Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

La poste veut devenir opérateur téléphonique

La Poste a annoncé il y a deux jours son souhait de devenir opérateur téléphonique. Quelle bonne nouvelle pour le groupe… Il a donc à juste titre déposé son dossier qui...

La Poste

La Poste a annoncé il y a deux jours son souhait de devenir opérateur téléphonique. Quelle bonne nouvelle pour le groupe… Il a donc à juste titre déposé son dossier qui devrait être examiné dans les jours qui viennent. La réponse définitive sur l’acceptation de cette prestation sera donnée le 11 mars prochain. Alors après le service postale et le service bancaire, La Poste souhaite se lancer dans la téléphonie, mais quel intérêt ?

Premièrement, la Poste ne sera pas à proprement dit un opérateur téléphonique mais plutôt un opérateur virtuel. Ce qui signifie qu’au même titre que NRJ Mobile, Virgin, Carrefour, Auchan ou le crédit mutuelle, il louera le réseau d’un des 4 opérateurs autorisés (Orange, SFR, Bouygues télécom et plus récemment Free) à des prix avantageux. Il pourra alors commercialiser des forfaits comme bon lui souhaite.

La Poste ne cache pas son enthousiaste face à cette nouvelle puisqu’il compte trouver entre 1,5 à 2 millions de clients d’ici quatre ans. Il est donc assez ambitieux.  Si son dossier est accepté la Poste devrait avoir le droit d’émettre ses premiers forfaits dès le début de l’année prochaine (2011) ce qui correspond exactement à la date d’ouverture à la libre concurrence du système postale. On peut donc préssentir que La Poste tente de se diversifier avant de couler.

Bon il est pas venu encore le jour où l’on verra disparaître la  poste, cependant je ne suis pas sûr que se lancer comme opérateur téléphonique soit une bonne stratégie. Certes elle bénéficiera de multiples points de ventes/boutiques clientes mais je ne suis pas sûr qu’elle ait la structure pour le supporter. Quand on parle de la poste a tout le monde, on  a au moins une deux images négatives en tête : la perte des colis/lettre et l’attente horriblement longue. Certains rajouteront le peu de politesse de certains agents mais bon cela vient de notre frustration  liée à l’attente.

Pour finir son système financier est loin d’être optimal et ne propose par exemple aucune solution internationale entre autre. Ils auraient dû choisir un autre secteur plus adapté comme celui des livres, mais attendons de voir la réponse de la commission et souhaitons leur bonne chance quand-même.

Source : rue89

Afficher les commentaires (2)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google lance Hangouts Chat, sa messagerie professionnelle

Google lance un concurrent à Slack : la firme de Mountain View présente Hangouts Chat, un outil de messagerie instantanée pour les professionnels,...

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

Adobe XD : les illustrations vectorielles bientôt prises en charge dans la bibliothèque CC

A l’occasion de la conférence Awwwards, évènement dédié à l’UX design qui a eu lieu il y a quelques jours à Berlin,...

Publié le par Flavien Chantrel