C#

C# est similaire à Java. Il met également en œuvre un Garbage Collector, ce qui réduit les risques de fuites de mémoire. De plus, C# a une syntaxe plus propre et plus simple que Java, ce qui facilite le codage.

C# est davantage axé sur les classes et les objets que sur les fonctions ou les procédures. L’avantage de cette approche ? Il n’y a pas de valeurs non définies, ce qui simplifie le débogage du code. Les programmeurs disposent d’informations précises pour retrouver facilement leurs erreurs.

Développer une application Android en Dart

dart

Dart est un nouveau langage de programmation open-source qui alimente le framework Flutter. Très apprécié des développeurs, il se distingue par sa capacité à fournir des applications attrayantes et performantes en peu de temps.

Dart vise principalement à faciliter le développement de l’interface utilisateur grâce à des fonctionnalités telles que le hot-reload. Il permet aux développeurs de voir les changements en temps réel, pendant qu’ils développent l’application, ce qui minimise le risque d’erreur tout en boostant leur productivité.

Se familiariser avec les outils ou les environnements de développement (IDE)

Si vous vous lancez dans le développement d’applications Android, vous devez vous familiariser avec les outils de construction, ainsi qu’avec les environnements de développement intégré.

Les App Builders

Mobincube créer application android

Comme son nom l’indique, l’App Builder vous aide à développer une application Android. Ces outils s’adressent aussi bien aux débutants qu’aux développeurs confirmés. Généralement, ils proposent une interface de construction intuitive, qui fonctionne avec l’option « glisser-déposer ». Vous pouvez facilement organiser et structurer votre application.

Dès que votre projet est terminé, il ne vous reste qu’à le valider. L’App Builder le transforme en fichier .APK, prêt à être chargé dans le Google Play Store.

Parmi les App Builders les plus populaires, on peut citer Android Studio, Eclipse ou encore DroidScript.

Les Game Maker

Gamemaker studio

Vous souhaitez développer un jeu pour Android ? Vous devrez utiliser un game maker. Ces outils sont spécialement conçus pour vous aider à offrir une app interactive à vos clients et prospects.

Parmi les Game Maker les plus connus, on retrouve Unity, GameSalad ou GDevelop.

Prendre en compte les spécificités du développement d’applications Android

Android est un marché fragmenté avec de nombreux appareils et versions de système d’exploitation. Pour développer une application Android performante, qui favorise l’expérience utilisateur, vous aurez besoin de prendre en compte cet aspect.

Cela passe par un choix pertinent de polices, d’actifs et de mises en page appropriés pour garantir la meilleure expérience sur des écrans variés. Vous devez aussi prendre en compte l’ensemble des capteurs ou des fonctionnalités de l’interface utilisateur pris en charge par Android.

Toutes les applications Android comportent une ou plusieurs activités, ainsi qu’un ou plusieurs fragments. Pour offrir une interface utilisateur agréable et fluide, assurez-vous toujours que le thread n’est jamais bloqué.

Par conséquent, les longues opérations doivent être exécutées de manière asynchrone en arrière-plan, principalement sur un autre thread d’exécution. Lorsque vous développez une application Android, tenez compte :

  • Des performances et de la réactivité : vous devez toujours répondre aux entrées de l’utilisateur dans les cinq secondes, sinon le système d’exploitation enverra une ANR (application ne répondant pas), obligeant la fermeture forcée de votre application.
  • Du décalage de plus de 100 ms, car ils seront remarqués par les utilisateurs.
  • Des wakelocks : c’est un mécanisme qui force le téléphone à exécuter une opération malgré la recommandation de mise en veille par le gestionnaire de batterie. Vous devez les utiliser avec parcimonie pour préserver la batterie des smartphones des utilisateurs.

Publier votre application sur Google Play

4. GooglePlay_VS_AppleStore_images

Après avoir développé votre application Android, il ne vous reste plus qu’à la publier sur Google Play store pour que les utilisateurs y accèdent.

Voici les étapes à respecter :

  • Créer un compte développeur (cela coûte 25 dollars).
  • Uploader l’APK de votre application.
  • Remplir la fiche produit avec des informations sur votre produit : faites en sorte de donner envie aux internautes de télécharger votre app grâce à la mise en avant de ses fonctionnalités phares.
  • Lancer un test ouvert pour détecter d’éventuels bugs ou anomalies.

Notre astuce

Vous recherchez comment développer une application Android facilement ? Le plus simple reste de confier cette tâche à un professionnel. Sur Codeur.com, des développeurs freelances disposent déjà des prérequis et d’une maîtrise des langages de programmation pour vous aider à obtenir rapidement votre appli. Postez une annonce dès maintenant !

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Référenceur (SEO) : missions, journée-type et conseils pour exercer ce métier

Sur internet, si l’on veut assurer à son site web un bon trafic et une excellente visibilité, il faut savoir donner les meilleures offrandes au grand Google....

Publié le par Cyrielle Maurice
Référencement

SEO  : 8 conseils pour améliorer votre référencement dans le secteur de l’assurance

Le secteur de l’assurance est très présent sur internet. Il est aussi très compétitif car il rassemble des centaines de milliers de requêtes chaque mois. Pour être bien référencé...

Publié le par Gaelle Kurtz