Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Design de landing page : le guide pour convertir

La « landing page »  – ou page d’atterrissage, en français – est la page qui apparaît, suite au clic réalisé sur un lien commercial, émanant de Google Adwords, d’un email...

Publié par Thomas Lazzaroni

La « landing page »  – ou page d’atterrissage, en français – est la page qui apparaît, suite au clic réalisé sur un lien commercial, émanant de Google Adwords, d’un email marketing ou d’un travail de Netlinking.

Une landing page, c’est plus qu’une page d’accueil : c’est la page où vous faites atterrir vos prospects pour les transformer en clients. Idéalement, elle convertit les internautes d’un simple coup d’œil. Il faut cependant un petit peu plus qu’un tour de passe-passe pour y parvenir !

Voici quelques conseils pour endosser votre cape de magicien du web et créer une landing page design :

 

Qu’est ce qu’une landing page

La publicité sur Internet ne suffit pas : comme elle est majoritairement « payée au clic », elle doit permettre au maximum de rentrer de ses frais en transformant le plus de visiteurs en clients. Or, la landing page permet, ici, de correspondre exactement à la promesse du message publicitaire. Et ainsi, augmenter les chances de conversion…

Depuis quelques années, l’internaute est habitué à trouver – rapidement – ce qu’il recherche : si hier, on le dirigeait systématiquement vers la page d’accueil du site ; aujourd’hui, il s’agit de se montrer plus pertinent, en le conduisant directement sur le produit recherché.

Et le but de la landing page est de conduire ses lecteurs à réaliser une action, comme effectuer un achat ou remplir un formulaire. Autrement dit, elle doit « en priorité remplir les trois fonctions suivantes : accueillir, persuader, orienter » (Source : Livre « Améliorer ses taux de conversion web de Serge Roukine »)

A noter que la landing page peut également être appelée la « squeeze page », la « splash page » ou encore la « capture page »

Kingsley judd wine

Exemple avec le Kingsley Judd

 

Pourquoi soigner le design de sa landing page

Si la landing page est correctement réalisée – aussi bien sur le fond que sur la forme – elle permet de :

  • Augmenter le taux de retour d’une campagne, grâce à un meilleur guidage de l’internaute et une incitation plus forte à réaliser l’action souhaitée (inscription à la newsletter, demande de devis, etc.)
  • Réaliser un bon investissement car elle est disponible 7 jours sur 7 et 24h sur 24, tout en étant positionnée sur des mots clés judicieusement choisis et adaptés à la cible.
  • S’adapter à l’ « omniconsommateur » qui visionne le produit sur PC / Mac mais aussi sur tablettes et Smartphones.

Découvrez, ici, une excellente analyse de ce problème : « Ma société arrive en première page des résultats de Google sur la requête « traduction de sites Web », et pourtant j’ai jamais obtenu un seul contrat grâce à ça. Pourquoi ? »

Et qui illustre parfaitement le fait que la landing page s’intègre dans le processus de référencement : si la première phase est d’investir dans une publicité contextuelle afin de pouvoir se placer au top des résultats, la seconde phase est de réussir à rendre la page d’atterrissage du lien promotionnel efficace…

 

Quelle structure adopter pour une landing page qui convertit ?

Ci-dessous, découvrez l’infographie de Neil Patel, détaillant les éléments qui permettent d’optimiser la conversion (source)landing-page-eye-catching

  • Le titre à la fois concis et clair
  • Image ou vidéo – des visuels peuvent convertir mieux qu’un texte
  • Intérêts : lister les bénéfices de votre produit
  • Un bouton « Call to Action »
  • Les éléments les plus importants sont dans la première page écran
  • Un minimum de liens de navigation
  • Description à la fois concise et précise (sans oublier valorisante / commerciale)
  • Témoignages de quelques clients satisfaits
  • Indice de confiance à travers le logo d’entreprises clientes et/ou logo de sécurité dans les mécanismes de vente.

Il est également possible d’organiser la page de cette manière :

organisation landing page

Organisation d’une landing page efficace

Pensez à respecter le diagramme de Gutenberg – ou le principe de « lecture en apesanteur » – qui décrit la manière dont l’internaute va parcourir la page

diagramme de Gutenberg

Le diagramme de Gutenberg

Vous pouvez aussi guider l’attention en mettant des guides graphiques sur la landing page

Magicsocket

Les professionnels qui interviennent lors d’un design de landing page

La réalisation d’une landing page efficace nécessite l’intervention de 3 métiers :

  • Le marketeur : il sera en charge de la structure marketing de la page. Il déterminera, entre autres choses, les objectifs de la campagne, la cible et les messages à faire passer.
  • Le webdesigner : il sera chargé de concevoir graphiquement la landing page pour que tous les éléments restent dans la zone de chaleur – dite forte.
  • L’intégrateur  : il transformera, quant à lui, le design en une page Web afin qu’elle puisse être correctement lue par tous les navigateurs.

Trouvez des webdesigners freelances pour créer le design de votre landing page en postant votre annonce gratuitement sur Graphiste.com. Vous recevrez les devis de nombreux professionnels du webdesign et pourrez comparer leurs réalisations pour choisir celui qui répond le mieux à vos besoins.

 

Quels sont les éléments indispensables au design d’une landing page ?

Au delà des aspects purement marketing, le design a un rôle prépondérant à jouer dans le succès d’une landing page. Voici les éléments à soigner pour une landing page qui convertit :

Un appel à l’action bien visible

Ne gardez pas votre appel à l’action caché dans votre manche : c’est lui la star de votre spectacle. Il doit être bien visible sur votre landing page. Placez-le au centre, entourez-le d’un cadre de couleur (le rouge est souvent efficace), ajoutez une flèche qui pointe vers lui…

Les internautes ne doivent pas le manquer et comprendre immédiatement que c’est pour lui qu’ils se sont déplacés. Braquez les projecteurs (et les animations éventuelles de votre page) sur votre CTA (Call To Action) pour que la magie fonctionne !

