L’histoire des moteurs de recherche

L'histoire des moteurs de recherche

Vous avez une idée ? Trouvez gratuitement des développeurs sur Codeur.com !

Recevez des devis (gratuit)

Voici une nouvelle infographie qui reprend l’histoire des moteurs de recherche. Cette image n’est pas la première sur le sujet mais reprend de manière précise l’histoire complexe de ce domaine et surtout je la trouve personnellement plus jolie que les autres. Alors qu’ai-je découvert grâce à cette nouvelle image?

  • 75% des internautes ne vont jamais plus loin que la première page de résultats (tout moteur de recherche confondu)
  • 57% des internautes quotidiens utilisent les systèmes de recherche
  • Lycos a été le premier moteur de recherche (1996) à rencontrer un véritable succès (60 millions de documents indexés)
  • Yahoo, Ask, Google, MSN se sont ensuite lancé sur ce terrain
  • Baïdu est le plus jeune et est aujourd’hui le moteur de recherche officiel en Chine
  • Google représente 84,73%, suivi par Bing et Baïdu avec respectivement 9,65% et 3,31%

Je vous laisse découvrir le reste de l’image. On peut voir que de nombreux acteurs sont intervenus sur le domaine et ont amené leur pierre à l’édifice. Cependant actuellement, il ne reste au final que quelques moteurs de recherche comme Bing/Google ou Baïdu qui sont réellement utilisés. Certains moteurs historique sont restés actifs même s’il ne rencontre plus les succès d’antan. Bien évidemment le leader du domaine n’est autre que Google et bien largement devant les autres d’ailleurs.

Au final, on voit aussi que ce domaine est très utilisé quotidiennement par les internautes du monde entier et qu’ils sont très regardant/exigeant sur les résultats. En effet, ils ne vont pas même pas voir les pages suivantes étant assuré que le moteur leur a retourner les bonnes résultats ou que leur recherche n’était pas assez précise/complète. Pour preuve 75% ne vont pas au delà de la première page, ce qui est énorme au final. Avec le monopole exercé par Google et vu le taux d’utilisation, il est normal que les annonceurs se ruent sur sa solution de monétisation et que le géant du web arrive à tirer la plus grosse partie de ses revenus de ce domaine (lui permettant d’investir de nombreux autres domaines). Maintenant un concurent de taille vient le chatouiller sur un domaine transversale mais qui intéresse de plus en plus les annonceurs (qui n’hésite pas à accorder des budgets de plus en plus conséquent): Facebook, le leader des réseaux sociaux.

Source: FredZone

L’équipe de WebActus.net vous propose tous les jours des articles sur l’univers des startups, du e-commerce et du growth hacking.

Rejoignez la communauté Webactus

Recevez régulièrement les meilleures actus et ressources

Pas de spam, vous pouvez vous désabonner à tous moment.