Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Pourquoi l’anglais est devenu la langue universelle ?

Avec environ 1,4 milliard de locuteurs dans le monde, l’anglais est la langue internationale par excellence et la plus parlée, quel que soit le continent. Langue officielle...

Publié par Laura

Avec environ 1,4 milliard de locuteurs dans le monde, l’anglais est la langue internationale par excellence et la plus parlée, quel que soit le continent. Langue officielle dans plus de cinquante pays, première langue maternelle de près de 400 millions de personnes, elle est aussi la plus enseignée.

Si vous n’avez pas la chance de la maîtriser, faites appel à l’un des traducteurs professionnels de notre plateforme de traduction pour vos besoins de et vers l’anglais.

Les grandes périodes de l’histoire ont fait de l’anglais la langue universelle, lorsqu’elle s’est imposée comme référence pour faciliter les échanges entre peuples. Langue de la diplomatie, elle est devenue prédominante aussi dans la culture, les sciences et la technologie, et incontournable dans la sphère professionnelle.

L’expansion de l’anglais grâce à la puissance du Royaume-Uni et des États-Unis

Après le grec, le latin mais aussi le français, très prisé à la Renaissance, c’est l’anglais qui s’est imposé comme langue universelle au cours des siècles. Il n’y a aucune raison purement linguistique à cela, il s’agit plus d’une question d’histoire, ce phénomène ayant été favorisé par la puissance de l’Empire britannique puis le modèle offert par le sauveur américain.

Une langue installée dans les colonies britanniques

La première grande ère historique ayant favorisé la diffusion massive de l’anglais dans le monde a été la colonisation. Comme l’Empire romain l’a fait avant lui avec le latin, l’Empire britannique a étendu sa puissance par une vaste campagne de conquête de territoires entre le XVIIe et le début du XIXe siècle.

En s’implantant sur tous les continents, l’Empire a introduit l’usage de sa langue aux quatre coins du monde. Cette influence y perdure : l’anglais reste, par exemple, la première langue non africaine en Afrique et la deuxième langue officielle en Inde.

Aujourd’hui pour la plupart réunies au sein du Commonwealth, les anciennes colonies britanniques conservent un lien étroit avec le Royaume-Uni. La monarchie britannique fait toujours figure d’autorité sur quinze nations, comme le Canada ou l’Australie, qui font toujours partie du royaume et dépendent du roi Charles III. L’exception à ceci est le Québec, une bulle de francophonie dans une Amérique du Nord anglophone.

L’anglais, langue de la diplomatie à la fin de la Première Guerre mondiale

L’anglais a rejoint le français au rang de langue diplomatique en 1919, lors du traité de Versailles, rédigé dans les deux langues. La Première Guerre mondiale prenait fin et la France avait alors accepté que l’anglais soit la seconde langue officielle du traité de paix, à la demande des Alliés britanniques et américains.

Dans la foulée, la Société des Nations créée en 1919, puis l’Organisation des Nations unies, qui lui a succédé en 1946 sous l’impulsion du président américain, ont pris pour langues de travail l’anglais et le français.

Dès lors, c’est devenu peu à peu la langue véhiculaire (ou lingua franca), c’est-à-dire celle qui facilite les échanges entre peuples. Constituant un terrain sur lequel chacun peut se retrouver et se comprendre, l’anglais a fini par véritablement s’imposer dans les débats, les discours et les textes officiels.

Le modèle américain à la Libération

La Seconde Guerre mondiale a renforcé encore un peu plus la place de la langue anglaise en Europe occidentale, en particulier avec l’accession des États-Unis au rang de super puissance politique et économique.

La Libération en a été le déclencheur, avec la venue sur le continent européen de soldats américains vus comme les sauveurs. Ils apportaient avec eux une nouvelle culture, dont certains codes sont devenus un modèle à copier dans la vie quotidienne.

Après les chewing-gums et les Coca-Cola sortant des navires américains au Débarquement, c’est tout un mode de vie qui est arrivé jusqu’à l’Europe, et la France notamment. L’anglais est devenu la langue de la modernité, un marqueur “cool” que les autres peuples se sont à leur tour approprié.

L’anglais porté par une culture américaine globalisée

C’est sur cette base d’un modèle devenu un idéal que la culture s’est massivement exportée, aidée par une communication toujours plus vaste. Et avec elle, l’hégémonie de la langue anglaise s’est confirmée.

Les stars comme vecteurs de la langue anglaise

La radio et la télévision ont fait tomber les frontières et la musique étrangère, notamment, est entrée dans les foyers. Le jazz à la fin de la Première Guerre mondiale, puis le rock après le second conflit : de nouveaux sons se sont implantés, en Europe puis sur les autres continents.

Le cinéma a suivi le même chemin avec l’essor d’Hollywood, dès le début du XXe siècle. À son âge d’or a coïncidé la multiplication des salles de cinéma et, avec elles, la popularité des stars a décuplé non plus uniquement dans leur pays, mais à l’échelle mondiale.

