Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Pourquoi apprendre l’italien ?

L’Italie a beau être l’un de nos plus proches voisins, peu de Français sautent le pas pour apprendre à parler italien. C’est pourtant une langue assez facile...

Publié par Arthur

L’Italie a beau être l’un de nos plus proches voisins, peu de Français sautent le pas pour apprendre à parler italien. C’est pourtant une langue assez facile d’accès pour les francophones et, surtout, bien plus riche qu’elle y paraît. Ses intonations chantantes et ses racines latines en font un parfait exemple de langue très intéressante à étudier. Vous avez besoin d’être convaincu ? Alors voici quelques bonnes raisons d’apprendre l’italien !

Apprendre l’italien pour aller aux racines du français

Et si parler italien permettait de mieux parler français ? Cette idée n’est pas si saugrenue si l’on considère que la langue italienne est la première langue latine. On retrouve beaucoup de similitudes entre français et italien, à tel point qu’apprendre l’italien permet de beaucoup mieux raisonner dans notre propre langue.

En dehors de leurs racines communes, les deux langues se sont aussi beaucoup mélangées à la Renaissance. Porté par Catherine de Médicis ou Mazarin, l’italien est entré à la cour de France et y a laissé durablement sa marque. Aujourd’hui, les linguistes voient l’italien comme la seconde langue à laquelle le français emprunte le plus : environ 700 mots français tirent leur origine de l’italien.

Apprendre l’italien pour les échanges frontaliers

Les habitants des Alpes-Maritimes, des Hautes-Alpes ou de Savoie le savent : les échanges avec l’Italie sont quotidiens quand on habite dans une zone frontalière avec notre voisin du sud-est. Vivre près de la frontière, c’est accueillir très régulièrement des visiteurs italiens, d’abord dans le secteur touristique mais pas uniquement. Le commerce, l’immobilier et l’offre culturelle attirent tout autant ce public italophone et parler leur langue est un atout indéniable pour les guider au mieux.

Les Français des régions frontalières passent eux aussi en Italie pour les mêmes raisons. Se rendre au marché de Vintimille ou aller skier à Courmayeur, cela ne demande qu’un court trajet en voiture pour ceux qui vivent à proximité, et là aussi il est tout de même bien plus intéressant de comprendre l’italien et de pouvoir s’exprimer dans la langue pour que l’expérience soit vraiment appréciable.

Apprendre l’italien pour élargir sa carrière

Partout ailleurs en France, parler italien peut se révéler être un atout dans le milieu professionnel. Langue plus rare que l’anglais ou l’espagnol sur un CV, l’italien permet d’autant plus de se démarquer et d’obtenir des opportunités d’emploi. Il existe des métiers faits pour les personnes bilingues et des secteurs dans lesquels l’italien est une langue très prisée. C’est le cas, par exemple, dans les métiers du tourisme, du sport ou de la mode.

La place de l’italien sur le marché du travail va bien au-delà. Il ne faut pas oublier en effet que l’Italie est la 8e puissance économique mondiale et qu’elle est un partenaire commercial majeur de la France : notre pays est le troisième client et le troisième fournisseur de l’Italie. Cela en fait un interlocuteur important dans les métiers de l’import-export. Les échanges culturels franco-italiens sont nombreux eux aussi, avec des programmes organisés des deux côtés des Alpes : si le domaine artistique vous intéresse, choisir d’apprendre l’italien sera un réel atout pour enrichir votre profil.

Apprendre l’italien pour développer sa culture

S’intéresser aux cultures étrangères, c’est s’ouvrir aux autres et la richesse du patrimoine italien offre d’innombrables portes d’entrées pour cela. Il est particulièrement intéressant de découvrir les auteurs classiques, ainsi qu’une littérature contemporaine florissante. Lire en langue originale permet de saisir toutes les subtilités de L’amie prodigieuse chez Elena Ferrante, de même que la force qui se dégage des textes de Primo Levi ou de Natalia Ginzburg.

