Avantages du portage salarial : pourquoi passer le cap ?

En 2025, le nombre de salariés portés devrait dépasser les 500 000. La raison ? Les avantages liés au portage salarial attirent de plus en plus les freelances. En effet,...

Publié par Celine Albarracin

En 2025, le nombre de salariés portés devrait dépasser les 500 000. La raison ? Les avantages liés au portage salarial attirent de plus en plus les freelances.

En effet, cette forme d’emploi hybride allie les bienfaits du statut de freelance avec celui du salariat. Forcément, cela intéresse de plus en plus de travailleurs indépendants…

Pour rappel, le portage salarial consiste à trouver des clients et réaliser des missions tout en étant affilié à une entreprise de portage. Cette dernière s’occupe de la partie administrative de la prestation en établissant puis en encaissant la facture. Tout cela contre des frais de gestion qu’elle prélève des revenus du salarié porté.

Celui-ci, de son côté, peut prétendre à un salaire minimum garanti par la société de portage, même en cas de baisse d’activité. Plutôt tentant n’est-ce pas ?

Ce n’est pas tout, voici les 10 principaux avantages du portage salarial !

Moins de gestion administrative, plus de productivité

Les freelances consacrent 23 % de leur temps de travail à des activités administratives. Si vous travaillez 40 heures par semaine, cela signifie que vous dédiez 9,2 heures hebdomadaires à la paperasse. Cela représente plus d’une journée de travail entière à réaliser des tâches ennuyeuses et peu rentables.

Cela commence avec la création de votre entreprise. Au-delà de choisir le statut juridique correspondant à votre activité, vous devez regrouper les documents requis.

Après le processus de création, vous devenez votre propre comptable et secrétaire. En plus de prospecter auprès des clients, vous devez tenir une comptabilité, envoyer les factures à temps et relancer d’éventuels impayés. Pour ne pas risquer des pénalités de la part de l’administration fiscale, vous devez régler les cotisations périodiques, la TVA, déclarer votre chiffre d’affaires et déposer vos comptes annuellement. Fatiguant, n’est-ce pas ?

Toutes ces tâches mises bout-à-bout réduisent votre productivité…

Avec le portage salarial, vous vous affranchissez de ce travail administratif. C’est la société de portage qui s’occupe de rédiger les contrats de chaque prestation, envoie les factures et relance le client en cas de retard de paiement. Elle prend également en charge vos déclarations fiscales (cotisations sociales, TVA, impôts…).

Ainsi, vous consacrez un maximum de temps à votre corps de métier.

Une protection sociale digne d’un salarié

L’un des principaux avantages du portage salarial ? La protection sociale !

Pour devenir salarié porté, vous signez un contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée. Cela vous rend, de facto, éligible à une couverture sociale renforcée.

En plus de l’assurance-maladie, des allocations familiales, des droits à la formation, vous avez droit à une assurance chômage et à une Aide de Retour à l’Emploi (ARE) en cas de perte d’activité. Pendant 2 ans, vous pouvez prétendre à 256,96 € brut maximum par jour. Le montant, ainsi que la durée de cette indemnité, seront déterminés par votre dernier salaire et la durée des cotisations.

Au cours de votre activité, vous cotisez également pour la retraite complémentaire, plus avantageuse que la retraite de base. Pour prétendre à ce droit, les indépendants doivent au préalable se verser un salaire ou gagner entre 9 120 et 12 304 € par an.

Ce n’est pas tout ! Avec le statut de salarié porté, vous bénéficiez d’une assurance responsabilité civile professionnelle (RCP). Vous êtes donc protégé en cas de litiges ou d’accidents causés pendant la réalisation de vos missions. Cela couvre, par exemple, des conflits liés à la protection intellectuelle, des dégâts causés lorsque vous êtes en déplacement chez un client ou les risques de cybersécurité.

Vous avez aussi droit à 2,5 jours de congés payés par mois, afin de prendre parfois un peu de repos bienvenu !

Une sécurité financière, un avantage du portage salarial non négligeable

Le salarié perçoit une rémunération minimum tous les mois. C’est aussi le cas pour l’indépendant porté ! Voilà un avantage du portage salarial non négligeable.

A cet effet, vous n’êtes pas impacté par les retards de paiement, les impayés et surtout, le manque de missions.

Dès le premier mois de votre activité, vous pouvez prétendre à un salaire minimum. Plus besoin de prévoir un fonds de roulement pour assurer les périodes creuses.

Selon la loi, l’entreprise de portage salarial est tenue de vous garantir une rémunération mensuelle minimale qui se décompose comme suit :

  • 70 à 85 % du plafond mensuel de la sécurité sociale, soit 2 568 € brut en 2022.
  • 10 % du salaire brut comme prime de précarité.
  • 10 % de la rémunération de la dernière mission en guise de compensation de la perte d’entre deux missions.
  • 5 % représentant une indemnité d’apport d’affaires récompensant le temps de prospection et de préparation des missions.

Même si vous passez un mois entier sans mission, l’entreprise de portage assure vos arrières. En effet, chaque mois, elle déduit une réserve financière de votre chiffre d’affaires mensuel. Lorsque vous réalisez moins de mission, elle puise dans la réserve pour vous rémunérer.

Le remboursement de vos frais professionnels

Certaines entreprises vous offrent un espace en ligne ou une application pour déclarer vos frais personnels et uploader vos justificatifs. Vous pouvez facilement demander un remboursement des dépenses réalisées pendant une mission : les frais de repas, l’achat de matériaux spécifiques ou des frais de transport, par exemple.

Vous pourrez aussi déduire toutes les dépenses nécessaires pour mener correctement vos missions, comme l’achat d’un ordinateur, d’un smartphone, de mobilier de bureau, d’outils, de logiciels ou de fournitures de bureau.