D’Elvis Presley à Marylin Monroe ou Clark Gable, pour ne citer qu’eux, les stars américaines ont fait rêver la planète entière et diffusé avec elles leur langue. À ce phénomène, très fort dans l’après-guerre, en ont suivi d’autres au gré des modes, dans un monde où la portée des succès s’est sans cesse étendue.

L’anglais et sa modernité adoptés par la jeunesse

Les soldats et les stars ont chacun contribué à incarner un modèle. Et c’est ainsi que la culture américaine, et avec elle la langue anglaise, a investi les habitudes de consommation sur tous les continents.

On a découvert les sodas et le fast-food, et la mode a détourné bon nombre de tenues américaines. Dans l’après-guerre, ce furent les lunettes Ray-Ban des aviateurs, puis le blue jean des bûcherons, adoubé par la jeunesse de 1968. Plus tard, le baggy des prisonniers américains popularisé par les rappeurs et le “camo”, autrement dit les tenues de camouflage des militaires américains, se sont exportés et ont investi la mode du quotidien.

Ce que tous ces symboles traduisent, c’est le caractère moderne de cette culture, que la jeunesse s’est appropriée. Et avec ces modes, la langue s’est elle aussi diffusée dans le monde entier. Un langage perçu comme tendance, synonyme de cette nouveauté.

L’anglais, de langue internationale à langage universel

Aujourd’hui, la communication est globale et les frontières sont gommées, ce qui permet une diffusion toujours plus étendue de l’anglais, qui prédomine dans tous les secteurs. Troisième langue maternelle au monde, après le mandarin et l’espagnol, elle est la plus parlée, car la plus diffusée. Rien qu’en Europe, 33 % de la population pratique l’anglais.

L’anglais, langue de la science

L’influence de l’anglais se ressent très nettement dans le domaine scientifique. Si les langues française et allemande rivalisaient jusqu’alors, chacune liée à un domaine spécifique, l’anglais les a supplantées depuis les années 1930 pour devenir la langue dominante dans les articles scientifiques. Il se détache même très nettement depuis l’après-guerre, au point que plus de 75 % des publications scientifiques sont aujourd’hui réalisées en anglais.

La langue de la technologie et d’Internet

L’anglais s’est aussi imposé comme la langue du progrès et des nouvelles technologies, sous l’impulsion des pionniers de l’informatique qu’ont été Bill Gates et Steve Jobs.

Fondateurs des deux géants du domaine, ils ont apporté des mots créés spécifiquement pour ces nouveaux outils, et que les autres langues ont beaucoup intégrés à leur lexique sans les traduire. Que l’on parle la langue ou non, on maîtrise tous une série de mots anglais entrés dans notre quotidien via les ordinateurs et logiciels, dont il s’agit de la langue par défaut.

Internet a encore accéléré ce phénomène en faisant tomber les frontières et en anglicisant nos pratiques. Aujourd’hui, plus de 50 % du contenu publié sur le web l’est en anglais et la Silicon Valley, aux USA, reste le poumon de l’informatique.

L’anglais, indispensable dans la sphère professionnelle

Sous l’impulsion des États-Unis, grande puissance mondiale du XXe siècle, l’anglais est devenu la langue des relations économiques et des affaires. Business rime avec english, les échanges et négociations entre les grandes entreprises mondiales se font dans cette langue. Même à plus petite échelle, ne pas maîtriser l’anglais est un facteur réellement limitant dans bien des domaines professionnels.

Notre astuce pour utiliser l’anglais de manière professionnelle en entreprise

Cultiver sa maîtrise des langues est aujourd’hui un véritable atout et une clé pour l’avenir. On le sait, l’anglais est devenu essentiel dans nos vies, que l’on veuille voyager ou développer sa carrière professionnelle.

Parler la langue de Shakespeare est indispensable dans de nombreux métiers. Si vous souhaitez l’apprendre ou pallier une certaine faiblesse dans ce domaine, des formations d’anglais professionnel peuvent vous mettre à niveau et vous donner les clés adaptées à votre besoin.

Des outils ont également été développés afin d’aider les professionnels ayant besoin d’une aide, telle notre plateforme de traduction. Quel que soit votre domaine d’activité ou votre secteur de spécialisation, n’hésitez plus et demandez un devis pour vos traductions.

L’article Pourquoi l’anglais est devenu la langue universelle  ? est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

La PS3 a fini par se faire hacker

          La fameux hackeur Geohot (dont voici le visage), de son vrai nom Georges Hotz, a enfin réussi l’exploit de hacker la Playstation 3. En effet, la console de Sony...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

6 raisons de faire appel à un service de traduction professionnel

Avec votre entreprise, vous souhaitez saisir de nouvelles opportunités à l’étranger ? La traduction parfaite de vos documents commerciaux, juridiques et financiers est...

Publié le par Elodie