Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

[Interview] – Kidioui, le site social qui paie vos amendes

J’ai été contacté la semaine dernière pour présenté un nouveau site d’enchères inversées et notamment déclinaison en application buzz qui a pour slogan Kidioui paie...

kidioui amendes

J’ai été contacté la semaine dernière pour présenté un nouveau site d’enchères inversées et notamment déclinaison en application buzz qui a pour slogan Kidioui paie vos amendes. Le principe est simple : On vous met une amende et vous demandez ensuite sur le site à ce qu’on vous la paie. Pour cela, il faudra accumuler un nombre de vote égal à la somme à payer, le tout en expliquant comment vous avez eu l’amende et pourquoi vous choisir… Pas mal, non ?

Le but derrière cette application buzz est de présenter kidioui, un site classique d’enchères inversées. Du coup, comme à mon habitude, j’ai préféré interviewer le porteur de projet que de vous faire une liste des fonctionnalités, ce que vous découvrirez en vous rendant sur le site.

Je vous retranscris donc l’échange que j’ai eu avec Ouri, co-fondateur de Kidioui :

WA : Pouvez-vous vous présenter rapidement ?

Ouri Stopek, co-fondateur de kidioui, entrepreneur de 28 ans.

WA : Pouvez-vous présenter kidioui à ceux qui ne le connaîtraient pas encore ?

Kidioui.fr permet de comparer et négocier les meilleurs prix pour les scooters neufs et les voitures neuves auprès de nos concessionnaires et mandataires partenaires. Ceci grâces aux enchères inversées et aux achats immédiats.

WA : D’où vient le nom ?

Au début nous n’avions pas de site internet, nous faisions les enchères par mail.

On envoyait aux vendeurs les demandes d’acheteurs, et à la fin on écrivait qui dit oui ?

WA : Comment ça fonctionne ?

  1. L’acheteur dit ce qu’il veut acheter.
  2. On envoie une notification aux vendeurs professionnels.
  3. Chacun répond en proposant un prix inférieur à son concurrent, sous forme d’enchère inversée.
  4. On met en relation l’acheteur avec le meilleur vendeur.

WA : Pourquoi et comment avez-vous eu une telle idée ?

Des déclarations ont été faites dans tous les sens en matière de sécurité routière, de radars, d’avertisseurs de radars, d’augmentation du prix des amendes.

Nous avons décidé de laisser les français voter et décider s’ils méritent de payer leurs amendes ou pas.

WA : Comment vous rémunérez-vous ?

Nous nous rémunérons sur les ventes que nous engendrons avec kidioui.fr

Nous ne gagnons pas d’argent avec cette opération.

WA : Quels sont vos projets à court terme ? Long terme ?

Nous comptons à court terme proposer des enchères inversées et achats immédiats sur d’autres produits, puis à plus long terme dans d’autres pays.

WA : Quel est le souci qui a été le plus dur à combattre ?

Dans un site comme le notre qui nécessite du volume, le plus dur est de tenir bon jusqu’à atteindre ce volume.

WA : Si vous aviez un conseil pour les gens qui souhaitent se lancer, quel serait-il ?

De se lancer. Le reste viendra au fur et à mesure.

Je remercie Ouri de s’être prêté au jeu de l’interview et lui souhaite une bonne continuation dans son projet. N’hésitez pas en tout cas à ajouter vos amendes :-)

Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

40+ ressources pour booster votre marketing sur Twitter

Dans le petit monde des réseaux sociaux, Twitter reste malgré les années une valeur sûre, en particulier pour les entreprises. 3ème réseau...

Publié le par Leo Chatillon
Webmarketing

Les Français font davantage confiance aux informations partagées par leurs proches qu’aux médias

Une étude Ipsos révèle les différents indices de confiance envers les médias papiers, TV et numérique, que les français boudent...

Publié le par Cyrielle Maurice