Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Montage vidéo débutant : 10 conseils et outils

Difficile de réaliser son propre montage vidéo pour un débutant ! Étape indispensable de la postproduction pour des formats vidéos (tuto, vlog, promotion, storytelling, etc),...

Publié par Elise Duret

Difficile de réaliser son propre montage vidéo pour un débutant ! Étape indispensable de la postproduction pour des formats vidéos (tuto, vlog, promotion, storytelling, etc), le montage vidéo peut être un vrai casse-tête pour les vidéastes novices.

Entre la sélection des fichiers, la modification des rushs, le traitement et l’assemblage des séquences, réaliser une vidéo captivante est un travail laborieux.

Vous pouvez déléguer votre création à un monteur vidéo freelance pour gagner du temps. Vous pouvez aussi apprendre par vous-même avec nos 10 conseils et outils destinés aux débutants. À la fin de cet article, vous serez capable d’élaborer un montage vidéo dans les règles.

1. Trouvez une idée claire de votre vidéo

Pour réaliser un montage vidéo, vous devez commencer par avoir une idée précise de son histoire. Le storyboard correspond à votre scénario. C’est un document papier ou numérique qui vous permet de connaître les scènes et les plans importants que vous allez filmer. Vous devez expliquer en image l’histoire de votre future vidéo : l’introduction, le cœur de l’histoire, la conclusion.

Dans votre storyboard vous allez identifier :

  • l’objectif de la vidéo ;
  • le message de la vidéo : quelles informations voulez-vous délivrer ?
  • votre public cible : à qui est destinée cette vidéo ?

Grâce à votre storyboard, vous serez en mesure de déterminer les passages qui vont vous demander le plus d’attention au moment du tournage. Des outils numériques sont disponibles afin de réaliser un storyboard et faire un bon montage vidéo pour les débutants.

2. Veillez aux bonnes conditions de tournage

Le tournage est une compétence professionnelle acquise par les vidéastes, scénaristes et photographes. Ils connaissent toutes les règles sur le bout des doigts et réalisent des plans parfaits. Mais pas de panique, vous pouvez réaliser votre montage vidéo, même débutant ! Voici quelques conseils de prises de vue pour filmer comme un pro :

  • Pensez à la distance et comment vous souhaitez vous positionner pour capturer vos plans. Vous pouvez vous inspirer de la règle des 180 degrés ou de la règle des tiers.
  • Soyez vigilant à l’éclairage et aux conditions météorologiques. Des logiciels de retouches proposent d’effectuer des améliorations. Les smartphones disposent également de nombreuses options de réalisation directement dans leur processus.
  • Utilisez des accessoires : pare-soleil, rembourrage insonorisé, trépied, micro, stabilisateur, carte SD, etc.

3. Utilisez un logiciel de montage vidéo pour débutants

montage_video_macbook

Choisissez autant que possible un logiciel de montage vidéo capable de lire tous les formats vidéo. Si ce n’est pas le cas, vous trouverez de nombreux logiciels pour convertir vos rushs, mais sachez que vous perdez en qualité. Voici une liste de logiciels freemium adaptés aux débutants.

4. L’étape du dérushage

Avant de commencer votre montage vidéo, un petit ménage s’impose ! Vous allez devoir trier vos rushs afin de sélectionner les prises de vue que vous allez conserver. C’est une étape longue, mais elle permet de gagner un temps précieux pour la suite. Pour éviter d’éplucher vos dossiers à plusieurs reprises pour rechercher une séquence précise, voici nos conseils :

  1. Visionner toutes vos prises ;
  2. Triez-les par dossiers et sous-dossiers et nommez- les. Certains logiciels vous permettent de classer vos rushs par des codes couleurs et d’autres méthodes d’organisation. À chacun sa technique !
  3. Notez dans un cahier toutes vos impressions au visionnage de chacun des rushs. Relevez les temps clés des scènes qui vous plaisent ;
  4. Calez le son si vous l’avez capturé avec un micro à part de votre appareil vidéo.

Votre dérushage est prêt ! Vous allez pouvoir commencer le montage de votre vidéo.

À lire aussi : Storyboard vidéo : 10 étapes incontournables !

5. Concentrez-vous sur les transitions

montage-video

Les transitions sont des effets visuels qui permettent d’intégrer vos rushs avec fluidité et de créer un enchaînement à vos scènes. De bonnes transitions donnent le ton et l’ambiance à la vidéo. De cette façon, vous allez laisser chaque séquence s’infuser dans l’esprit de votre téléspectateur.

Voici les trois transitions les plus couramment utilisées en montage vidéo pour les débutants :

  • Le fondu enchaîné : il évoque le rêve et est souvent utilisé dans les scènes où l’intensité émotionnelle est forte ;
  • Le fondu au noir : régulièrement utilisé entre deux scènes, il suggère une ellipse temporelle ou spatiale ;
  • La transition franche : les plans se succèdent sans transition, donnant une impression de continuité dans le temps et l’espace.

