Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Google bannit Windows au profit de Linux et MacOS

Google a exprimé son souhait de délaisser Windows au profit de Linux et MacOSX. En effet, cette décision ferait suite aux découvertes de Spyware/trojans installés sur les machines...

Humoristique: Google Chrome OS

Google a exprimé son souhait de délaisser Windows au profit de Linux et MacOSX. En effet, cette décision ferait suite aux découvertes de Spyware/trojans installés sur les machines qui ont servi à l’attaque informatique qui a obligé Google à quitter la chine (Google a finalement quitté la chine). Effectivement il semblerait que toutes les machines ayant participé, contre leur grès, à ces attaques soient des ordinateurs tournant sous Windows. Il a donc souhaité en finir avec le système d’exploitation de la firme de Redmon.

Ce n’est pas une décision de dernière minute puisque le Financial Times, via quelques employés de la firme, a annoncé que Google testait déjà la migration de ses stations de travail sur des OS alternatif depuis le mois de Janvier dernier. Cela vient donc confirmer un changement de stratégie en cours. Du coup, Google propose à ses employés de choisir entre le système Linux ou MacOSX. On sait que Google travaille sur son système d’exploitation Google Chrome OS (Où en est Chrome OS ?) mais on ne sait pas s’il sera imposé ou proposé aux employés comme OS possible à installer.

Google c’est plus de 10 000 personnes autour du globe ce qui fait un marché plutôt intéressant pour des entreprises comme Apple ou même Suse, Ubuntu et autres distributions libres. A savoir que Google autorise encore l’utilisation de Windows pour les plus réfractaires. Cependant ils devront avoir l’autorisation préalable de leur hiérarchie. Il faudra donc prouver que l’on a les compétences suffisantes pour éviter de se faire infecter.

Attention par contre, je pense qu’il faut relativiser. Certes les anti-microsoft, pro-linux ou fan boys vont exploser de joie à cette nouvelle mais ce n’est pas pour rien que Microsoft via Windows soit pris à parti. En effet, c’est le système d’exploitation le plus exploité dans le monde et comme dans tout business, il vaut mieux s’accorder avec une majorité plutôt que « des petits groupes connexes ». Il est donc évident qu’il vaut mieux pour le pirate que son virus fonctionne sur Windows  plutôt que sur les autres systèmes. Du coup malgré les investissements colossaux mis dans la sécurité, Microsoft a du mal à se différencier de cette image négative. Il est donc évident que si Linux ou MacOS prennent une place plus importante dans le marché des systèmes d’exploitation, ils risquent d’attirer la curiosité des personnes malveillantes d’autant  plus que l’on a vu aux différentes conférences sur la sécurité que les systèmes d’exploitations tiers étaient loin d’être sécurisés. Seul Chrome (le navigateur) c’était distingué par une sécurité exemplaires et au vu des derniers souci que Google a connu, il y a de fortes chances que son OS s’inspire de ses produits et soit axé autour de la sécurité.

Source : iTEspresso

Afficher les commentaires (4)

Commentaires

  • La banque et les affaires dans le monde romain: IVe siècle av. J.-C.-IIIe siècle ap. J.-C | Home Theatre Cinema System Guide

    […] Google bannit Windows au profit de Linux et MacOS | WebActus […]

  • Google bannit Windows au profit de Linux et MacOS | WebActus | Information Mining R&D

    […] this link: Google bannit Windows au profit de Linux et MacOS | WebActus Share this […]

  • pscoffoni

    Statut de pscoffoni sur Wednesday, 02-Jun-10 22:30:51 CEST…

    #Google bannit #Windows au profit de #Linux et #MacOS http://bypsc.fr/04y

  • Votre rétrospective 2010 – Philippe Scoffoni

    […] :HTC publie les sources du kernel pour plusieurs terminaux AndroidVers des objets open-sourceGoogle bannit Windows au profit de Linux et MacOSACTA : le texte intégral révélé par la Quadrature du Net (MAJ)The Real Life Facebook Like […]

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google officalise la recherche par image et par la voix et retravaille sa version mobile

Google vient de présenter ses dernières avancées en terme d’ergonomie et de fonctionnalités pour son moteur de recherche et je dois dire qu’il vient nous gâter. En...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Facebook a permis à Spotify et Netflix de lire et supprimer les messages privés de ses utilisateurs

Le New York Times a publié de nouvelles révélations troublantes sur le traitement des données personnelles des utilisateurs de Facebook. Après...

Publié le par Cyrielle Maurice