Le cinéma n’est pas en reste, loin de là, car à chaque époque le cinéma italien a produit des œuvres magistrales. Des films de Mastroianni et Gassman jusqu’au phénomène Il reste encore demain, en passant par le cinéma cinglant de Nanni Moretti et de Roberto Benigni : pouvoir se plonger dans les films cultes est certainement une très bonne raison d’apprendre l’italien !

Et puis, quand on a appris la langue de Dante, on évite de chanter en yaourt sur les tubes qui passent la frontière. C’est aussi un avantage pour se cultiver et, par exemple, pour comprendre les paroles de Bella ciao et saisir que c’est un chant révolutionnaire avant d’être le générique de La casa de papel.

Apprendre l’italien pour voyager sans barrière de la langue

L’Italie est, aux portes de la France, l’une des premières destinations touristiques au monde. Elle le doit à un patrimoine architectural et artistique incomparable, hérité des Étrusques, de l’Empire romain et du Rinascimento. Et puis, il y a les paysages italiens, des grands lacs jusqu’aux villages des Cinque Terre, des Abruzzes jusqu’aux eaux translucides des Pouilles : les idées de voyage en Italie sont innombrables.

Qu’il serait dommage de ne pas parler italien avant de partir en voyage ! Quand on a appris l’italien, on n’a plus de barrière de la langue lors des visites et on peut sortir des sentiers battus. On ne va pas se mentir, cela permet aussi de profiter d’un autre trésor de l’Italie : la gastronomie. Car si vous voulez être certain de percer les secrets des menus dans une pizzeria de Naples et éviter les mauvaises surprises, mieux vaut maîtriser un minimum la langue italienne !

Est-il facile d’apprendre à parler italien ?

Bien sûr, parler italien ne se résume pas à mettre des o et des a à la fin des mots. Il faut apprendre la grammaire, s’exercer à rouler les r et maîtriser la règle des accents toniques, mais l’italien reste une langue assez simple d’accès pour un francophone grâce à ses racines latines.

La principale difficulté consiste finalement à comprendre les différences régionales, car l’Italie est un pays multiple, avec une identité locale très marquée. L’accent peut se révéler assez complexe à saisir dans certaines régions, notamment au sud, et le langage s’imprègne de mots de dialecte. Ça n’est pas toujours évident au premier abord, mais ça aussi, ça s’apprend avec la pratique.

Les cours d’italien sont proposés à tous les niveaux de la scolarité : certains collèges et lycées les proposent dès la LV1, d’autres en LV2 ou en option comme troisième langue. Quel que soit le niveau choisi, apprendre italien sera un plus pour l’enfant et lui ouvrira de nouvelles portes pour son avenir.

Comment trouver un bon traducteur en italien ?

La dolce vita vous fait rêver ? Alors, lancez-vous dans l’apprentissage de l’italien ! En attendant, si vous avez des projets à mettre en place en lien avec l’Italie, nos traducteurs spécialisés sont là pour vous aider. Natifs d’Italie et professionnels de la traduction, les experts sélectionnés par Traduc.com connaissent toutes les subtilités de la langue italienne. Quel que soit le secteur qui vous intéresse, demandez un devis pour vos traductions en italien et nous vous ferons très vite la meilleure offre !

L’article Pourquoi apprendre l’italien ? est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Personnaliser vos discussions WhatsApp : fond d’écran, mode sombre, notifications…

Découvrez les fonctionnalités qui vous permettront de personnaliser vos conversations sur WhatsApp. L’article Personnaliser vos discussions WhatsApp : fond d’écran,...

Publié le par Heloise Famie-Galtier
Webmarketing

Le petit guide de l’inbound marketing

L’inbound marketing gravite autour d’une idée phare  : Faites naturellement venir vos clients à vous, plutôt que d’aller vers eux....

Publié le par Leo Chatillon