Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Journée de la Francophonie 2024

Chaque année, le 20 mars marque la Journée internationale de la Francophonie. Son but : célébrer le lien entre les pays francophones et faire rayonner la langue française. À...

Publié par Arthur

Chaque année, le 20 mars marque la Journée internationale de la Francophonie. Son but : célébrer le lien entre les pays francophones et faire rayonner la langue française. À travers de très nombreux événements, cette journée montre la vitalité du français, dont la place est bien plus importante qu’on pourrait le croire.

La francophonie, c’est quoi ?

Il serait très réducteur d’estimer qu’on parle français en France, point. La francophonie désigne la communauté des peuples ayant le français pour langue. Tout en ayant une part d’identité commune, les francophones forment un ensemble d’une grande diversité culturelle, avec des ancrages dans le monde entier.

Le concept est né fin XIXe, sous la définition du géographe Onésime Reclus : « Nous acceptons comme francophones tous ceux qui sont ou semblent destinés à rester participants de notre langue. » Très vite, le français est devenu un lien politique, portant de grandes missions universelles. À travers la francophonie se jouent en effet des questions de diplomatie, d’éducation, d’égalité sociale, d’accès à la culture ou au numérique, ou encore de développement durable.

Cette journée est née à l’initiative de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Pourquoi la date du 20 mars ? Car c’est ce jour-là en 1970, à l’issue de la conférence de Niamey, que fut créée l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT), avec la signature d’une charte comme première étape d’une collaboration organisée entre pôles francophones dans le monde.

Les chiffres de la francophonie dans le monde

Réunissant 88 États, la francophonie couvre les cinq continents, comme le montre son logo à cinq couleurs, symbole de la solidarité entre ces cinq socles d’un espace linguistique commun.

Dans son dernier rapport, l’OIF estimait que le français restait la cinquième langue la plus parlée dans le monde (après l’anglais, le chinois, l’hindi et l’espagnol) avec 321 millions de locuteurs, mais que sa croissance ralentissait. Les locuteurs français se trouvent majoritairement en Afrique (62 %), avec notamment une forte progression en Afrique subsaharienne et dans l’océan Indien.

Le français est aussi la deuxième langue étrangère la plus apprise dans le monde. La diversité linguistique dans l’éducation est très marquée en Afrique, avec 70 % de résidents qui apprennent le français en tant que langue étrangère.

Enfin, toujours selon ce rapport, le français est la quatrième langue du numérique. Les politiques de défense de la langue française semblent porter leurs fruits dans ce secteur, puisque sa place s’étend alors que celle de l’anglais décroît. Il s’agit pourtant d’un domaine que l’on a un temps vu comme le plus menacé par la mondialisation d’un point de vue linguistique.

Les enjeux de l’espace francophone

Les États francophones sont réunis dans l’OIF, créée en 1970 sur les fondements de l’ACCT. À travers ce lien, les pays membres et leurs gouvernements entendent coopérer sur quatre axes :

  • la politique ;
  • l’éducation ;
  • l’économie ;
  • la culture.

Les actions menées ont pour but de faire en sorte qu’il y ait plus de langue française sur la scène internationale, ainsi que dans les médias et sur internet. Défendre la place accordée au français, c’est aussi œuvrer politiquement pour que chaque population francophone ait la pleine mesure de ses droits et accès à tout service national dans sa langue. La vivacité du français passe également par la culture : les écrivains, cinéastes ou chanteurs sont en première ligne pour le faire vivre.

Les organisations de défense de la francophonie

La préservation de la langue française à l’international passe par de nombreux programmes et organismes institutionnels. En voici quelques exemples :

  • L’Observatoire de la langue française veille aux bonnes pratiques sur le terrain et étudie l’évolution de la place accordée au français dans le monde.
  • L’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation travaille tout particulièrement sur la question éducative. Former des enseignants, protéger un enseignement en français et du français de qualité, entretenir une éducation plurilingue sont ses grandes missions.
  • Le Fonds francophone pour l’innovation numérique appuie une créativité numérique servant le développement social des populations francophones.
  • L’Assemblée parlementaire de la francophonie est chargée d’adopter des résolutions politiques communes aux États membres de l’OIF. Elle a été créée en 1967 sous l’impulsion de Léopold Sédar Senghor, l’un des grands artisans de la francophonie.
  • Le Sommet de la Francophonie traduit les enjeux politiques et réunit les chefs d’État de l’espace francophone mondial. En 2024, il aura lieu à Villers-Cotterêts, à la Cité internationale de la langue française.
  • Les Jeux de la Francophonie célèbrent le sport et la culture des pays francophones tous les quatre ans, en alternance avec les Jeux Olympiques.

Le thème de la Journée de la Francophonie en 2024

Avec une thématique définie comme « Créer, innover, entreprendre en français », la Journée de la Francophonie 2024 donne le coup d’envoi de l’axe choisi pour le Sommet de la Francophonie cette année. Il s’agit de mettre l’accent sur la diversité et la vitalité de la francophonie à travers le monde.

Dans l’ensemble de l’espace francophone, écoles, lieux de culture, associations et organisations locales se saisissent de cette journée spéciale pour monter des projets. Parmi les multiples événements annoncés pour cette journée du 20 mars 2024, on trouve des rendez-vous culturels autour du cinéma, de la chanson et de la musique francophones, mais aussi de la transmission orale de la langue à travers les contes. C’est l’occasion également de tables rondes et de débats afin d’échanger sur la francophonie à l’épreuve des grands défis actuels. La population francophone a aussi été sollicitée pour s’exprimer sur le sujet à travers des vidéos sur TikTok et Instagram en partant du modèle « Pour moi, la francophonie, c’est… ».

À noter qu’en France, le ministère de la Culture organise aussi une Semaine de la langue française et de la Francophonie. Il existe également l’opération « Dis-moi dix mots », visant à valoriser le français tout au long de l’année. Par ailleurs, le 20 mars coïncide avec la Journée de la langue française à l’ONU.

Traduire en français

Entretenir la vivacité de la francophonie, cela passe entre autres choses par le fait de traduire en français les contenus à destination de ses 321 locuteurs recensés dans le monde. Faire venir la  culture ou les contenus numériques vers les populations francophones dans leur propre langue est un réel enjeu afin de contribuer à préserver la place du français.

Les traducteurs de Traduc.com vous accompagnent dans tous vos projets, quelles que soient la langue de départ et la thématique qui vous intéresse. Demandez un devis pour vos traductions en français et nous vous attribuerons le traducteur fait pour vous.

L’article Journée de la Francophonie 2024 est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

YouTube : comment traduire automatiquement les commentaires d’une vidéo

Tout savoir sur la traduction automatique des commentaires situés sous les vidéos YouTube sur l’application mobile. L’article YouTube : comment traduire...

Publié le par Arthur Aballea
Webmarketing

Les événements du digital à ne pas manquer en septembre 2018

C’est la rentrée, y compris pour les événements du digital ! Le calendrier s’annonce déjà bien fourni au mois de septembre...

Publié le par Ludwig Herve