Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Graphistes : 7 conseils pour bien gérer vos débuts en freelance

Vous souhaitez vous lancer en tant que graphiste freelance, mais vous avez de nombreuses questions ? C’est bien normal ! Se lancer dans le grand bain de l’indépendance...

Publié par Laura

Vous souhaitez vous lancer en tant que graphiste freelance, mais vous avez de nombreuses questions ? C’est bien normal ! Se lancer dans le grand bain de l’indépendance est aussi grisant que stressant.

L’idéal ? Obtenir de suite les clés de la réussite, afin de pouvoir vivre de votre passion rapidement. Vous pensez que c’est impossible ? Pas avec l’Académie des Graphistes freelances. Ce membership vous permet d’accéder à tous les conseils, contenus et éléments pour mettre votre activité de graphiste freelance sur la bonne voie.

En plus du nécessaire pour lancer et développer votre business, vous intégrez une communauté soudée qui se motive, se soutient et s’entraide.

Alors, en exclusivité pour Graphiste.com, l’Académie des Graphistes freelances vous délivre ses 7 principaux conseils pour bien gérer vos débuts d’indépendant !

 

1. Choisir le statut juridique adapté à ses besoins

Avant de devenir freelance, vous devez créer officiellement votre entreprise. En France, il existe de nombreux statuts juridiques : micro-entreprise (avec ou sans franchise de TVA), entreprise individuelle, EURL, SASU…

Il est parfois conseillé de prendre contact avec la chambre du commerce et/ou un comptable pour choisir le régime adapté à vos besoins.

Chronophages, ces démarches administratives peuvent freiner le lancement de votre activité. En rejoignant l’Académie des Graphistes freelances, vous pouvez gagner du temps lors de cette première étape.

Ce membership vous délivre toutes les informations nécessaires au choix du statut juridique adapté à vos objectifs, tout en vous aiguillant dans vos démarches. Pratique !

 

2. Apprendre à s’organiser rapidement

La gestion de projet est une compétence indispensable pour devenir graphiste freelance. Il est essentiel de savoir comment s’organiser : de la signature du devis aux demandes de correction, en passant par le cahier des charges, la négociation du contrat et le cadre de la collaboration.

Plus vous adoptez une attitude professionnelle, plus le client sera rassuré et apte à signer un contrat sur le long terme.

Vous devez donc créer et adopter des process qui vous aideront à gérer plusieurs projets à la fois, sans perdre en qualité de prestation.

graphiste freelance

 

3. Définir sa vision et son offre

Le graphisme est un secteur vaste. Vous pouvez vous spécialiser dans un domaine d’activité ou sur un format de contenu… Un travail d’introspection s’avère donc nécessaire, suivi d’une petite étude de marché, notamment si vous voulez atteindre un marché spécifique.

Vous avez peut-être des idées d’offre, mais vous ne savez pas si elles sont pertinentes ou concurrentielles… À ce niveau, intégrer un membership est donc particulièrement recommandé, car en plus de conseils venant de professionnels, vous profitez de l’expérience d’autres freelances.

Vous pourrez échanger avec eux pour vérifier que votre vision et vos offres sont cohérentes.

 

4. Créer sa stratégie de branding

Convaincre ses premiers clients, voilà un challenge à relever au plus vite ! Lorsque vous débutez en tant que graphiste freelance, il n’est pas toujours évident d’obtenir la confiance des prospects… Vous devrez étoffer votre portfolio au préalable. Mais comment ?

L’Académie des Graphistes freelances vous propose des challenges pour booster votre inspiration et développer votre portfolio. Ce sera l’occasion parfaite de créer des contenus à montrer à vos potentiels clients, pour les convaincre de votre savoir-faire.

Savoir se vendre est également une compétence importante pour réussir en tant qu’indépendant. Rédiger des articles de blog, communiquer sur les réseaux sociaux, gérer sa newsletter… Toutes ces stratégies vous permettront d’améliorer votre image, d’attirer des prospects et de fidéliser vos clients. C’est essentiel pour la réussite de votre activité !

 

5. Apprendre à dire non

Il y a une chose difficile lorsqu’on lance son entreprise : apprendre à dire non à certains projets. Vous n’êtes pas obligé de tout accepter sous prétexte que vous débutez. Le risque est de finir par perdre votre motivation…

Vous connaissez la célèbre citation de Confucius : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. ». Remplacez « un travail » par « des projets » et vous comprendrez vite l’intérêt de savoir trier les propositions.

Bien entendu, ce n’est pas toujours évident à appliquer, surtout lorsque les factures arrivent. C’est tout l’intérêt de se faire accompagner ! Grâce à des conseils avisés, provenant de freelances aguerris, vous saurez comment dénicher des projets qui vous motivent, auxquels vous aurez envie de dire un grand OUI !

graphiste freelance

 

6. Communiquer avec d’autres graphistes

Le risque en se lançant seul… et bien c’est d’être seul justement.

Isolé en télétravail, il est parfois difficile de trouver les informations et de lutter contre l’impression de tourner en rond. En profitant d’un réseau de graphistes freelances, vous serez entendu, écouté et guidé. C’est ce que propose l’Académie des Graphistes freelances.

Grâce à sa communauté, vous trouverez des réponses à vos questions et à vos doutes. Chaque échange viendra enrichir votre quotidien d’entrepreneur.

 

7. Se former

Dernier conseil, et pas des moindres : se former. Être freelance, ça s’apprend. S’organiser seul, gérer un business et négocier avec les clients demandent des compétences qui ne sont pas forcément innées.

Alors, si c’est votre première expérience en tant que solopreneur, mieux vaut être formé par des experts, qui vous donneront toutes les clés de la réussite.

 

Si vous souhaitez vivre de votre passion plus sereinement et prendre, dès le début, les bonnes mesures pour développer votre activité de graphiste freelance, ce membership est pour vous ! D’une durée de 6 mois, l’Académie des Graphistes freelances vous accompagne pas à pas dans la mise en place de votre business, avec succès.

À savoir
Le membership est éligible au CPF. Plusieurs formules sont disponibles pour répondre au mieux à vos besoins.

 

Lire la suite de l'article

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Graphisme

Halloween : 5 astuces graphiques pour vos emails !

Bien qu’elle ne fasse originellement pas partie de notre patrimoine culturel, Halloween est aujourd’hui une fête de plus en plus célébrée en France. Les spécialistes du marketing...

Publié le par Solenne Ricard
Graphisme

Comment ouvrir l’appétit avec la photo culinaire ?

La photographie, c’est un art. La photo culinaire aussi. Elle permettrait même de mixer plusieurs arts, puisque la gastronomie y est forcément au moins un peu...

Publié le par Emeline