Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Créatifs : comment améliorer vos relations avec vos clients ?

En tant que créatif, la relation avec les clients représente une part importante de votre travail (que vous l’appréciez ou pas). Mais cela ne se passe...

Publié par Melanie De Coster

En tant que créatif, la relation avec les clients représente une part importante de votre travail (que vous l’appréciez ou pas).

Mais cela ne se passe pas toujours bien. Entre les critiques (que vous estimez) infondées et les heures perdues pour cause d’incompréhension mutuelle, cette relation n’est pas toujours au beau fixe. Ce n’est heureusement pas une fatalité !

Pourquoi vous avez besoin d’améliorer les relations avec vos clients ?

Si vous n’êtes pas convaincu que de bonnes relations sont essentielles pour un travail mené de façon sereine, vous ne ferez pas les efforts nécessaires afin de les améliorer.

Et pourtant, c’est essentiel. Avec de bonnes relations vous éviterez de :

  • ne pas être payé pour vos prestations parce que le client est insatisfait (ou en est venu à vous détester) ;
  • laisser traîner un projet pendant des mois, augmentant l’insatisfaction de chacun, juste parce que vous n’avez pas envie de vous rencontrer ;
  • passer des heures à négocier sur des détails pendant que le gros du projet n’avance pas ;
  • créer pour rien, puisque vous ignorez totalement ce que veut le client.

Les situations listées ci-dessus ne sont pas exhaustives. Elles ne sont même pas extrêmes. Chaque jour, partout dans le monde, des créatifs doivent y faire face. Voulez-vous vraiment en faire partie ?

Trouvez un langage commun

L’un des principaux écueils dans la communication entre un client et un créatif, c’est qu’ils ne parlent pas des mêmes choses. Là où vous aurez envie d’évoquer la beauté, l’art, voire l’histoire de design, le client recherchera des résultats, des objectifs chiffrés et des informations précises.

Langage commun client graphiste

Non, le flou artistique n’est pas un langage en soi.

Vous ne devez pas attendre du client qu’il se mette à votre niveau. C’est à vous de comprendre ses besoins.

Mieux encore : vous devez vous les approprier pour les insérer à votre vision des choses. Vous serez beaucoup plus pertinent si, en optant pour un bleu céruléen, vous parlez du nombre d’entreprises de leur secteur qui l’utilisent ou de ce que cela peut leur apporter en pourcentage de satisfaction de leurs propres clients… que si vous évoquez ses propriétés ancestrales sous la lumière des bougies.

Ayez des arguments pour défendre vos choix

Non, vous n’avez pas décidé d’opter pour une typographie manuscrite juste parce que vous aimez ça. Mais parce que ces polices de caractères sont particulièrement populaires, qu’elles véhiculent un message rassurant, qu’elles parleront à un public constitué d’enfants… Peu importent vos raisons, du moment que vous en avez.

En étant prêt à expliquer la raison de vos choix (qu’il s’agisse de type d’illustration, de composition, de couleur ou autres), vous éviterez ainsi de voir votre travail balancé aux ordures avec une moue méprisante et un « je n’aime pas » sans appel.

Attention
Pouvoir défendre, et rationaliser, vos créations, ne signifie pas que vous devez les imposer au client, quel que soit ses goûts. Vous ne jouez pas à qui est le plus fort des deux !

Mais le meilleur conseil que l’on puisse vous donner pour améliorer vos relations avec vos clients, et pour éviter des confrontations houleuses (et douloureuses) au moment de leur remettre votre travail, c’est bel et bien de les impliquer à chaque étape. N’attendez pas d’avoir un projet fini, sur lequel vous n’aurez plus envie de revenir.

Sachez leur présenter des moodboards, les prévenir des directions que vous prenez (et des raisons qui vous mènent dans ces voies). Le client pourra alors vous alerter beaucoup plus rapidement si votre œuvre ne va pas dans le sens attendu. Et il appréciera d’avoir participé, même de loin, à votre processus créatif.

Quand on est impliqué dans un projet, c’est beaucoup plus compliqué de le rejeter ensuite 😉

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Les tendances graphiques qui vont marquer 2019

Y aura-t-il des nouveautés dans le graphisme en 2019  ? S’il est encore difficile de prédire ce qui pourrait arriver au cours des prochains mois, des...

Publié le par Charlotte Chollat
Graphisme

Symbolique des formes : que signifie un logo triangle ?

Après le rond et le carré, place cette semaine à la symbolique du triangle dans l’univers des logos. Et vous allez le voir, cette forme a bien plus de...

Publié le par Charlotte Chollat