Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Les acquisitions de Google

Après l’infographie des échecs de Google, cette infographie reprends toutes les acquisitions du géant de la recherche. On peut voir que : Google rachète beaucoup...

Publié par Team WebActus

Acquisition Google

Après l’infographie des échecs de Google, cette infographie reprends toutes les acquisitions du géant de la recherche. On peut voir que :

  • Google rachète beaucoup d’entreprise. C’est son mode de fonctionnement. S’il n’a pas les compétences en interne, il achète le ou les leaders du marché
  • Il a commencé ces rachats en 2001 (3ans après son lancement) et c’est l’entreprise Deja qui en a fait les premiers frais.
  • Les applications Youtube, Blogger, Picasa, Lattitude, Analytics, Maps, Documents, Talk, Android ne sont pas des pures produits de Google mais ont été dopé par des fonctionnalités développées par des concurrents
  • L’année 2010 est la plus grosse année de rachat pour Google, notamment sur le plan du jeux social

Je vous laisse découvrir l’image. On peut voir que les fonctionnalités des applications du géant de la recherche ne sont pas simplement issues de ses labos mais viennent aussi des sociétés qu’il rachète et en tout cas des rachats, il y en a un paquet ! Ils doivent bien connaître la procédure juridique…

Source : Accessoweb

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

E-commerce

10 exemples de sites e-commerce à suivre

“Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.” La véritable créativité n’existerait donc pas et toutes nos idées seraient le résultat de nos expériences et de nos...

Publié le par Thomas
Webmarketing

Rédaction web : comment rythmer votre texte ?

Vous rédigez des articles qui seront publiés sur votre site Internet ou sur un blog  ? Il est primordial de faire attention à votre style. Mais la...

Publié le par Gaelle Kurtz