Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment réaliser un audit CRO en 6 étapes ?

La performance d’un blog, d’un site e-commerce ou d’un site vitrine ne se réduit pas uniquement à sa capacité d’acquérir un important volume de trafic qualifié. Le taux de...

Publié par Selma

La performance d’un blog, d’un site e-commerce ou d’un site vitrine ne se réduit pas uniquement à sa capacité d’acquérir un important volume de trafic qualifié. Le taux de conversion d’un site web démontre son potentiel de transformation d’utilisateurs en clients.

Faites-vous accompagner par un designer UX en freelance pour construire ou optimiser pas à pas le parcours client de votre site web en fonction de vos objectifs de conversion.

Le long de cet article, décryptons ensemble ce qu’est à proprement dit un audit CRO, quels sont ses objectifs et la liste des étapes pour le mettre en œuvre. Nous prendrons également le temps de nous pencher sur les éléments essentiels à la réalisation d’un audit CRO et vous donnerons les clés pour améliorer votre parcours client.

Qu’est-ce qu’un audit CRO  ?

Un audit CRO est un outil appartenant au marketing digital comportemental. L’acronyme CRO signifie littéralement « Conversion Rate Optimisation », autrement dit, l’optimisation du taux de conversion en français. Vous l’aurez peut-être compris, le rôle de l’audit CRO est d’analyser la performance des pages d’un site web, par le biais des données récoltées, afin de mieux comprendre le comportement des utilisateurs, mais également optimiser un parcours client.

Pour parvenir à une analyse efficace de la performance des pages d’un site web, l’audit CRO requiert diverses compétences. L’état des lieux des conversions d’un site web s’opère au travers de l’analyse des données, de l’étude technique et de l’UX design d’un site web.

Quels sont les objectifs d’un audit CRO  ?

L’enjeu fondamental d’un audit CRO est de parvenir à dresser un bilan de la performance des pages web d’un site grâce à des outils de tracking de données. L’objectif final de cet outil marketing étant d’optimiser le taux de transformation des visiteurs en enlevant un maximum de freins aux actions.

L’étude des données, permise par les outils de tracking, est utile pour définir des pistes d’amélioration en matière de rétention des visiteurs, augmenter la durée des sessions, mais aussi booster le nombre d’actions effectuées sur une page. En fonction de vos objectifs de conversion, il peut s’agir d’augmenter le nombre d’ajouts au panier sur un site e-commerce ou bien d’obtenir un plus grand volume de téléchargements d’un livre blanc sur un blog par exemple.

Enfin, un audit CRO a également pour objectif d’améliorer l’expérience utilisateur d’un site web en mettant en place une stratégie de design thinking. En analysant le comportement de vos visiteurs, vous pouvez facilement mettre le doigt sur les failles de votre parcours client et ainsi déployer une interface plus adaptée à leurs besoins.

Les 6 étapes pour réaliser un audit CRO

1. Définir les objectifs de conversions clés

Avant de vous lancer dans la réalisation de l’audit CRO de votre site web, la première étape consiste à déterminer les objectifs de conversions clés à analyser. Ces derniers correspondent généralement aux actions effectuées par les utilisateurs et permettant de les faire passer du statut de visiteur à celui de client sur votre site web.

Pour vous donner un ordre d’idée, sur un site e-commerce, les objectifs de conversion principaux sont représentés par les ajouts au panier et le passage à l’acte d’achat. Dans le cadre d’un blog, les objectifs peuvent correspondre au pourcentage de lecture d’un article par exemple.

2. Prioriser les pages à étudier

Au sein d’un parcours client, toutes les pages web n’ont pas la même importance ni la même fonction. Elles correspondent à des étapes différentes du parcours. Les pages web les plus susceptibles d’avoir un impact sur vos objectifs de conversion doivent bénéficier d’une attention particulière dans le cadre de votre audit CRO.

Afin de mener un audit CRO efficace, la seconde étape consiste donc à faire le listing des pages pertinentes à étudier et celles qui bénéficient d’un important volume de trafic. De cette manière, vous parviendrez à concentrer vos efforts sur l’essentiel.

3. Comprendre le comportement des utilisateurs

À cette étape, l’objectif est de comprendre comment les utilisateurs se comportent, s’engagent et quelles sont les actions qu’ils effectuent sur votre site web. L’enjeu est d’être en mesure de répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les éléments qui bloquent les conversions ? ;
  • À quel endroit les utilisateurs rencontrent-ils des frictions ? ;
  • Quelles sont les actions récurrentes des utilisateurs ?

