Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Apple ne veut plus du cross compiling

Apple ne souhaite plus voir des applications créées en cross compiling. Une nouvelle règle qui ne devrait pas plaire à certains développeurs. En effet, le cross compiling est une...

Applications App Store

Apple ne souhaite plus voir des applications créées en cross compiling. Une nouvelle règle qui ne devrait pas plaire à certains développeurs. En effet, le cross compiling est une technique qui permet de développer sous un langage que l’on connait (.Net ou C# par exemple) pour le compiler en Objective-C et le rendre compatible avec l’OS de l’iPhone. Ainsi plus besoin de connaître l’Objective-C (langage officiel) pour pouvoir proposer son application. Cependant ce temps est désormais révolu et désormais ce genre d’application se verront refuser l’accès à l’App Store.

Mais pourquoi Apple passe autant de temps à fermer son App Store ? La réponse de sa part est assez simple, il ne conçoit pas que les développeurs n’essaient pas d’apprendre son langage pour tirer pleinement des qualités et possibilités de cette plateforme, d’autant plus que l’objective-C est le langage natif sur l’iPhone. Du coup dans le but d’avoir un App store propre et optimisé, il souhaite que ses applications soient à son image de qualité et donc cela passe par un code super clean et développé dans les langages optimisés pour les appareils.

Cela se comprend assez facilement. S’il permettait que n’importe quelle application soit disponible dans son App Store et qu’elle rende ses appareils instables, on s’en prendrait à lui ou tout du moins il récupérait une image plutôt négative avec des rédactions du style : « Mon iPhone plante tout le temps. Tin encore geler… » Du coup pour éviter ce genre de souci il valide manuellement ses applications (un technicien passe en revu tout le code) et n’hésite pas à refuser celle qui jugent mal développée ou du moins pas dans l’esprit d’Apple. C’est quelques choses d’assez légitime et qui je pense est une bonne chose. Cela se concerne aussi le cas des applications sexy (App Store fait son grand nettoyage de printemps) mais comme de nombreuses personnes qui possédent des iPhones sont des enfants, cela ne semble pas si idiot.

Après je suis d’accord, il y a dans ce cas une certaine communication à adopter et pourquoi une formation de certains développeurs. Il faut avouer qu’après avoir passé quelques heures à développer son outil qui se voit refuser très rapidement par Apple pour des raisons que vous ne jugez pas primordiales, il y a de quoi se vexer et devenir aigri. Alors n’y aurait il pas quelques choses à travailler dans ce sens ?

Source : MacGeneration

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Quasar ou comment avoir le multitâches Windows sur son iPad

Quasar est un tout nouveau tweak sur Cydia qui modifie en profondeur la fonction multitâches de votre iPad. Ce dernier, étant très basique sur iOS, se voit complètement ravaler...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

[Infographie] – Facebook, aspirateur de talents

Les réseaux sociaux sont partout et Facebook en tant que leader draine pas mal de monde. Il compte depuis peu pas loin de 700 millions de membres. Du coup, avec cette image de...

Publié le par Team WebActus