Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment faire de l’argent avec Wikipedia, Orange sait faire

Je trouve la pratique qui suit complétement nulle et déplore ce genre de chose. En effet, Orange.fr vient de signer un partenariat avec le géant de l’encyclopédie libre...

logo orange

Je trouve la pratique qui suit complétement nulle et déplore ce genre de chose. En effet, Orange.fr vient de signer un partenariat avec le géant de l’encyclopédie libre Wikipédia.  Jusque là rien d’anormal. Orange a décidé d’inclure les pages de son partenaire directement dans son portail et de monétiser son contenu via des publicités en gardant l’intégralité des revenus.

Alors comment cela va se passer. Orange va litérralement pomper le contenu de Wikipédia (personnellement je pense qu’il y aura des soucis de duplication de contenu pour Google) et le mettre sur son serveur sous l’adresse : wikipedia.orange.fr. Seul point « positif », le site d’un point de vue design ressemble à celui de Wikipédia.

Logo Wikipédia

Prenons un exmple et cherchons WWW sur les deux systèmes : page de wikipédia et page d’Orange Wikipédia. Le contenu est identique au mot près. Les pubs en plus pour Orange.

Orange précise que le partenariat est dans les deux sens : « Pour Orange.fr, l’intérêt est clair. Le portail va pouvoir commercialiser des espaces publicitaires sur du contenu obtenu gratuitement et en toute légalité. […] Mais en contrepartie de ce partenariat, Wikipedia bénéficiera des outils développés par Orange pour porter Wikipedia sur mobile. »

Je ne suis pas sûr que le partenariat soit de la même envergure. Orange a beaucoup plus  à gagner que Wikipédia.

Mais bon comme Wikipédia est sous licence Creative Commons 3.0, ce genre de partenariat peut exister. Vous pouvez donc vous aussi avec l’accord de Wikipédia ouvrir un encyclopédie gratuite complète de qualité  et vous faire de l’argent dessus.

Afficher les commentaires (2)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Piratage de 2 millions d’URL sur l’application Cli.gs

La startup cli.gs a annoncé s’être fait hacké la semaine dernière. Le service proposé par cette société est similaire à celui de Tinyurl. En effet, ce site permet de réduire...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Un pirate condamné à 373 500 euros et 9 mois de prison avec sursis

La justice vient de condamner un homme de 40 ans à verser 373 500 euros de dommages et intérêts aux parties civiles et à une peine de prison de neuf mois avec sursis. La...

Publié le par Team WebActus