Par le biais de l’onglet « Conversions » de votre compte Google Analytics, vous serez en mesure d’analyser le parcours des utilisateurs sur votre site. Par ailleurs, nous vous conseillons vivement de créer des objectifs pour tracker vos conversions plus facilement avec Google Analytics.

Certains sites web et extensions de site vous permettent d’analyser le zoning d’une page web et d’identifier clairement les zones froides et les zones chaudes. Hotjar est un outil idéal pour visualiser les endroits les plus cliqués par les utilisateurs, comprendre comment ils se déplacent et scrollent sur votre site web.

L’étude du comportement des utilisateurs sur votre site web est essentielle dans le cadre d’un audit CRO. Elle vous donne des pistes d’amélioration pertinentes pour parvenir à augmenter vos conversions.

4. Mener une analyse du temps de chargement des pages

Lorsqu’ils naviguent sur un site web, les utilisateurs s’attendent à ce qu’une page se charge dans l’instant. Nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à abandonner leur visite quand ils doivent attendre plus de 5 secondes avant l’affichage d’une page. Un temps de chargement trop long augmente inexorablement le taux de rebond d’une page web.

Pour comprendre pourquoi votre taux de conversion reste faible malgré un parcours client optimal, nous vous conseillons d’analyser le temps de chargement de vos pages. Cet indicateur clé de performance pourra vous éclairer sur ce que vous devez améliorer.

Sachez que la réduction du temps de chargement des pages d’un site web est autant essentielle dans le cadre de l’optimisation du référencement naturel d’un site web que dans l’amélioration de l’expérience des utilisateurs.

5. Mettre en place une campagne d’A/B testing

Une fois que vous avez identifié les potentielles failles qui contribuent à la diminution de votre taux de conversion, vous avez la possibilité de mettre en place une campagne d’ A/B testing. Cet outil marketing consiste à proposer plusieurs versions d’une page web à ses utilisateurs et à comparer leurs performances.

Les variations entre les deux versions peuvent apparaître au niveau de la couleur, mais aussi de la forme des call-to-action, des images ou bien du wording utilisé. À cette étape, le but est porté sur l’expérimentation de solutions actionnables.

À la suite d’une période de test, l’objectif étant d’analyser les données collectées et d’adapter la version qui déclenche le plus d’engagement et de conversions de la part des utilisateurs.

6. Optimiser son site web

La dernière étape d’un audit CRO consiste à apporter des modifications à son site web en tenant compte des hypothèses décelées, de l’interprétation des résultats de l’A/B testing et de l’audit des pages web. L’idéal est de dresser un plan d’action des optimisations à effectuer pour y voir plus clair et favoriser son organisation.

Au sein de votre plan d’action, nous vous conseillons de classer vos actions par ordre de priorité et de les organiser autour d’un calendrier réaliste. N’hésitez pas non plus à définir un propriétaire dans le cadre de chaque action et de fixer un coût d’investissement pour chacune d’entre elles.

Que faut-il pour réaliser un audit CRO  ?

Afin de mener à bien votre audit CRO, vous devez avoir préalablement configuré votre compte Google Analytics. Lorsqu’il est lié à votre site web, votre compte Google Analytics vous permet de récolter des informations sur le comportement de vos utilisateurs, sur la performance de vos pages web mais aussi sur vos objectifs de conversion.

Dans l’objectif d’analyser ces indicateurs de performance clés, il est essentiel d’avoir récolté suffisamment de données au préalable. Sans un ce volume de données à la fois qualitatif et quantitatif, il sera compliqué de dresser des conclusions pertinentes à la suite de votre audit CRO.

Notre astuce pour réaliser un audit de conversion

Réaliser un audit de conversion est une solution appropriée pour optimiser les performances de son site web dans l’objectif d’améliorer son taux de conversion global. Dans le cadre de cet audit, l’enjeu est d’analyser le comportement des utilisateurs pour déceler les potentielles failles qui empêchent votre site web de recueillir plus de conversions.

En tant que professionnel, si vous avez besoin de l’expertise d’un freelance pour optimiser votre parcours client en réalisant un audit CRO, tournez-vous vers une plateforme de freelance.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Social media : comment intégrer les boutons de partage pour générer plus d’engagement ?

Savez-vous que le partage sur les réseaux sociaux, effectué directement depuis un article, a chuté de 50  % depuis 2015  ? Au regard de...

Publié le par Charlene Vella
Webmarketing

Les réseaux sociaux passés au crible du eyetracking

Le eyetracking est une méthode très intéressante mais très couteuse pour analyser le comportement des visiteurs envers un site. Le principe est simple, vous vous asseyez sur une...

Publié le par Team WebActus