Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

UI Design : 10 commandements à suivre pour vos interfaces

L’UI design se rapporte à l’environnement graphique dans lequel évoluent les utilisateurs de votre logiciel, de votre site web ou de vos applications. En...

Publié par Solenne Ricard

L’UI design se rapporte à l’environnement graphique dans lequel évoluent les utilisateurs de votre logiciel, de votre site web ou de vos applications.

En tant qu’UI designer vous devez donc créer une interface à la fois agréable et pratique, soit très facile à prendre en main. L’objectif final étant d’offrir à votre utilisateur la meilleure expérience possible.

Pour parvenir à remplir cet objectif ambitieux, retrouvez les 10 commandements à suivre pour vos interfaces.

 

1. Ne laissez jamais vierge une page d’état vide

Les pages d’état vides offrent une mise en page qui apparaît lorsque l’internaute visite une page pour la première fois et qu’aucun contenu n’y est encore disponible. Cette page accueillera par la suite une liste d’éléments que votre visiteur lui ajoutera au cours de sa visite.

Mais lorsque cette liste est encore vierge, l’espace offre une occasion en or d’orienter vos utilisateurs. Vous pouvez (devez) utiliser les états vides afin de fournir des conseils ou un aperçu des fonctionnalités de votre application.

En résumé, évitez absolument les messages du type : «Il n’y a encore rien ici…». Rien de tel pour une expérience utilisateur désastreuse.

 

2. N’utilisez jamais de curseur pour des valeurs numériques

Le curseur est un élément parfait si on l’utilise pour régler des valeurs qualitatives telles que le volume ou la luminosité.

En revanche, il est à proscrire pour les valeurs numériques. En effet, dans ce cas bien précis, le curseur a cette fâcheuse tendance de tomber toujours à côté de la valeur désirée par l’utilisateur, ce qui est très agaçant.

 

3. Utilisez le menu déroulant uniquement si votre liste de choix est longue

La liste déroulante est tout indiquée lorsque la liste des options est très longue. En revanche, évitez-la si le nombre de vos options est limité. Préférez-lui alors le bouton radio ou la case à cocher.

Notre astuce
si votre liste de choix est interminable, ajoutez-lui un moteur de recherche ou un filtre, afin de faciliter la recherche de l’utilisateur.

 

4. Veillez à la bonne taille de vos éléments tactiles

Pensez absolument à adapter les dimensions de vos éléments tactiles. L’internaute prendra rapidement ses jambes à son cou s’il doit s’y reprendre à dix fois pour parvenir à sélectionner l’option désirée.

Ainsi, la taille de cible recommandée pour les objets tactiles est comprise entre 7 et 10 mm.

 

5. Utilisez le scroll infini uniquement pour vos fils d’actualités

Le scroll infini s’utilise principalement sur les applications de nos médias sociaux. Il évite avantageusement de cliquer sur la page pour continuer à consulter le flux d’informations.

De cette façon, le contenu se charge au fur et à mesure du défilement par l’utilisateur.

Le scroll infini ne doit en revanche jamais être utilisé pour les e-mails, les tâches à effectuer, ou les bases de produits… Dans ces circonstances, l’utilisateur peut réduire la liste des éléments par page grâce à la recherche, au tri ou au filtre.

Mais comment décider de limiter cette liste si on ne connaît pas précisément sa longueur ?

 

6. Utilisez la pagination pour structurer vos pages

Non, la pagination n’est pas morte ! Ses avantages sont toujours les mêmes :

  • elle spécifie clairement le début, le milieu et la fin du contenu et oriente ainsi l’internaute,
  • elle conserve en mémoire la position de l’utilisateur,
  • elle lui permet d’accéder au pied de page en cas de besoin,
  • elle permet à l’utilisateur d’affiner ses résultats très facilement.

En résumé, la pagination est essentielle pour éviter à votre utilisateur de se sentir perdu dans vos pages qui semblent, sans elle, ne jamais avoir de fin.

 

7. Préférez montrer plutôt qu’expliquer

Montrer à vos utilisateurs comment utiliser votre produit est une technique bien plus efficace que de leur expliquer par des mots.

Favorisez donc toujours une démonstration vidéo, ou des conseils à l’écran attrayants, plutôt qu’un long texte indigeste que vos utilisateurs n’ont aucune envie de lire.

 

8. Légendez toujours vos icônes

Une icône permet de fournir une information visuelle rapide à l’utilisateur qui reconnaît alors instantanément une commande de contrôle.

Cependant, un nouvel utilisateur ne connaît pas encore le fonctionnement de chaque icône. Le texte descriptif est là pour l’aider au cours de sa phase d’apprentissage.

 

9. Utilisez les composants natifs de l’appareil utilisateur

Il est toujours préférable d’utiliser les composants de l’interface native de l’appareil utilisé par votre visiteur.

D’autant qu’ils offrent à l’utilisateur une expérience plus familière et lui évite les erreurs de saisie. Sans compter que ces composants vous permettent d’économiser du temps et des efforts.

 

10. Pensez à inclure un spinner, ou icône de chargement animée

Si vous connaissez la durée du processus de chargement, utilisez alors un indicateur de progression.

Dans le cas contraire, utilisez un spinner, une icône de chargement animée. Celle-ci indique à votre utilisateur que quelque chose est en train de charger et qu’il doit patienter.

Attention à ce que le spinner alerte votre utilisateur si le chargement a capoté, afin de lui éviter une attente interminable.

 

La bonne idée
Demandez l’aide d’un UX-UI Designer freelance pour concevoir l’UI Design de votre site sur Graphiste.com.

5
/
5
(
2

votes

)
Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Impression : 7 erreurs à ne pas faire dans vos créations

Vous avez passé des heures sur vos créations et le résultat post-impression est plus que décevant. Marges décalées, couleurs qui...

Publié le par Elise Duret
Graphisme

10 idées de logos colorés pour apporter du dynamisme à votre marque

Comme vous le savez, chaque couleur à une ou plusieurs significations bien particulières. On ne choisit donc pas de mettre un peu de bleu ou un peu de jaune dans un...

Publié le par Charlotte Chollat