Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Quels sont les différents types de serveurs ?

L’informatique a pris une place centrale dans la vie des entreprises depuis quelques années. Indispensable pour être compétitif, pour travailler de manière efficace et pour...

Publié par Florian

L’informatique a pris une place centrale dans la vie des entreprises depuis quelques années. Indispensable pour être compétitif, pour travailler de manière efficace et pour élargir ses horizons, elle nécessite toutefois quelques compétences.

Les serveurs sont un élément central de la structure de fonctionnement de la flotte informatique de votre entreprise. Il en existe de nombreux. Pour leur maintenance, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la maintenance de serveur.

Voici un point d’explication sur le rôle du serveur et sur les différents types que vous pourrez choisir d’utiliser pour faciliter votre travail au quotidien. 

Qu’est-ce qu’un serveur informatique ?

Types de serveurs

Le serveur peut prendre différentes formes : une forme physique ou une forme virtuelle. Son rôle est de se mettre à disposition pour faciliter l’accès aux logiciels et fichiers partagés avec des ordinateurs dits “clients”, connectés à lui en réseau. Le serveur peut donc être un ordinateur ou un logiciel source. Parfois, le serveur virtuel fonctionne grâce au cloud du fournisseur internet de votre entreprise.

Les serveurs ont différents rôles, le plus important étant de centraliser les données d’une entreprise au sein d’un même logiciel et de les protéger des failles de sécurité qui peuvent éventuellement survenir. C’est également grâce aux serveurs que les ordinateurs d’une même entreprise peuvent être connectés en réseau aux imprimantes, scanners, badges d’accès et systèmes de sécurité et d’alarme.

Il existe de nombreux types de serveurs informatiques et chacun possède un rôle précis et complémentaire aux autres.

Les différents types de serveurs informatiques

Voici un aperçu des différents types de serveurs informatiques existants et de leurs fonctionnalités afin de vous aider à comprendre les missions qui peuvent leur être attribuées et leur intérêt pour votre entreprise.

Le serveur web

Le serveur web est une plateforme où sont installés les logiciels utiles à votre entreprise, pour qu’ils puissent fonctionner en réseau sur les ordinateurs clients qui lui sont rattachés. Il alimente les sites internet en fournissant du contenu HTML, des images et des vidéos qui permettent par exemple d’afficher cette page web telle que vous la lisez. Il fait également le travail d’alimenter un intranet. Le serveur web est accessible par les administrateurs grâce à un outil en ligne qui permet de le modifier et d’en autoriser ou d’en interdire l’accès.

Le serveur de fichiers

Le serveur de fichiers a pour rôle d’héberger et de donner accès aux fichiers partagés par les ordinateurs connectés en réseau. Il s’agit en réalité d’un disque dur, une mémoire externe, qui permet de conserver de manière sécurisée les données d’une entreprise ou d’ordinateurs individuels pour en conserver une copie et pour faciliter le travail en partenariat autour d’un projet.

Grâce aux serveurs de fichiers, établir une stratégie de protection des données est bien plus facile : il est plus simple de protéger un serveur de failles de sécurité que plusieurs ordinateurs à la fois.

Le serveur d’impression

Le serveur d’impression est retrouvé dans bon nombre d’entreprises car il permet de gagner un temps considérable au quotidien. Comme son nom l’indique, il concerne la connexion des ordinateurs de la flotte d’une entreprise aux imprimantes disponibles. Le serveur répond aux demandes d’impression des ordinateurs et les envoie vers l’imprimante, qui traite les requêtes. Souvent, ce système est complété par un fonctionnement par badge, qui permet à chaque collaborateur d’identifier son ordinateur sur l’imprimante et d’imprimer les documents qui le concernent sans avoir accès à ceux de ses collègues.

Le serveur d’application

Le serveur d’application héberge quant à lui des applications, ce qui permet de décharger la mémoire des ordinateurs tout en permettant un accès en réseau aux logiciels et applications nécessaires à la bonne exécution des tâches qui sont confiées à vos collaborateurs. C’est aussi un gain d’argent, car les applications ne sont installées que sur le serveur, ce qui évite de payer plusieurs licences pour une utilisation partagée.

Le serveur DNS (Domain Name System)

Le serveur DNS, dont les initiales signifient Domain Name System, est un système d’application dont le rôle est de traduire les noms de domaine des sites internet en adresses IP qui peuvent être comprises par l’ordinateur qui l’utilise. Ce type de serveur fonctionne comme un annuaire géant, qui contient les noms des sites et les adresses IP connectés à d’autres serveurs DNS et qui peut leur donner accès à des informations complémentaires.

