Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Entrepreneurs : comment acquérir une voiture de société ?

L’acquisition d’un véhicule de société peut être un moyen intéressant d’investir pour réduire ses impôts, fournir...

Publié par Antoine Dematte

L’acquisition d’un véhicule de société peut être un moyen intéressant d’investir pour réduire ses impôts, fournir une voiture à un employé ou faire sa publicité.

Mais au moment de choisir, comment acquérir un véhicule pour sa société ? Nous faisons le point sur les solutions possibles.

Quelles options possibles pour obtenir une voiture de société ?

1. L’achat

En société, à moins que vous ne soyez professionnel de la location, une voiture « commerciale » de type mines CTTE ou dérivé-VP sera un véhicule classé comme « utilitaire », à 2 places avec un grand coffre.

Si l’objectif est de récupérer la TVA sur votre achat, c’est la seule solution pour que celui-ci soit éligible et être exempté de TVS. Dans la pratique, le professionnel de l’automobile commandera un véhicule à 5 places et retirera la banquette arrière. Votre voiture prendra dans l’opération 1 ou 2 chevaux fiscaux ce qui fera grimper votre carte grise.

Le saviez-vous ?
Si votre véhicule dispose de 5 places, vous devrez donc vous acquitter de la TVS tous les trimestres.

Bien sûr, un véhicule acheté pour votre société doit être entretenu au même titre qu’un véhicule particulier. Le contrôle technique est obligatoire tous les 2 ans et un contrôle anti-pollution l’est également chaque année.

N’hésitez pas à choisir un modèle que vous pouvez couvrir avec un sticker sur mesure pour servir de publicité roulante !

L’actif que vous avez est immobilisé et peut être facilement revendu quand vous souhaitez vous en séparer.

Achat voiture de société

En définitive, cette option est surtout intéressante si vous roulez beaucoup pour pouvoir amortir le coût et les charges liées à l’entretien.

Coût moyen annuel
4000€ – le véhicule vous appartient

2. Le leasing

Pour éviter ces désagréments, la location longue durée avec ou sans option d’achat est sans doute la solution la plus simple pour ne pas s’embêter la vie !

Vous signez tout simplement un contrat avec une société de financement qui vous louera un véhicule moyennant un loyer et dans la plupart des cas un apport.

Attention
La plupart des sociétés de leasing ne prêtent pas, à moins d’avoir un certain nombre de bilans.

Évidemment plus cher que l’achat, le leasing permet cependant d’acquérir des véhicules plus haut de gamme pour un loyer modéré qui va passer en charge directement.

Les contrats d’entretien associés sont souvent peu intéressants car les véhicules étant neufs, vous n’aurez probablement rien à faire comme travaux. Par ailleurs, il est souvent compliqué de rompre un contrat de leasing en anticipé. Il est parfois possible de le transférer via des sites spécialisés.

Voiture en leasing

Le leasing est en ce sens la solution la plus facile et pratique, à condition de bien anticiper son besoin en terme de coût, durée et kilométrage annuel. Tout dépassement sera facturé au prix fort !

Coût moyen annuel
4000€ – mais le véhicule ne vous appartient pas

3. Le véhicule particulier avec remboursement de frais

Vos salariés préfèreront peut-être user leur propre véhicule pour se voir payer une prime venant couvrir leurs frais.

C’est également une situation pertinente pour ne pas avoir à gérer l’entretien, mais à ± 50 centimes le kilomètre, cela peut vite représenter une charge très importante.

4. La location ponctuelle via l’auto-partage

Les véhicules d’entreprise comme les véhicules particuliers passent le plus clair de leur temps à l’arrêt sur un parking. On l’estime même à près de 80 % du temps !

Ainsi, recourir à l’auto-partage via des sociétés comme Drivy ou OuiCar peut être une bonne alternative pour louer un véhicule uniquement lorsqu’on en a besoin.

Notre conseil
Préférez un loueur pro qui assurera la disponibilité de la voiture et un site qui sera capable de vous émettre des factures pour assurer une bonne saisie comptable.

Il est également possible d’acquérir en direct ou via une société une flotte de véhicules qui sera exploitée en auto-partage et à disposition de vos salariés en cas de besoin. Un moyen de rentabiliser sa flotte et de ne pas la regarder dormir sur son parking !

Coût moyen d’une location
Une trentaine d’euros par jour pour 200 Km.

Avez-vous pensé à l’électrique ?

Si vous êtes dans une démarche écolo, envisagez plutôt un véhicule électrique.

Non seulement ceux-ci sont exemptés de TVS (vous pourrez donc acquérir un véhicule 5 places et plus sans taxe supplémentaire) mais en plus ils bénéficient de réduction fiscales intéressantes parfois méconnues.

En effet, les vendeurs séparent souvent le prix de la batterie de celui du véhicule qui dispose d’un régime fiscal différent et vous permettra ainsi d’amortir plus ou moins chaque élément du véhicule.

Voiture électrique

DS3 CrossBack

Si l’offre était plutôt pauvre il y a encore quelques mois, les modèles et les solutions de recharge se démocratisent ! La nouvelle DS3 CrossBack, la Peugeot e-208, Tesla Model 3 sont autant de modèles que vous pourrez acquérir pour une somme raisonnable.

Par ailleurs, il n’y a quasi pas d’entretien sur ces véhicules et le prix du plein est considérablement moindre, ce qui représentera ainsi de grosses économies pour votre société.

Quels sont les frais liés à une voiture de société ?

Principaux coûts d’exploitation, l’assurance sera obligatoire sur vos véhicules achetés et en leasing. En location ponctuelle, vous réglerez une assurance temporaire qui vous couvrira le temps de l’utilisation.

Côté carburant, si votre flotte grossit, pensez à regarder du côté des offres professionnels comme Total GR afin de réaliser des économies et d’avoir un meilleur suivi de vos consommations.

Pensez aussi à équiper vos véhicules d’un traceur GPS comme les solutions XEE qui vous permettront de suivre à la trace l’utilisation faite par vos salariés du véhicule, vous alerter en cas de vol ou de problème mécanique dans certains cas.

Où acquérir un véhicule pour sa société ?

Sur Internet, de nombreuses offres se sont spécialisées dans la vente de leasing à des professionnels.

Jetez aussi un oeil du côté des enchères, il y a parfois de bonnes affaires à faire ! Les retours de leasing permettent ainsi d’acquérir des véhicules en bon état avec une grosse décote.

 

Vous voici peut-être un peu mieux au courant des solutions existantes pour acquérir et exploiter un véhicule via votre société !

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Entrepreneuriat

Auto-entrepreneur : comment déclarer votre chiffre d’affaires ?

Déclarer son chiffre d’affaires est l’une des rares obligations administratives de l’auto-entrepreneur. Si ce régime est apprécié...

Publié le par Audrey Clabeck
Entrepreneuriat

Comment faire une facture d’acompte ?

Vous vous demandez comment établir une facture d’acompte ? Voici tout ce qu’il y a à savoir pour réaliser ce document dans les...

Publié le par Leo Chatillon