Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Comment utiliser les chatbots pour décupler le trafic sur votre site ?

Le recours aux chatbots est de plus en plus répandu dans les entreprises. Sur Messenger ou directement intégrés au site internet, il permet de prodiguer un...

Publié par Charlene Vella

Le recours aux chatbots est de plus en plus répandu dans les entreprises.

Sur Messenger ou directement intégrés au site internet, il permet de prodiguer un service client simple mais disponible en permanence et de répondre aux questions les plus courantes.

Cependant, le chatbot cache d’autres atouts. Parmi eux, une utilisation à bon escient pourrait vous permettre d’augmenter le trafic vers votre site web de manière considérable. Comment procéder  ? Nous vous expliquons tout.

Qu’est-ce qu’un chatbot  ?

Commençons par le commencement. Peut-être que la notion de chatbot est encore un peu floue à vos yeux.

Un chatbot, aussi appelé “agent conversationnel”, est un programme informatique pouvant simuler une conversation avec une ou plusieurs personnes. Ces échanges peuvent être textuels, par le biais d’un chat ou d’une messagerie, ou vocaux.

Cet outil est aujourd’hui de plus en plus utilisé pour le service client de commerçants en ligne, notamment grâce aux messageries instantanées.

Les utilisateurs peuvent donc obtenir des réponses pour  :

  • S’informer sur une actualité spécifique
  • Réserver un moyen de transport ou un hôtel
  • Commander un repas
  • Rechercher un produit
  • Avoir un conseil technique
  • Etc.

Un chatbot pour plus de trafic  : c’est possible

Parmi les plus plébiscités, le chatbot de Messenger sur Facebook tient le haut du panier. Flexible, il peut également être intégré directement à votre site internet, sous forme de pop up.

Mais comment un agent de conversation virtuel pourrait bien drainer plus de trafic  ? Voici des éléments de réponses.

1. En mettant en place une réponse automatique aux commentaires

Sur Facebook, il est possible de mettre en place un message automatique, en réponse à chaque commentaire posté. L’intérêt est double (voire triple  !).

  • Vous ne laissez jamais un commentaire sans réponse
  • Vous entretenez votre image de marque
  • Vous redirigez les utilisateurs vers votre site web

Comment  ? En insérant un lien dans votre réponse automatique. Vous pouvez ainsi orienter vos abonnés vers la page de votre choix et développer un trafic qualifié.

Par ailleurs, la méthode offre un autre avantage de taille  : chaque personne qui interagit avec votre chatbot devient un contact dans Messenger. Vous gardez une trace de tous les utilisateurs et pourrez utiliser ces contacts pour envoyer des messages spécifiques, en temps voulu.

2. En envoyant des messages aux bonnes audiences

Il est possible de scinder vos audiences selon leurs centres d’intérêts ou les publications déjà consultées. À partir de ces données, il est tout à fait possible de construire des campagnes de messages, à l’instar des newsletters, pour ramener vos abonnés sur le site web.

Inscription à une formation, vidéo, nouvel article, nouveau service, tout dépend de votre secteur d’activité.

Améliorer son chatbot pour obtenir du trafic qualifié

Que vous optiez pour Messenger, pour un autre outil de développement ou que vous élaboriez un chatbot vous même, il existe deux façons d’aborder les choses. Vous pouvez utilisez votre agent comme un service client basique, conçu pour répondre à une question “A” par une réponse “B”. Ou vous pouvez miser sur le machine learning.

Derrière cet anglicisme se cache une notion pleine de promesses  : permettre à la machine d’apprendre au fil des conversations.

Avec le machine learning, le robot peut à la fois répondre avec plus de naturel et d’humanité mais aussi mieux cerner les attentes et centres d’intérêts des utilisateurs.

Ainsi, il pourrait répondre à des demandes par une suggestion de plusieurs liens vers votre site internet par exemple.

Un chatbot pour mener des campagnes e-mailing

Et si vous confiez l’inscription à votre newsletter à un agent conversationnel  ?

Employant le même procédé et répondant aux normes RGPD, un chatbot offre des taux d’ouverture de messages bien supérieurs aux campagnes de mails traditionnelles. Ciblant un type d’audience particulier, le message peut renvoyer vers une offre ou un article, à découvrir sur votre site.

Pour tirer le meilleur parti de votre chatbot, gardez à l’esprit certains éléments clés comme  :

  • L’heure d’envoi des messages à vos différentes listes
  • Le respect des conseils Facebook pour le bot Messenger
  • La variété des contenus proposés aux utilisateurs

Parce que les chatbots n’ont pas encore saturé l’espace, le ROI peut être actuellement excellent. Moins de sollicitation engendre nécessairement plus de réceptivité.

Alors pensez-y et n’hésitez pas à proposer les contenus de votre site web à vos utilisateurs, par l’intermédiaire de votre chatbot.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Quelle utilisation du téléphone portable pour les adolescents ?

Cette infographie nous présente l’utilisation qu’ont les adolescents (12 -17 ans) de leur téléphone portable. Alors que les téléphones sont devenus en quelques années...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Les meilleures images détournées de l’élection de François Hollande

Beaucoup d’images détournées ont circulé dimanche sur le web avec plus ou moins de succès. Pas facile de faire rire sans être trop méchant ou cynique… et pourtant...

Publié le par Team WebActus