Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

5 techniques d’écriture pour des emails qui convertissent

De plus en plus sollicités, les internautes sont de moins en moins attentifs aux emailings qu’ils reçoivent. Pourtant, l’emailing reste l’un des...

Publié par Audrey Clabeck

De plus en plus sollicités, les internautes sont de moins en moins attentifs aux emailings qu’ils reçoivent. Pourtant, l’emailing reste l’un des outils de conversion préférés des professionnels du marketing.

Voici quelques techniques très utiles pour rédiger des emailings attractifs et efficaces.

1) Écrire pour votre cible

On ne le répètera jamais assez, pour intéresser votre public vous devez lui adapter votre contenu à ses centres d’intérêt et vous différencier dans la forme et le fond de vos écrits. Vous devez également vous adresser à lui et non pas parler de vous. L’emploi de la seconde personne, que ce soit le « tu » ou le « vous » est primordial pour que votre destinataire se sente interpellé.

2) Rédiger un sujet accrocheur

Le sujet de votre emailing doit être suffisamment percutant pour retenir l’attention du destinataire. Un titre personnalisé avec le prénom du lecteur est également un moyen efficace pour susciter de l’intérêt.

L’utilisation des habitudes d’achat ou des rappels de paniers en attente peuvent également inciter votre destinataire à ouvrir votre email.

Voici quelques exemples de titre accrocheur  :

  • C’est l’été et vos lunettes sont toujours dans votre panier  !
  • Éva, ne partez pas en vacances sans votre maillot de bain  !
  • Tout le matériel pour la rentrée à prix réduit, ça vous dit  ?

3) Limiter les freins au passage à l’action

Allez directement à l’essentiel tout en rédigeant un message suffisamment long pour que le lecteur ait suffisamment d’indications sur vos intentions.

Réécrivez votre message jusqu’à ce qu’il vous semble suffisamment accrocheur. Votre but est de rédiger un texte qui pousse votre destinataire à suivre le chemin que vous aurez tracé pour lui. Pour y arriver, vous devez connaître parfaitement votre cible et vous mettre à sa place.

Identifiez dans votre email les points qui pourraient le faire fuir et retravaillez-les jusqu’à ce que tous les éléments qui pourraient faire barrage à une conversion disparaissent de votre texte.

4) Utiliser une structure logique

Pour qu’un email de vente soit réussi, il doit être basé sur une structure qui apporte une réponse claire au lecteur.

Nous avons évoqué tout à l’heure l’intérêt d’un sujet d’email percutant mais votre emailing doit aussi, une fois ouvert, contenir un titre accrocheur qui ne laisse aucun doute sur l’objet de votre message.

Cela peut-être une vente privée, l’intégration d’un nouveau produit en catalogue ou une invitation à un évènement organisé par votre entreprise. Il est temps de susciter une envie chez le lecteur ou mieux, lui faire prendre conscience qu’il est dans le besoin. Il ne vous reste plus qu’à positionner votre produit ou votre service comme étant la solution.

Exemple  : imaginez que vous êtes un vendeur d’électroménagers. Vous constatez que l’on annonce une période de forte chaleur. Vous devez faire prendre conscience à vos destinataires qu’ils vont avoir chaud. La solution à leur problème  ? Un ventilateur  ! Ça tombe bien, vous en avez en stock.

5) Intégrer un Call to Action

Le call to action est votre ultime outil de conversion. Privilégiez l’utilisation d’un bouton unique afin que votre client ou prospect ne soit pas confronté à plusieurs chemins pour arriver sur votre site.

Le call to action n’a qu’une utilité  : transformer votre lecteur en acheteur. Si vous estimez que vous avez besoin de plusieurs CTA, créez un bouton de redirection principal et intégrez les autres dans des liens hypertextes.

Pour finir

Chaque Français est inscrit en moyenne à 5 newsletters, et ce chiffre ne fait qu’augmenter.

Pour vous démarquer de la concurrence, utilisez une méthode de rédaction attractive à laquelle vous intégrerez les données qui émanent de l’analyse de votre cible.

Structurez bien votre email pour éviter la confusion dans l’esprit de votre lecteur et terminez par un Call to Action engageant.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

E-commerce

E-commerce : les prix qui se terminent par 9 sont plus efficaces que les prix ronds

Les biais cognitifs concernant les prix affichés dans les magasins sont connus de tous les commerçants. Il est en effet avéré que pour un consommateur,...

Publié le par Cyrielle Maurice
Webmarketing

Les policiers texans exposent les arrestations sur Twitter

Les policiers du Texas (Etats-Unis) ont décidé d’utiliser le service de micro-bloging Twitter comme « mur de la honte« . En effet, ils ont créer une page dédiée aux...

Publié le par Team WebActus