Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Quel ton et style rédactionnel adopter en 2023 face à l’IA ?

La nécessité de créer des contenus se différenciant de ceux produits par les IA est aujourd’hui très présente au sein des entreprises. Faire appel à un rédacteur web pour la...

Publié par Laura

La nécessité de créer des contenus se différenciant de ceux produits par les IA est aujourd’hui très présente au sein des entreprises.

Faire appel à un rédacteur web pour la rédaction d’articles est alors une excellente solution, permettant d’obtenir des textes uniques, pleinement adaptés à votre charte éditoriale.

Les rédacteurs professionnels se différencient grâce à l’utilisation de tons et de styles rédactionnels, afin de démarquer autant que possible vos contenus de ceux générés par les intelligences artificielles. Mais alors, comment procèdent-ils ?

Quels sont les risques de confier une rédaction à l’IA ?

Le recours à une intelligence artificielle pour la rédaction de ses contenus semble, a priori, être une solution pratique et efficace. On en oublie de prendre en compte les limites de ce système, qui risquent de mettre à mal le ton et le style rédactionnel de l’écrit en question, mais également de fragiliser votre stratégie de référencement.

Obtenir un contenu dupliqué

N’oublions pas que les intelligences artificielles, telles que ChatGPT, détiennent leurs connaissances d’un système d’apprentissage composé de blocs informationnels. L’information est ainsi digérée à l’état brut par les IA, qui arrivent ensuite à créer des liens entre les différents blocs grâce à un système de Machine Learning : elles améliorent donc leur apprentissage au contact des utilisateurs.

Il est important de conserver à l’esprit que les intelligences artificielles fournissent uniquement les blocs d’informations qu’elles ont apprises. Elles effectuent certes des liens et des connexions, créent une mise en forme de ces informations pour qu’elles soient facilement compréhensibles par l’utilisateur, mais ce système comporte des limites.

À une même question, ces systèmes intelligents peuvent alors être amenés à fournir exactement la même réponse, mot pour mot. Bien sûr, il est possible de demander à ChatGPT de reformuler sa réponse, en la complexifiant, la simplifiant, ou en lui donnant une nouvelle structure.

Lorsque nous obtenons une réponse de ce robot intelligent, comment pouvons-nous être certains que celle-ci n’a pas déjà été fournie, mot pour mot, à d’autres utilisateurs à travers le monde ? Nous ne le pouvons pas, et cela constitue un risque très important pour notre référencement naturel, dans le cas où nous décidons d’intégrer des textes issus de l’IA dans nos sites web.

Si de nombreux individus décident de copier-coller les textes générés par l’IA dans les contenus de leur site, il existe un risque que Google s’en aperçoive. Si cette situation se produit, Google estimera alors que les contenus sont dupliqués ou plagiés, et pénalisera lourdement les pages web concernées. N’oublions pas que ce moteur de recherche apprécie tout particulièrement les contenus qualitatifs, et donc uniques !

Le problème du ton et style rédactionnel de l’IA

Si vous vous êtes déjà amusé à tester l’outil d’OpenAI, vous avez certainement pu remarquer que ses réponses sont parfois très formelles. Les subtilités de langage, de ton et de style rédactionnel ne sont pas vraiment au programme.

Cela se ressent tout particulièrement lorsqu’il est question de créer un texte philosophique, une poésie, une chronique ou tout autre contenu écrit ciblé qui demanderait une forte personnalisation ainsi qu’une « âme ». Chose, justement, qui manque cruellement à l’intelligence artificielle telle qu’on la connaît aujourd’hui.

Son ton est neutre, froid, et l’absence d’un humain derrière le clavier se ressent brutalement au bout de quelques lignes de lecture. Le risque pour vos contenus est alors immense : celui de perdre l’attention de vos internautes, d’être dans l’impossibilité de créer un véritable lien avec eux, et de déshumaniser votre entreprise à leurs yeux.

