Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

ChatGPT peut-il remplacer les moteurs de recherche ?

ChatGPT signe t-il la mort du web tel qu’on le connaît aujourd’hui ? Même si votre site internet a encore de beaux jours devant lui (à la condition toutefois de confier la...

Publié par Laura

ChatGPT signe t-il la mort du web tel qu’on le connaît aujourd’hui ?

Même si votre site internet a encore de beaux jours devant lui (à la condition toutefois de confier la rédaction de ses articles à un rédacteur web humain !), il est intéressant de chercher à comprendre quel pourrait être l’avenir des moteurs de recherche traditionnels.

Voyons quel est le véritable impact de Chat GPT sur les moteurs de recherche, ce que cette IA si populaire peut réellement apporter à la grande toile, mais aussi et surtout si ces deux entités peuvent s’entendre et se compléter sur certains points.

ChatGPT peut-il être considéré comme un moteur de recherche  ?

Il est bon de rappeler que l’intelligence artificielle de ChatGPT est basée sur des informations pré-enregistrées en grandes quantités : celle-ci ne s’appuie donc pas sur des données trouvées sur internet en temps réel pour vous fournir des réponses détaillées. Elle ne “recherche” donc pas l’information à proprement parler.

Ainsi, ce système est spécifiquement formé pour donner à ses utilisateurs des réponses provenant des informations dont il a d’ores et déjà connaissance : l’interface même de ChatGPT informe les internautes que la date limite des contenus appris par l’IA est actuellement fixée à la fin de l’année 2021 pour la version grand public actuellement disponible.

Il est donc impossible d’obtenir de ChatGPT des informations plus actuelles, portant par exemple sur les grands événements internationaux ayant eu lieu en 2023, tout simplement parce que le système de cette intelligence artificielle n’a pas encore intégré de données plus récentes. Ceci, à l’inverse des grands moteurs de recherche plus traditionnels, tels que Google ou Bing par exemple, au sein desquels l’information est actualisée de manière très régulière.

Autre élément d’importance : la faible variété des informations proposée par ChatGPT, en opposition avec un moteur de recherche. Ainsi, pour une même requête, Google, Bing, Yahoo et leurs homologues fournissent aux internautes une multitude de sources. Il est alors possible pour les utilisateurs de comparer les informations, de choisir leurs sources en fonction de leur fiabilité, afin de trouver la réponse la plus adaptée à leur question.

Dans le cas de ChatGPT, ce n’est pas encore le cas : puisque cette intelligence artificielle n’est pas connectée en direct à internet, elle ne peut fournir qu’une seule réponse à une requête précise.

Il est bien entendu possible de demander au système d’Open AI de reformuler les informations données, mais leur contenu ne peut varier, puisque l’intelligence artificielle de Chat GPT n’a pas la possibilité d’actualiser en temps réel les données dont elle a connaissance. Celle-ci dicte et récite donc les informations qu’elle a préalablement enregistrées.

Vérifier les informations données par ce chatbot est de ce fait particulièrement complexe sans l’utilisation d’internet… et donc d’un moteur de recherche !

Qu’apporte ChatGPT en plus des moteurs de recherche traditionnels  ?

La grande popularité de ChatGPT tient tout particulièrement à son mode de fonctionnement : les réponses aux requêtes des utilisateurs sont pourvues via un espace similaire à celui d’une messagerie instantanée, ce qui donne aux internautes une impression de personnalisation, de communiquer avec un autre être humain… Ce qui, bien entendu, n’est pas le cas !

Cependant, cette sensation de personnalisation et de rapidité de l’information donne l’impression d’établir un véritable lien avec l’intelligence artificielle. C’est cela le grand atout de ChatGPT, dans un contexte social où les utilisateurs sont habitués à obtenir immédiatement et de manière très personnalisée ce qu’ils désirent.

L’intelligence artificielle adapte son langage et son niveau de précision aux exigences de l’utilisateur, qui peut alors obtenir presque instantanément et très facilement des explications à ses questionnements en tous genres.