Il existe une multitude de transitions et d’effets. Laissez libre cours à votre imagination pour réaliser une vidéo qui correspond à votre storyboard.

6. Procédez à la réduction du bruit dans votre vidéo

En règle générale, des bruits parasitent les vidéos. C’est récurrent, même si vous possédez le meilleur équipement qui soit. Si des bourdonnements et des grésillements viennent parasiter votre vidéo, utilisez des plug-ins de suppression de bruit plutôt que des filtres passe-bandes. Ils sont bien plus performants pour un résultat fini plus professionnel. Ils permettent également de réduire les bruits de fond : passants, voitures… Mais avant toute chose, vous pouvez uniformiser le son directement sur votre logiciel de montage vidéo. Cette première étape pourrait être suffisante pour uniformiser le son.

Petite astuce : fermez les yeux pour mieux entendre les erreurs potentielles !

7. Pensez aux sous-titres

Les sous-titres sont très importants, car ils permettent à l’internaute de visionner votre vidéo sans activer le son. Dans les transports, au bureau ou dans la salle d’attente du médecin, nous sommes nombreux à regarder des vidéos sans audio, grâce aux sous-titres bien rédigés.

Restez cohérent avec l’identité visuelle de votre création. Vous trouverez de nombreuses typographies gratuites sur le site Dafont.com. Plusieurs logiciels de montage vidéo vous permettent de générer des sous-titres ainsi que la plateforme YouTube.

Vous pouvez également engager un rédacteur Web pour les rédiger. Il s’occupera également de votre description de vidéo, de trouver un titre accrocheur et optimisé. Il peut également retranscrire votre contenu vidéo par écrit, dans votre blog. C’est un atout majeur pour le référencement de votre vidéo !

8. Insérez la musique au bon moment

La musique joue une part essentielle dans un film, elle permet d’impacter durablement le téléspectateur, à condition qu’elle soit bien utilisée ! Voici quelques conseils adaptés au montage vidéo pour les débutants :

  • Utilisez des sons libres de droits et évitez les musiques fournies avec les logiciels de montage que l’on entend partout. Misez sur l’originalité !
  • Jouez avec les bandes audio pour garder l’attention de l’auditeur et éviter qu’il se lasse ;
  • Variez les musiques en fonction des événements clés de la vidéo (une scène n’aura pas la même signification selon la musique choisie) ;
  • Accentuez les idées principales de votre film avec des morceaux adaptés ;
  • N’utilisez que des musiques libres de droits et évitez les musiques fournies avec les logiciels de montage que l’on retrouve partout ;
  • Ajoutez des bruitages si besoin ;
  • Soyez vigilant et réglez le son à -6db pour éviter la saturation.

À lire aussi : Vidéo : 5 astuces pour un teaser marketing réussi

9. Étalonnez votre vidéo

L’étalonnage consiste à ajouter des filtres à votre vidéo pour en améliorer le rendu final. La couleur est extrêmement importante dans un film, elle permet de finaliser votre vidéo pour la rendre plus professionnelle et harmonieuse. Vous allez procéder aux retouches selon les mêmes codes que ceux de la photographie : balance des blancs, correction du grain, gestion de la luminosité… Voici quelques conseils pour les débutants :

  • Ajustez la saturation et la teinte de vos images ;
  • N’utilisez le noir et blanc que si nécessaire ;
  • Testez les filtres et les effets inclus dans le logiciel de montage vidéo.

10. Exportez votre vidéo aux bons formats

Attention aux formats choisis pour diffuser votre vidéo. Si elle est destinée au web, préférez des formats légers. Elle sera plus facilement accessible sur les réseaux sociaux et évitera de ralentir votre site internet.

Avec ces 10 conseils et les erreurs à éviter pour réaliser un bon montage vidéo, vous devriez réussir à produire une vidéo de qualité. Choisissez le bon outil de montage, testez en plusieurs fois, profitez de leurs formules gratuites afin de trouver celui qui vous convient le mieux.

Notre astuce pour réaliser de bons montages vidéo

Pour finir, restez sobre dans votre création, les spectateurs aiment l’authenticité et le naturel !

Si vous avez besoin d’aide, un professionnel de la création vidéo vous attend sur Graphiste.com !

L’article Montage vidéo débutant : 10 conseils et outils est apparu en premier sur Graphiste.com.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Les meilleurs slicers pour imprimer en 3D

L’impression 3D a révolutionné la manière dont nous concevons et créons des objets physiques. En effet, l’imprimante 3D permet une liberté créative et une personnalisation...

Publié le par Laura
Graphisme

7 conseils graphiques pour mettre en page votre CV

Pour mettre toutes les chances de votre côté et attirer l’œil d’un recruteur vous devez miser sur la mise en page de votre CV. Du contenu au visuel, voici tous nos...

Publié le par Charlotte Chollat