L’imprécision des informations

Accorder une confiance absolue aux informations récitées par l’IA serait une erreur. Sur le site d’OpenAI, l’entreprise créatrice de ChatGPT, il est précisé que leur outil est encore en phase d’expérimentation et que celui-ci peut être amené à fournir des informations erronées.

De plus, cette IA ne comprend que des informations actualisées avant 2021 : impossible donc pour ChatGPT de fournir à ses utilisateurs des données récentes… La marge d’erreur est alors plutôt importante ! Cela représente un risque pour le sérieux de votre entreprise, pour votre relation à votre communauté, mais aussi pour votre référencement, car Google n’apprécie que très peu les contenus erronés, et pénalise fortement leur position d’apparition dans la SERP.

Quelles sont les exigences de Google en matière de référencement naturel ?

Pour que vos textes soient démarqués des rédactions IA, il est nécessaire de fournir un effort autant sur le fond que sur la forme de vos rédactions. Ceci, en parfait accord avec les normes instaurées par l’algorithme de Google, afin que vos écrits ne soient pas pénalisés par le moteur de recherche.

Créer des articles avec une stratégie de forme

Travailler la forme de vos articles est particulièrement utile pour vous permettre d’affirmer le côté « humain » de vos textes. Pour ce faire, vous pouvez vous baser sur les exigences en termes de rédactions émises par Google, qui permettent au moteur de recherche de déterminer la qualité d’un contenu.

Ces critères se basent, en partie, sur ce qui joue sur le ton et le style rédactionnel :

  • L’accessibilité du vocabulaire ;
  • La structure de l’écriture ;
  • L’intégration d’informations à forte valeur ajoutée…

Il s’agit alors de créer de la valeur ajoutée à partir de votre manière de rédiger vos articles, en utilisant un champ sémantique riche, et en organisant vos informations de manière cohérente.

La détermination d’une charte éditoriale peut également permettre d’atteindre cet objectif, tout en vous démarquant efficacement des contenus placides générés par les IA. Votre stratégie éditoriale va alors permettre de construire une identité rédactionnelle pour le blog de votre entreprise, une « patte » facilement reconnaissable, qui humanisera votre discours.

Travailler le fond des rédactions avec une stratégie SEO optimisée

Les bonnes pratiques de la rédaction web, même si elles comportent quelques bases fondamentales, sont en permanente évolution.

Ainsi, bien que les intelligences artificielles puissent avoir connaissance des stratégies d’optimisation SEO, celles-ci sont de plus en plus obsolètes, puisqu’elles ne sont pas mises à jour, comme c’est le cas pour ChatGPT par exemple.

Pour réussir à démarquer vos contenus de ceux générés par les IA, il est de ce fait essentiel d’être informé des nouveautés en matière de stratégie d’optimisation SEO, et d’intégrer ces nouvelles pratiques dans vos écrits.

Il s’agit d’un véritable travail de fond, qui est habituellement effectué par les rédacteurs web, pour la création d’articles aussi bien adaptés aux humains qu’aux exigences sans cesse renouvelées des moteurs de recherche.

Les meilleures stratégies pour se démarquer de l’IA dans ses écrits

Adopter un style facilement identifiable

L’élaboration d’une stratégie éditoriale, comprenant des exigences en matière de ton et de style rédactionnel, en amont de votre rédaction, est essentielle. Celle-ci permettra de définir le type de relation que vous souhaitez créer avec votre cible via vos publications, mais aussi de rendre facilement identifiables vos écrits. Cela, en accord avec votre image de marque !

Tout comme chaque humain possède sa propre manière de s’exprimer, son vocabulaire et sa syntaxe propre, il est essentiel que vos articles comprennent également ces éléments. Ceci, pour qu’ils paraissent justement les plus « humains » possibles ! Cette stratégie vous permettra par ailleurs de mettre en valeur votre image de marque, d’affirmer votre positionnement, et donc d’intégrer vos rédactions dans une stratégie de communication aussi globale que cohérente.