Ce n’est pas le cas avec le moteur de recherche de Google, par exemple, qui fournit simplement des sources d’informations pouvant potentiellement répondre aux requêtes de l’utilisateur. Une véritable « discussion » avec le moteur de recherche de Google n’est, à l’heure actuelle, pas réellement possible, ce qui limite la personnalisation perçue de l’expérience utilisateur.

Prenons un exemple concret. Si vous demandez à ChatGPT ce qu’est le réel sens de la vie, celui-ci va vous indiquer qu’il est important de trouver votre propre définition de ce terme, en fonction de vos croyances, de vos centres d’intérêt, de vos liens familiaux, etc. Vous obtenez alors une réponse rapide, mais dont le contenu est relativement flou.

Contrairement à ChatGPT, les moteurs de recherche vont à cette même question vous fournir des sources d’informations utiles et vous renvoyer vers des sites tels que celui de Psychologies Magazine, par exemple, ou vers des articles traitant de ce sujet en profondeur. Ce n’est pas tout, les moteurs de recherche vont également vous proposer des ouvrages en lien avec le développement personnel et la philosophie.

La réponse donnée par les moteurs de recherche est donc plus complète, mais celle de ChatGPT est plus rapide.

Finalement, ChatGPT n’est pas un moteur de recherche, mais plutôt un moteur de réponse. Contrairement à un moteur de recherche, il apporte une réponse, non pas des résultats de recherche. Le plus gros problème reste que ces réponses sont parfois erronées ou incomplètes.

Est-ce que ChatGPT est déjà intégré dans certains moteurs de recherche  ?

Face à la montée en puissance de ChatGPT, les moteurs de recherche ont dû redoubler d’inventivité et d’ingéniosité pour conserver l’intérêt de leurs utilisateurs.

Microsoft Bing en est actuellement l’exemple le plus probant, puisque celui-ci a intégré un chatbot directement dans son système, afin de fournir aux internautes un interlocuteur avec lequel il est possible de converser.

Notons que cette intelligence artificielle, intégrée à Bing par Microsoft, se base sur le modèle GPT-4 d’Open AI. Nous sommes donc, normalement, face à un moteur de recherche enrichi d’une intelligence artificielle performante.

Le résultat obtenu est plutôt inédit : ChatGPT appliqué à Bing va alors puiser ses informations directement dans le moteur de recherche, ce qui permet de contourner le problème du nombre limité d’informations étant connues par la version originelle de cette IA.

Ainsi, dans les résultats du moteur de recherche Bing, vous trouverez à votre gauche les résultats internet issus du référencement naturel et payant, et à droite de l’écran apparaîtra la réponse à votre requête signée par l’IA. Celle-ci cite, par ailleurs, les sources de ses informations pour permettre aux internautes d’obtenir des détails et de vérifier la fiabilité des données reçues.

Notons tout de même que ce système, encore très récent, connaît plusieurs limites : à l’heure actuelle, cette fonctionnalité de Bing nécessite la création d’un compte Microsoft, mais aussi l’utilisation de Microsoft Edge. Il n’est pas encore possible d’utiliser cet outil intelligent avec les navigateurs de Firefox ou de Chrome, par exemple.

Quelles sont les complémentarités entre ChatGPT et un moteur de recherche  ?

Il est tout à fait possible d’apercevoir des complémentarités à l’utilisation de ChatGPT et des moteurs de recherche. Cela peut être observé dans notre exemple de Microsoft Bing amélioré à l’IA, où cette dernière offre aux internautes un résumé des informations présentes sur le web, une solution somme toute très pratique.

Cependant, ChatGPT ne peut remplacer les moteurs de recherche, puisque dans ce cas, il s’appuie sur ces derniers pour formuler ses réponses !

La complémentarité possible entre l’Intelligence artificielle de ChatGPT et le moteur de recherche traditionnel tient principalement en leur mode de réponse distinct. Le modèle de chatbot intégré au moteur de recherche de Bing en est le parfait exemple : celui-ci n’apporte pas de solutions novatrices ou créatives aux requêtes des internautes, mais leur permet d’obtenir rapidement un résumé concis des informations trouvées sur le web concernant un sujet donné.

