Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Twitter ne veut plus que ses développeurs créent des clients Twitter

Ryan Sarver, responsable de la plateforme Twitter, a annoncé ne plus vouloir voir de clients twitter qui ne font qu’interagir avec le réseau social de micro-blogging. En...

Logo de Twitter

Ryan Sarver, responsable de la plateforme Twitter, a annoncé ne plus vouloir voir de clients twitter qui ne font qu’interagir avec le réseau social de micro-blogging. En somme, si vous développez une application qui reçoit et envoie des tweets (même avec une nouvelle expérience utilisateur) alors vous risquez de voir votre jeton d’accès à l’API Twitter bloqué !

La raison évoquée est toute simple. Les responsables de Twitter pense à leurs utilisateurs finaux et ne souhaitent pas qu’ils soient confus avec 10 000 applications Twitter comme ça pourrait être le cas aujourd’hui. En gros, ils souhaitent n’avoir qu’une ou deux versions (je pense pas que Twitter supprime les comptes à des gros clients comme Seesmic, Tweetdeck et compagnie). Néanmoins, il devrait vous supprimer si vous êtes en train de construire une application similaire, même si vous apportez une nouvelle vision ou utilisation.

Par contre, vous n’aurez aucune crainte si vous êtes une application qui se base sur Twitter pour assurer votre développement ou pour faciliter le partage à vos clients comme c’est le cas avec Instagram, Foursquare ou bien d’autre.

Au final, c’est une stratégie qui se comprend tout à fait et qui est légitime. Quel service voudrait brouiller son message et son produit avec d’innombrables clients (non approuvés), notamment pour les derniers arrivants sur la plateforme ? Il n’existe rien de plus énervant que d’avoir un choix trop important. On ne sait jamais lequel choisir, on se perd et il faut tester pleins de clients avant de trouver le bon. Faire le ménage dans tout ça est une bonne chose en soi.

Bien évidemment, on est pas dupe non plus. C’est un moyen pour Twitter de récupérer ses utilisateurs sur ces produits (développés depuis) et ainsi pouvoir gérer plus facilement sa communauté. Il s’assure que ces clients auront les bonnes fonctionnalités qui vont bien et notamment pour un discours commercial (vente de tweets sponsorisés qui pourraient s’afficher dans certains cas…) !

Attention en tout cas aux retours des développeurs qui pourraient être fougueux et ça se comprend ! On peut avoir l’impression que maintenant que Twitter a eu le temps de développer/racheter les produits qui vont bien, il se passe des développeurs qui ont aussi contribué à son succès en proposant rapidement des outils sous certaines plateformes. Je pense que Twitter est conscient de ça et au vu du discours qu’il tient, il devrait trouver une solution gagnante pour les deux parties prenantes.

Source : Mashable

Afficher les commentaires (2)

Commentaires

  • Hopscotch Weekly » Twitter ne veut plus que les développeurs développent des clients Twitter

    […] > Pour en savoir plus TAGS : Médias sociaux, réseaux sociaux, twitter, web Share […]

  • [Infographie] – Les limites de Twitter

    […] aussi! Personnellement, je trouve cette limite assez petite, même si cela colle avec le fait que Twitter ne veuille plus de clients alternatifs et donc bride le partage sur son […]

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Google Beat : Suivez les requêtes les plus demandées

Google vient de sortir un nouvelle outils, Google Beat, qui devrait ravir les web marketeur et autres référenceurs. Fort de son milliard de requêtes quotidiennes, de ses outils de...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

De nouveaux tarifs pour les services G Suite Basic et G Suite Business

Google a décidé d’augmenter de 20 % le prix des abonnements à G Suite Basic et G Suite Business, des outils utilisés massivement par les...

Publié le par Clement Kolodziejczak