Le serveur de messagerie

Le serveur de messagerie est, tout comme le serveur d’impression, l’un des plus couramment utilisés par les entreprises. Il permet de recevoir les mails adressés à un collaborateur et de les garder en mémoire jusqu’à ce que la personne concernée puisse y avoir accès. C’est un excellent moyen de mutualiser un service via un serveur en évitant de solliciter de trop les ordinateurs et leurs propres services de messagerie, qui peuvent parfois être moins performants. Pour les entreprises, c’est aussi l’opportunité de créer une communauté via les boîtes mail individuelles en donnant accès, sous réserve de validation par la personne concernée, aux calendriers, aux absences et aux groupes de travail d’un même service.

Le serveur de base de données

Le serveur de base de données sert à contenir les données de votre entreprise, car le nombre est souvent trop important pour que chaque ordinateur contienne toutes celles dont il a besoin pour permettre à votre collaborateur de travailler efficacement. Grâce au serveur de base de données, les fichiers et données de votre entreprise sont accessibles à tout moment par les ordinateurs clients, et vous pouvez contrôler qui a accès à quelles données de manière automatique.

Plus que pratiques, ils sont aussi indispensables pour la sécurité de vos données. C’est une solution qui peut être indispensable si votre entreprise traite de données sensibles et personnelles relatives à des clients ou à d’autres entreprises. Souvent, les serveurs base de données sont utilisés conjointement à un service de sécurité pour lutter contre les failles et les fuites de données.

Le serveur virtuel

Le serveur virtuel est un type de serveur qui ne fonctionne pas sur un ordinateur physique mais sur un logiciel spécialisé, également appelé hyperviseur. S’il s’agit simplement d’une manière différente de faire fonctionner un logiciel, les serveurs qui y sont installés fonctionnent de manière traditionnelle. On peut donc trouver un serveur d’impression virtuel ou de base de données.

Le serveur proxy

Le serveur proxy fonctionne comme une barrière, un médiateur entre un ordinateur client et un serveur. Il est souvent utilisé comme un outil de sécurité renforcée car il reçoit et traite les requêtes envoyées par un client au serveur. C’est le serveur proxy qui répond à la demande, en protégeant à la fois le serveur concerné et le client des failles de sécurité et des fuites de données. Ce faisant, le serveur et le client ne sont pas connectés et rien ne les relie l’un à l’autre.

Le serveur d’administration et de supervision

Les serveurs d’administration ou de supervision sont utilisés pour gérer des systèmes et des ordinateurs clients. Certains peuvent interagir avec les autres serveurs et les ordinateurs clients, d’autres ont simplement une vocation de surveiller le trafic et les requêtes qui peuvent être envoyées par les ordinateurs clients aux serveurs, dans le but de détecter des erreurs ou des failles de sécurité. Ils peuvent alors signaler les pannes directement au prestataire qui s’occupe de la maintenance de votre système informatique via un message d’erreur, pour solliciter son intervention selon le degré d’urgence repéré.

Comment fonctionne un serveur ?

Comment fonctionne un serveur

Le serveur fonctionne en réseau. Peu importe sa mission, il a pour fonction d’écouter les requêtes formulées par les ordinateurs clients et de les traiter s’il le peut, en communiquant une information ou en donnant accès à un logiciel ou un fichier à l’utilisateur qui en a besoin. Pour fonctionner correctement, le serveur doit être en mesure de vérifier certaines informations. Il est en effet configuré pour autoriser l’accès à une liste précise d’utilisateurs, sur des plages horaires définies ou à choisir qui peut lire, modifier ou supprimer des fichiers. Cela implique que chaque ordinateur client soit identifiable et puisse recevoir la réponse du serveur selon la méthode attendue.

Notre astuce pour choisir le serveur correspondant à vos besoins

Les serveurs sont nombreux et leurs rôles sont tous très différents. S’ils fonctionnent de manière complémentaire, il est important de bien comprendre de quelle manière ils peuvent servir le travail quotidien de vos équipes ou répondre à un besoin d’augmenter votre compétitivité.

Pour faire un choix avisé parmi toutes les solutions qui s’offrent à vous, notre meilleur conseil est de vous faire accompagner par un professionnel qualifié sur Codeur.com. Nos freelances ne répondent qu’à l’exigence de satisfaction de leurs clients : vous pouvez compter sur eux pour être impartiaux et vous aider à développer une formule qui convient à votre entreprise.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Twitter : il est (enfin) possible d’ajouter une photo ou un GIF aux retweets

Twitter a lancé la possibilité de retweeter avec un GIF, une photo ou une vidéo. Une fonctionnalité attendue de longue date par sa communauté....

Publié le par Yelena Uzan
Webmarketing

Les 5 meilleures mutuelles pour freelances en 2022

Si comme moi, vous êtes freelance (à moins que vous ayez choisi de monter une SAS ou une SASU dont vous êtes président, ou une SARL dont vous êtes gérant minoritaire ou...

Publié le par Sebastien Turbe