Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

3 astuces pour rédiger un texte sur un sujet technique

Industrie, sciences, technologies… des domaines pour lesquels la rédaction de contenus techniques est courant. Bien que pas très intuitive, avec une certaine...

Publié par Audrey Clabeck

Industrie, sciences, technologies… des domaines pour lesquels la rédaction de contenus techniques est courant.

Bien que pas très intuitive, avec une certaine dose de travail en amont de l’écriture, la rédaction technique peut devenir relativement simple à maîtriser.

Nous vous livrons 3 astuces pour rédiger un bon texte sur un sujet technique.

 

1. Se documenter sur le sujet

Quand on est rédacteur web, décrocher un nouveau client dont le secteur d’activité nous est méconnu est à la fois excitant et inquiétant.

Si apprendre de nouvelles choses est intéressant, il est de notre devoir de rédiger un article technique qui soit clair et agréable à lire. Pour y arriver, la meilleure solution est de bien maîtriser son sujet.

Hors de question de se contenter de lire les 3 premiers articles référencés par Google pour rédiger notre article. Cette technique est le meilleur moyen d’écrire un texte sans réelle valeur ajoutée qui donne l’impression de déjà vu… ou plutôt, de déjà lu.

Alors la première étape pré-rédaction est la documentation.

Notre conseil
Prévoyez dans votre devis un poste « recherches et documentation ». Votre client comprendra que pour rédiger un article intéressant et doté d’informations pertinentes, il vous sera nécessaire de vous documenter.

Une série d’articles ou une collaboration régulière est prévue  ? Dans ce cas, ce coût supplémentaire ne sera facturé qu’une seule fois, vu qu’il s’agit de vous renseigner sur le domaine. Pensez-y lors de la négociation.

2. Établir un lexique du domaine d’activité

Un bon rédacteur technique est celui qui s’imprègne du jargon du domaine traité et l’utilise à bon escient.

Le plus simple avant de commencer la rédaction est de vous créer un mini-dictionnaire technique. En ayant cet outil à portée de main, vous pourrez ainsi utiliser du vocabulaire adapté et compréhensible pour les lecteurs de votre client.

Intégrez chaque nouveau mot rencontré dans votre lexique dans lequel vous aurez pris le temps de créer des catégories.

Catégorie vocabulaire

Par exemple pour l’isolation, vous pourriez avoir une catégorie  : combles, murs, sols et d’autres catégories par isolant  : rouleau de laine isolante, plaque, mousse…

Les mots seront ainsi plus faciles à retrouver que s’ils étaient triés par ordre alphabétique. Évidemment, un même mot peut se retrouver dans plusieurs catégories.

3. Trouver des sources fiables pour la rédaction technique

Comment choisir ses sources pour rédiger un article technique  ? Plusieurs solutions s’offrent à vous  :

Le client

Il n’est pas rare que les rédacteurs aient peur de poser des questions à leur client. La raison est simple, ils redoutent d’avoir l’air incompétents en la matière.

C’est une erreur, souvent les clients sont même rassurés que l’on s’adresse à eux, car à bien y réfléchir, l’expertise métier, c’est eux qui la détiennent.

Les principaux acteurs du secteur

Une autre source dans laquelle puiser des informations pertinentes sur un domaine technique se trouve être les professionnels du secteur. Outre votre client, consultez ce que font ses concurrents.

Les concepteurs, constructeurs et fournisseurs

Enfin, pour obtenir des informations techniques pointues, je vous conseille de vous tourner vers les constructeurs, développeurs de projets et les fournisseurs de matériel. Leur site regorge souvent de tutoriels, de guide, de fiches techniques…

N’hésitez pas à vous procurer les modes d’emploi ou les fiches produits concernant les outils et techniques relatifs à l’activité du secteur sur lequel vous allez rédiger.

 

Être un bon rédacteur technique demande du temps, de l’organisation et surtout… de la curiosité.

En utilisant nos astuces pour rédiger un texte sur un sujet technique, vous pourrez facilement écrire des guides, des tutoriels, des fiches techniques et des articles de fond destinés à un lectorat d’experts dans le domaine cible.

Enfin, penser à établir un plan de votre article. La complexité du sujet exige une certaine capacité à vulgariser. Cela passe entre autres par une structure de texte logique favorisant la lecture et la compréhension.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Mozilla travaille sur un projet d’OS mobile

La fondation Mozilla connu pour son navigateur très prisé, Firefox, vient d’annoncer travailler sur un nouveau projet mobile consistant à créer un système...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

L’évolution du blogueur en une image

Avec la généralisation de l’accès d’internet, la baisse des compétences nécessaires pour gérer un serveur web et la montée en puissance de certains outils/plateforme...

Publié le par Team WebActus