Pour rappel, le statut de micro-entrepreneur n’autorise pas la déclaration de notes de frais, et donc la déduction de vos dépenses professionnelles.

L’accès facilité aux prêts bancaires

En tant que salarié en portage salarial, vous bénéficiez d’un contrat de travail et de fiches de paie. De précieux documents qui facilitent l’obtention de prêts bancaires. Plus besoin d’une ancienneté de 3 ans, avec des bilans parfaits, comme avec d’autres statuts d’indépendants.

Donc si vous avez un projet immobilier ou si vous souhaitez changer de voiture, vous saurez apprécier cet avantage du portage salarial !

Cet atout est également valable si vous souhaitez louer un bien. Les propriétaires seront plus enclins à prendre des locataires bénéficiant d’un CDI, même s’il s’agit d’un contrat de portage.

La conservation de votre autonomie de freelance

freelance portage salarial

Si le portage salarial emprunte beaucoup d’avantages au salariat, il offre également l’autonomie chère au freelancing. Des missions à réaliser au lieu de travail, en passant par les horaires, c’est vous qui décidez !

Il n’existe pas de relation patron-employé en portage salarial. Les clients que vous gagnez sont à vous, peu importe la situation. Même si vous décidez de changer de société de portage ou de statut, vous conservez votre clientèle.

Cependant, la différence avec les autres statuts réside dans l’accompagnement. Bien qu’autonome, la société de portage vous dédie un conseiller. Vous pourrez le solliciter pour obtenir des conseils pour développer votre activité. Si besoin, il peut même vous accompagner dans la prospection ou dans la tarification de vos missions.

Sous-traiter facilement une partie des missions

Votre activité est en pleine croissance ? Vous avez besoin d’aide pour gérer vos clients ? Vous pouvez facilement sous-traiter une partie ou la totalité de vos missions lorsque vous êtes en portage salarial. Et bien entendu, vous serez exempt de lourdeur administrative durant cette démarche.

Si vous choisissez la sous-traitance interne, c’est-à-dire si vous déléguez auprès d’un indépendant de la même société de portage, vous n’aurez aucun calcul d’apothicaire à réaliser ! Cette dernière facture la mission totale au client, puis elle s’occupe de partager la rémunération entre vous et le sous-traitant, selon les termes que vous avez spécifiés.

Si vous déléguez à un freelance extérieur, c’est toujours la société de portage qui gère la facturation au client final. Le sous-traitant devra lui envoyer sa propre facture et elle s’occupera de le payer, puis de déduire sa prestation de la vôtre.

L’accès à des ateliers et événements professionnels

La plupart des sociétés de portage organisent des sessions de networking pour vous permettre de rencontrer d’autres indépendants. C’est l’occasion de briser la solitude propre aux freelances et de vous faire de nouveaux contacts. Ces rendez-vous sont l’occasion d’échanger avec des entrepreneurs, mais aussi de trouver des prospects ou partenaires potentiels.

Par ailleurs, les entreprises de portage salarial mettent en place des ateliers de formation. Elles sollicitent les indépendants inscrits pour mener des formations, conférences ou débats sur leur métier. Ce qui vous permet d’élargir vos connaissances et vos compétences.

Une image solide et professionnelle

Un autre avantage du portage salarial concerne l’image renvoyée à vos prospects. Œuvrer au sein d’une structure professionnelle et établie rassure les potentiels clients. Cela montre que votre activité est solide, que vous avez déjà de nombreuses missions, ce qui induit immédiatement une impression de fiabilité.

Grâce à cet effet de confiance, vous pouvez convertir plus facilement vos prospects.

Les avantages VIP du portage salarial

Au-delà des exigences conférées par la loi aux sociétés de portage salarial, celles-ci n’hésitent pas à proposer d’autres avantages pour attirer plus d’indépendants.

Ainsi, il n’est pas rare de trouver une entreprise qui offre à ses portés :

  • Une voiture de fonction
  • Des chèques-cadeaux et culture
  • Les avantages d’un Comité d’Entreprise
  • Des chèques emploi service universel (CESU)
  • Des tickets restaurant
  • Des bons d’achat divers et variés
  • Des réductions sur des vols, des hôtels ou des voyages complets

Certaines sociétés proposent aussi des plans d’épargne à leurs portés pour se constituer un portefeuille de valeurs immobilières, par exemple. D’autres offrent une part d’actions pour récompenser les salariés portés les plus anciens.

Notre astuce

Les avantages du portage salarial en font le statut parfait pour faciliter votre transition de salarié à indépendant, ou pour donner un coup de fouet à votre projet. Cependant, pour profiter pleinement de ses bienfaits, assurez-vous de choisir une société de portage salarial réputée.

Les frais de gestion proposés doivent être acceptables (autour de 10 %) et complètement transparents. Pensez à consulter les commentaires d’autres indépendants ou à effectuer une simulation sur le site de la société de portage. Cela vous permettra de connaître votre rémunération.

Lorsque vous serez inscrit, vous pourrez démarrer vos premières missions. Pour ce faire, inscrivez-vous sur Codeur. Chaque jour, de nouvelles offres sont postées par des porteurs de projet en quête d’un savoir-faire spécifique !

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

6 signes d’une mauvaise UX sur votre site

Si vous lisez ceci, c’est que vous avez probablement des inquiétudes quant aux performances de votre site web. Vous vous demandez peut-être s’il est mauvais, ce qu’en pensent vos...

Publié le par Sebastien Turbe
Webmarketing

Google lance un outil pour évaluer la maturité numérique des entreprises

En partenariat avec l’agence BCG, Google lance aujourd’hui un outil permettant aux entreprises d’évaluer leur degré de maturité concernant...

Publié le par Cyrielle Maurice