Adapter son langage à sa cible

Bien sûr, on ne peut s’adresser de la même manière à des cibles différentes. Le ton et le style rédactionnel utilisés ne seront pas identiques selon les composants de vos personas, car chaque cible exige (et mérite !) de bénéficier d’un discours entièrement personnalisé, répondant à ses besoins tout en retenant efficacement son attention. Ceci n’est malheureusement pas possible en ayant recours à la rédaction assistée par l’IA, générant des textes impersonnels : il est donc essentiel de vous adresser à votre cible de manière personnalisée, afin de vous démarquer des intelligences artificielles.

L’adaptation du discours en fonction de votre cible, en plus d’affirmer et de promouvoir votre image de marque, permet de créer un lien avec votre public. Une relation de confiance durable peut s’installer entre votre entreprise et vos lecteurs, qui se sentiront compris et entendus via vos articles.

La création d’une communauté solide est alors possible, ce qui bénéficie à votre chiffre d’affaires, en plus de favoriser le recours à des canaux de communication indirects, tels que le bouche-à-oreille par exemple.

Ces objectifs ne peuvent être atteints qu’avec un rédacteur humain, comprenant les subtilités de la communication interpersonnelle ainsi que les besoins non exprimés de votre cible. La rédaction de contenus web exige la compréhension de consignes complexes : or, l’IA ne peut que générer des textes au contenu compliqué.

Ainsi, pour vous différencier de l’IA, il faut intégrer à vos contenus des éléments de discours, de ton et de style rédactionnel complexes.

L’utilisation de références récentes et créditées

Pour démarquer votre style et ton rédactionnel de ceux utilisés par l’IA, il est également bon d’avoir recours à des références fiables et récentes. Tout d’abord, cela permettra d’affirmer votre expertise, un élément très fortement apprécié par Google pour le bon référencement des contenus.

Par ailleurs, cela permettra de démontrer l’ampleur des recherches effectuées pour la rédaction de vos articles, un bon point pour votre crédibilité auprès de votre cible.

Les intelligences artificielles non intégrées aux moteurs de recherche ne basent pas leurs réponses sur des recherches qu’elles effectuent sur le web. Celles-ci ne peuvent donc pas fournir l’origine des informations données à leurs utilisateurs, puisqu’elles sont pré-entraînées à enregistrer, puis à fournir des données mises en forme pour la bonne compréhension de leurs lecteurs.

Rappelons aussi que les connaissances de ChatGPT se limitent dans le temps : celui-ci n’a donc pas accès à des informations présentes sur le web après septembre 2021.

Pour réussir à vous démarquer des rédactions assistées par l’IA, il est de ce fait utile de baser vos écrits sur des références très récentes, mais également de créditer celles-ci en fin d’article.

Notre astuce pour adopter un ton et un style rédactionnel adapté

Comme vous le constatez, rédiger un article se démarquant de ceux produits par les IA, via un ton et un style rédactionnel adapté, est une tâche complexe.

Pour obtenir un résultat à la hauteur de vos espérances, orientez-vous vers un expert en la matière via notre plateforme de rédaction. Vous vous assurez ainsi d’obtenir des contenus uniques, reflétant pleinement l’image de votre entreprise et adaptés à votre stratégie éditoriale.

L’article Quel ton et style rédactionnel adopter en 2023 face à l’IA  ? est apparu en premier sur Redacteur.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Twitter : partagez vos tweets sur Snapchat et bientôt sur Instagram

Après avoir lancé ses Fleets, qui intègrent le partage de Tweets dans les nouvelles stories proposées par la plateforme, Twitter annonce une nouvelle fonctionnalité pour pouvoir...

Publié le par Alexandra Patard
Webmarketing

5 formations pour maîtriser les techniques du SEA

Notre sélection de formations de la semaine est dédiée à ceux qui souhaitent améliorer leurs compétences en SEA. L’article 5 formations pour maîtriser les techniques du SEA...

Publié le par Appoline Reisacher