Navigation

Toutes les catégories

Filtrer par auteur

Voir les derniers articles

Je trouve cette pub Windows 7 incroyable !

En relisant cette publicité pour Windows 7, on y voit transparaitre les reproches que les utilisateurs faisaient à Vista ! Pour eux, Windows 7 est avant tout une correction de ces...

Ils ont de l’humour …

pub_windows7_consomme_moins

copie d’écran © Microsoft

Si on lit entre les lignes :

  • « Mon Pc avec votre Vista, il consommait beaucoup trop et il ramait » (qui veut dire, comme le mot « ram » l’indique, qu’il bouffait la mémoire…)… « et je n’étais pas contente ! »
  • « Et vous me dites que votre Windows 7 il bouffe moins ? … enfin ! »

C’est une reconnaissance des défauts de Windows Vista, du fait que les clients n’étaient pas contents et qu’ils espéraient mieux… et du fait que 7 améliore (probablement) les choses.

Windows 7 ne serait donc qu’une correction des erreurs de Vista…. ahhhh… d’accord …  ;-)

Reste encore un détail…

« Il me reste encore 2 souhaits, c’est ça ? » …

ce que j’interprète par

  • « vous savez, y a pas que le fait qu’il me bouffait la mémoire ! J’ai encore plein d’autres reproches… »
  • « euh… j’aurais jamais assez avec 2 souhaits pour améliorer Vista ! »

Il faut prendre ce billet sur un ton humoristique évidemment… (d’ailleurs, Vista, on ne pouvait qu’en rire… ou en pleurer…)

 ;-)

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

E-commerce

5 formations pour lancer votre site e-commerce

Découvrez notre sélection de formations pour apprendre ou approfondir vos connaissances avant d’ouvrir votre boutique en ligne. The post 5 formations pour...

Publié le par Alexandra Patard
Webmarketing

Réseaux sociaux : 20 chiffres incontournables pour votre communication

Ce n’est plus un secret  : les réseaux sociaux sont devenus des outils de communication puissants et incontournables. Animer ses réseaux sociaux est...

Publié le par Gaelle Kurtz