Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Comment remédier à un shadowban X – Twitter ?

Dans le vaste univers des médias sociaux, il existe un phénomène silencieux mais impitoyable : le shadowban. Émergeant dans l’ombre des discussions numériques, il...

Publié par Arthur

Dans le vaste univers des médias sociaux, il existe un phénomène silencieux mais impitoyable : le shadowban. Émergeant dans l’ombre des discussions numériques, il transforme une expérience interactive en monologue silencieux.

C’est souvent dommage pour un compte Twitter bourdonnant d’activité de se retrouver subitement isolé, sans interaction. Ce scénario n’est pas un problème technique, mais l’œuvre du shadowban, un terme issu de l’environnement numérique.

Focalisons-nous sur Twitter, qui n’est pas hors de portée de cette manipulation discrète. Parlons-en : dans quelles circonstances survient-il, quels sont ses effets et comment faire pour l’empêcher. Nous allons éclairer ce procédé mystérieux qui vise à contenir le tapage numérique.

Qu’est ce que le shadowban sur X / Twitter ?

Le shadowban sur Twitter, parfois appelé “ghost banning” ou “stealth banning”, est une tactique utilisée par les administrateurs du réseau social pour réguler le comportement des utilisateurs sans leur faire savoir explicitement. En substance, cela revient à rendre une personne “invisible” aux yeux de la communauté, bien que l’utilisateur puisse continuer à publier comme d’habitude.

Lorsqu’un compte est touché par un shadowban, ses tweets n’apparaissent plus dans les résultats de recherche, ni dans les fils d’actualité des autres, même s’ils ont été tagués. De plus, les notifications liées à ces tweets ne sont plus transmises. En somme, l’impact de leur présence sur la plateforme est donc drastiquement réduit.

Il est important de souligner que Twitter n’annonce pas publiquement lorsqu’un compte a été shadowbanned. L’utilisateur peut donc continuer à tweeter sans se rendre compte que ses messages n’atteignent plus son public. Cette pratique est considérée par beaucoup comme controversée, car elle peut être utilisée pour réprimer la liberté d’expression.

Pour comprendre pourquoi Twitter utilise le shadowban, il est crucial de comprendre comment le réseau social gère le contenu qui violerait soit ses règles communautaires, soit les lois en vigueur.

Sous quelles formes peut-il apparaître ?

Les formes du shadowban sur Twitter peuvent varier, mais elles sont généralement classées en trois catégories distinctes :

  1. La réduction de la portée des tweets : C’est la forme la plus courante du shadowban. Ici, les tweets de la personne touchée n’apparaissent pas dans les fils de nouvelles, dans les résultats de recherche ou dans les notifications des autres utilisateurs, même si ces derniers sont explicitement mentionnés.
  2. La mise en quarantaine : Dans ce cas, le contenu publié par l’utilisateur est marqué comme potentiellement offensant. Ce qui signifie que, avant de pouvoir voir leurs tweets, les autres utilisateurs doivent cliquer sur un avertissement stipulant que le contenu pourrait être considéré comme sensible.
  3. Le gigaban : C’est la forme la plus sévère, où un utilisateur est effectivement banni de la plateforme sans en être informé. Cette forme de shadowban est souvent réservée aux cas graves ou répétés de non-respect des règles de Twitter.

Ces différentes formes de shadowban sont souvent temporaires, généralement d’une durée de quelques jours à quelques semaines, mais peuvent être permanentes dans les cas les plus graves.

Comment l’empêcher de toucher notre compte ?

Pour éviter d’être victime du shadowban sur Twitter, il est essentiel de connaître et de respecter les règles de la plateforme. Voici quelques conseils  :

Ne violez pas les règles

Les règles de Twitter interdisent explicitement le harcèlement, la discrimination, le spam, l’usurpation d’identité et d’autres comportements nuisibles. Il est crucial de se familiariser avec ces réglementations et de s’assurer que votre comportement sur la plateforme les respecte.

N’utilisez pas de bots

Twitter n’aime pas les bots. Évitez d’utiliser des logiciels ou des services automatisés pour liker, retweeter, suivre ou publier des tweets en votre nom.

Interagissez de manière authentique

Twitter valorise l’authenticité et la communication véritable. Évitez de publier des tweets en masse ou d’utiliser des hashtags inappropriés.

Évitez le comportement de spam

Cela inclut le fait de tweeter de manière répétitive, d’utiliser des #hashtag abusifs, de demander des retweets ou de suivre en masse d’autres utilisateurs.

Conclusion

En prenant ces précautions, vous ferez un long chemin pour contrer le risque d’un shadowban sur Twitter.

Cependant, si vous pensez avoir été injustement shadowbanned, vous pouvez contacter le service de support de Twitter pour tenter de résoudre le problème.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Email marketing vs SMS marketing : le comparatif

Le développement croissant des canaux de communication email et SMS a largement modifié le paysage du marketing. Permettant une communication de masse à...

Publié le par Leo Chatillon
Webmarketing

Comment réaliser efficacement un benchmark ?

Un benchmark est une pratique indispensable qui permet de se mesurer à la concurrence mais aussi de savoir comment communiquent les entreprises et les professionnels de...

Publié le par Camille