Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Site Streams, nouvelle API Twitter avec du Push et sans Rate limit

Twitter est en train de tester en version bêta une nouvelle API, Site Streams, qui devrait faciliter la vie de tous les utilisateurs et développeurs d’applications pour...

Logo de Twitter

Twitter est en train de tester en version bêta une nouvelle API, Site Streams, qui devrait faciliter la vie de tous les utilisateurs et développeurs d’applications pour Twitter. En effet, jusque maintenant, Twitter imposait une limite sur le nombre de tweets échangés pour ne pas surcharger son réseau. C’est une des solutions (rapides) qu’il a trouver pour maximiser son temps de services notamment lors des dernières compétitions sportives. Désormais avec la nouvelle version de l’API, il n’y aura plus aucun souci de limites, ce qui signifie implicitement que Twitter a dû améliorer considérablement sa plateforme interne. De plus un système de Push est prévu pour les applications web et mobile.

“Site Streams allows services, such as web sites or mobile push services, to receive real-time updates for a large number of users without any of the hassles of managing REST API rate limits,”

Basé sur l’authentification OAuth (qui expire d’ailleurs aujourd’hui ce qui ne semble pas être une coïncidence : Il n’est plus possible d’utiliser d’autres manières d’authentification dans les applications tierces), la bêta de l’API ne sera disponible au début que pour 100 000 clients connectés simultanément. Si vous souhaitez dépasser cette limite, il vous faudra négocier un partenariat avec l’équipe de Twitter.

Cette nouvelle API amène donc aussi le système Push aux applications mobiles et web ce qui signifie que le client n’aura plus besoin d’aller vérifier toutes les X minutes son compte mais que l’information lui sera automatiquement remis en « temps réel ». Ce système sera effectif sur tous les aspects du réseau social, à savoir la timeline de l’utilisateur mais aussi les réponses, messages directs, changement liste, retweet, informations profils… Bref un système qui permettra d’enrichir les applications actuelles.

Pour les besoins du test de la bêta, Twitter a bridé certains accès. Pour ne pas perturber le fonctionnement du réseau la timeline de l’utilisateur ne  sera pas disponible via la nouvelle API et il faudra respecter les règles suivantes pour pouvoir l’utiliser :

  • Applications are limited to a total of 100,000 simultaneous users during the beta period unless prior arrangements are made.
  • Keep your number of streams below 1,000.
  • Limit the follow count to 100 users per stream. Clients must occasionally compact users onto a smaller number of connections to minimize the total number of connections outstanding.
  • Open no more than 20 new connections per second and exponentially back-off on errors.

Les applications Bureau quant à elles continueront d’utiliser la solution User Streams endpoint. Twitter recommande d’ailleurs aux développeurs utilisant Site Streams de bien vérifier que les informations récupérées sont correctes en les récupérant aussi via l’ancienne API.

Twitter travaille donc activement sur les fonctionnalités de son réseau mais aussi l’amélioration de celui-ci. Avec la fin des limitations d’utilisations, la notification en temps réel sur les applications web et mobile, Twitter commence à avoir un réseau qui a de la gueule et qui pourrait côtoyer les plus grands en terme de robustesse. Avec l’obligation d’utiliser son service Oauth, il semblerait que Twitter souhaite concurrencer le Facebook Connect permettant à ses utilisateurs de s’authentifier avec leur compte. En tout cas, j’espère que les premiers tests seront concluants et vivement que l’API soit disponible et adopté par tout le monde, histoire que l’on profite pleinement de l’expérience Twitter.

Source : TNW

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google veut unifier le trafic web et l’usage des applications mobiles sur Google Analytics

Google veut faciliter l’analyse du trafic combiné, réalisé sur le web et sur les applications mobiles, avec un nouveau type de propriété....

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

SEO : faut-il utiliser les mots-clés mal orthographiés ?

Lorsque nous utilisons les moteurs de recherche, il nous arrive souvent de faire des fautes d’orthographe ou encore d’utiliser des termes courants. Le meilleur exemple...

Publié le par Gaelle Kurtz