ChatGPT et le moteur de recherche sont dans ce sens complémentaires, car ils permettent de donner deux présentations de résultats différentes. Ainsi, si vous souhaitez obtenir une réponse à une question courte et basique, vous pouvez vous orienter vers le chatbot. Au contraire, si votre requête demande une réponse très construite, argumentée, avec des sources fiables, alors vous avez la possibilité de fouiller parmi les différentes réponses proposées par la SERP.

Faut-il opposer ChatGPT aux moteurs de recherche ou les utiliser ensemble  ?

N’oublions pas que ChatGPT et le moteur de recherche sont opposables sur certains points d’importance. L’IA est incapable d’effectuer des recommandations locales, de mettre en avant un service ou une offre promotionnelle, ou encore de proposer des achats en ligne… Tout cela et bien davantage, demeure du domaine des moteurs de recherche !

De plus, les sources données par les moteurs de recherche peuvent être comparées, se compléter les unes les autres, afin de permettre à l’internaute de se forger un avis complet sur un sujet précis.

L’utilisation d’internet par les moteurs de recherche permet alors à chacun d’exprimer une opinion différente, de proposer plusieurs solutions à un même problème, et facilite également l’entraide entre utilisateurs, notamment via les forums par exemple.

Ceci, en opposition avec Chat GPT, qui contrairement aux moteurs de recherche, ne donnera toujours qu’une réponse, parfois en forme de coquille vide, sans réelle substance, avis ou orientation en tout genre.

L’absence de réflexion derrière les textes générés par Chat GPT constitue également une opposition de poids entre cette IA et les moteurs de recherche, qui eux, proposent des résultats triés sur le volet pour répondre à un besoin. La qualité des informations perçues par l’utilisateur est alors bien différente, mais l’expérience utilisateur également puisque ce dernier doit aller trouver l’information parmi les résultats proposés.

ChatGPT est alors bien loin de concurrencer réellement les moteurs de recherche. Ces derniers sont toujours et encore incontournables, notamment pour trouver des informations à jour relatives à des services ou des entreprises et pour fournir des données substantielles aux internautes.

Notre astuce pour référencer votre site sur les moteurs de recherche traditionnels

Certainement, l’IA est un outil de travail et d’obtention d’informations à la fois pratique et ludique. Mais l’IA est aujourd’hui bien trop limitée pour remplacer les moteurs de recherche traditionnels.

Etant donné que l’IA se repose de toute manière sur les contenus qu’il trouve sur les différents sites internet disponibles sur le web, travailler les contenus de son site reste important, surtout pour une entreprise.

L’intervention humaine dans le référencement SEO des entreprises est encore incontournable, afin de fournir aux internautes des données fiables, avec une réelle valeur ajoutée. Même si à l’avenir ChatGPT venait supplanter les moteurs de recherche, donnerait-il une valeur aux contenus originaux, ou à des textes qu’il aurait produit pour vous ?

Aujourd’hui plus que jamais, vous pouvez vous appuyer sur l’expertise d’une plateforme de rédaction comme Redacteur.com pour produire des contenus de qualité, rédigé par de vrais rédacteurs et rédactrices.

L’article ChatGPT peut-il remplacer les moteurs de recherche  ? est apparu en premier sur Redacteur.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Améliorer son contenu avec la Search Console Insights

Google vient de dévoiler un nouvel outil pour les propriétaires de sites internet : Search Console Insights. Il s’agit d’un nouveau moyen d’analyser le contenu et sa...

Publié le par Sebastien Turbe
Webmarketing

Une mise à jour majeure de l’algorithme Google, le 24 septembre 2019

Google annonce officiellement qu’une mise à jour majeure de son algorithme a eu lieu, le 24 septembre. Nom de code : September 2019 Core Update. The post Une...

Publié le par Thomas Coeffe