Des éléments de réassurance

Il ne suffit évidemment pas d’un bouton qui crie en gros « achetez-moi » pour convaincre les internautes. Vous devez présenter un argumentaire qui les y incite, bien sûr. Mais aussi les conforter dans leur intention d’achat.

Mettez en valeur la satisfaction client, classiquement représentée avec les étoiles.

Notre conseil
Un témoignage client qui défile, une récompense dûment méritée, le commentaire d’une star dans votre domaine…

Autant d’éléments que vous aurez tout intérêt à placer dans la partie inférieure de votre landing page. Ce ne sont pas les données principales, mais elles permettent de répéter aux prospects que « ah oui, il a l’air bien quand même ce produit ou ce service ».

Une simple barre de logos de sécurité ou de moyens de paiement peut aussi être utile dans ce sens.

Des images design qui vous ressemblent

La landing page est une page de vente. C’est l’endroit où vous vous mettez en avant. Donc montrez-y de belles photos de votre produit en situation. Une image détourée, sans fond, qui s’intègre directement dans le design, sera plus efficace qu’un cadre qui a l’air posé là par hasard.

Attention
Soignez la qualité du cliché : c’est lui qui endossera la difficile mission de séduire vos futurs utilisateurs.

Évitez donc les visuels libres de droits, issus de banques d’images, ou les prises de vue pixellisées ! Par contre, vous pouvez tout à fait diffuser une petite vidéo. Une image qui parle, c’est toujours plus clair qu’un long discours !

N’hésitez pas à travailler vos visuels pour rendre le produit vivant, le mettre en scène.

Vous n’êtes pas satisfait du rendu de vos photos produits ? Vous n’avez pas de visuels originaux ? Trouvez un graphiste freelance rapidement, gratuitement et facilement sur Graphiste.com ! Retouche photo, illustration, 3D, vidéo… les graphistes de la plateforme possèdent toutes les compétences et l’inventivité nécessaires pour mettre en avant vos produits et services et encourager les conversions sur votre landing page.

 

Les éléments essentiels uniquement

La page d’atterrissage doit se charger rapidement et se comprendre tout aussi vite. Elle ne doit donc pas contenir trop d’éléments. Votre bio, le panel de vos produits, vos projets pour l’avenir…

Gardez-les pour d’autres endroits de votre site. Votre landing page n’a qu’une mission, et elle n’a que quelques secondes pour la remplir. Au-delà, elle s’autodétruira !

Deux phrases de texte, un visuel, un CTA, un élément rassurant… C’est suffisant.

Optez pour la simplicité : montrez l’important, masquez le superflu et supprimez l’inutile

Un design de landing page sobre mais efficace


Pour gagner encore en efficacité, conservez un design sobre, sans trop de couleurs ni d’effets visuels. Vous n’êtes pas là pour amuser la galerie, mais pour les convaincre de vous faire confiance.

Cependant, rien ne vous interdit de vous appuyer sur votre charte graphique. Au contraire : retrouver votre logo, vos teintes principales ou ce qui vous différencie (par exemple les illustrations) créera une connivence et permettra d’affirmer votre identité.

Votre landing page doit correspondre à un objectif précis :

  • vendre,
  • récolter une adresse mail,
  • susciter une inscription…

Mais vous pouvez tout à fait disposer de plusieurs pages d’atterrissages en fonction de vos différents buts. Vous êtes même fortement encouragé à tester deux versions de vos présentations : parfois, seule la couleur d’un bouton modifie son impact. Appuyez-vous sur ce qui fonctionne le mieux pour vous !

 

Gratuité et choix

Mêler gratuité et large choix d’abonnement pour favoriser l’adhésion. La possibilité de tester le produit rassurera le prospect et la large palette de prix permettra de faire ressortir une formule moyenne, qui paraîtra immédiatement généreuse…

Une landing page en responsive design

Comme toujours sur le web, veillez à adopter un responsive design pour votre page d’atterrissage – elle doit pouvoir s’adapter à tous les formats et à tous les périphériques.

design landing page

 

Comment évaluer l’efficacité de votre landing page ?

Après avoir réalisé et lancé la landing page, il s’agit d’évaluer son efficacité par le biais des critères de mesure suivant :

  • Trafic généré
  • Taux de rebond
  • Durée des visites
  • Géolocalisation
  • Taux de conversion
  • Taux de fidélisation

Au delà des optimisations de fond et de forme, une bonne landing page repose également sur une plateforme technique performante – autrement dit, le temps de chargement doit être lui aussi, optimal.

Seuls 2 % des visiteurs d’un site e-commerce deviennent réellement des clients : le recours à une landing page peut augmenter ce chiffre de 300 % … Un chiffre obtenu si l’on suit scrupuleusement la recette de l’efficacité, dictée par l’infographie de Raffles Media

Envie de moderniser le design de votre landing page ? Faites appel à un de nos webdesigners freelances en déposant gratuitement une annonce sur Graphiste.com, vous recevez une dizaine de devis pour votre projet de création de site internet.

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

5 produits tendances à créer pour promouvoir votre marque

C’est une technique vieille comme le monde qui pourtant, fait toujours ses preuves : la distribution de produits à l’effigie d’une entreprise est...

Publié le par Charlotte Chollat
Graphisme

Symbolique : que signifie un logo avec un soleil ?

L’astre solaire et sa lumière sont tout simplement fondamentaux à la vie. Ce n’est donc pas une surprise si le symbole solaire occupe une place prépondérante dans nos...

Publié le par Solenne Ricard