Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

5 tendances pour votre nom de marque en 2019

Votre nom de marque est bien plus qu’une raison sociale, c’est toute l’identité de votre entreprise qu’il influence. Que ce soit un acronyme, un mot...

Publié par Morgane Ponton

Votre nom de marque est bien plus qu’une raison sociale, c’est toute l’identité de votre entreprise qu’il influence.

Que ce soit un acronyme, un mot réaliste ou inventé, sa personnalité doit être fidèle à vos valeurs, votre ambition et votre produit ou service. L’important est que vos futurs clients le retiennent  !

Tentez de trouver un nom accrocheur, clair et explicite. Stimulez votre créativité est inspirez-vous de ces 5 tendances pour choisir ou changer votre nom de marque en 2019.

1. Une association de noms

Un nom de marque doit « sonner » phonétiquement de manière dynamique. C’est comme ça que vos clients le retiendront.

Une des excellentes sonorités qui a du « pep’s », c’est l’association de deux noms. Ce sont souvent des prénoms ou l’initiale du nom qui est reprise.

Très utilisés dans le luxe ou le textile, vous connaissez certainement de tête ces exemples  :

  • Abercrombie & Fitch  ;
  • Hennes & Mauritz, plus connu sous le nom d’H&M  ;
  • Dolce & Gabbana.

Ces deux noms créent une image mentale équilibrée facilement mémorable.

Et quels meilleurs ambassadeurs de la marque que les fondateurs eux-mêmes  ?

Pensez aussi à la success story de la marque de crèmes glacées la plus connue au monde  : Ben & Jerry’s. La pâte des deux fondateurs Ben Cohen et Jerry Greenfield sert aujourd’hui encore le storytelling de la marque.

Association de noms pour une marque

2. La personnification

Tendance très présente dans les start’up  : le prénom.

En jouant sur des prénoms vintage ou originaux, ces noms de service ou de produit peuvent aisément transmettre le message de la marque  :

  • Alfred, l’assistant chic de la solution de marketing automation sur Instagram  ;
  • Simone.paris, la manucure à domicile coquette, made in France  ;
  • John Paul, la marque de conciergerie en ligne de luxe.

Idéal pour les sociétés de service, le prénom permet de personnifier la marque et de créer un lien privilégié comme si votre client s’adressait directement à vous via cette personne.

Privilégiez le choix d’un seul nom ou prénom court de préférence pour qu’il soit mieux retenu.

3. La définition

Les noms de marque utilisent parfois une technique imparable pour incarner leur produit  : sa définition.

Si ce n’est pas l’option la plus originale, ce choix a le mérite d’apporter du réalisme à votre identité de marque et de décrire précisément votre activité.

Vous pouvez aussi jouer sur les métaphores pour apporter une touche de singularité à votre branding. Voici quelques exemples  :

  • Facebook  : qui aurait cru que la marque la plus puissante du monde s’appellerait « couverture de livre »  !
  • Netflix  : traduisez les films par internet (flix étant la phonétique de Flicks, un mot argotique anglais qui signifie film).

L’exercice est plus facile en anglais qu’en français, pourtant voici de beaux exemples Made In France  :

  • Le Chemiseur, un site internet de création chemises sur-mesure en ligne  ;
  • Clac des doigts, une start’up qui a lancé un concept de commande par texto pour à peu près tout  : billet de train, traduction, livraison de repas  ;
  • Engie où l’on perçoit clairement le terme en rapport avec son activité  : l’énergie.
Personnification du nom de marque

4. Le symbole

Autres moyens de marquer les esprits  : créer un symbole.

Grâce à un nom en rapport ou non avec votre activité, vous faites appel à la mémoire visuelle de votre audience et aurez plus de chances d’être reconnu. Quelques bons exemples  :

  • Apple avec sa célèbre pomme qui pour le coup n’a pas de rapport avec son activité, mais a été exploitée au maximum sur son branding visuel  ;
  • Orange qui a marqué une belle transition avec France Télécom  ;
  • Le slip français, tout est dit dans le nom et le visuel est plutôt clair.

5. Les chiffres

Voici une nouvelle forme d’inspiration pour créer votre nom de marque  : les chiffres.

Ils symbolisent la logique et la modernité et s’utiliseront de préférence pour les entreprises technologiques, dans la finance ou l’informatique.

Cela permet d’avoir un nom court et donc facilement mémorisable.

Deux exemples tout trouvés  :

  • N26, la banque mobile allemande qui cartonne en France  ;
  • L’École 42, créée par Xavier Niels, qui forme de futurs développeurs. 42 est un chiffre mythique de la culture geek. Un symbole pour une école d’informatique  ;
Imagination de nom de marque

Et pour le nom de domaine  ?

Dernière étape après avoir choisi son nom de marque  : le nom de domaine.

De plus en plus de domaines sont déjà réservés donc nous vous conseillons de shortlister 3 noms de marque et de voir si ces derniers sont disponibles. Il existe notamment quelques bonne pratiques à mettre en oeuvre pour trouver le nom de domaine idéal pour votre site Internet.

Retenez que plus votre nom est court, plus le nom de domaine aura des risques d’être déjà réservé. Jouez ensuite avec les extensions si vous êtes un produit. Pour une marque de service, le .com ou .fr reste la norme.

Prêt pour votre exercice de créativité  ? Utilisez ces 5 tendances pour lancer votre brainstorming et trouver le nom de marque qui vous correspond.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

4 changements à effectuer sur votre site pour augmenter vos conversions

Vous désirez augmenter votre taux de conversion  ? Le pouvoir est entre vos mains  ! Avec quelques changements sur votre site internet, vous pourrez...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

Cette appli qui rapporte 100.000 dollars par jour

Voilà des fondateurs de start-up mobile heu-reux ! Après plusieurs essais infructueux avec des jeux comme Cupcake Corner ou Puppy World, l’éditeur New Yorkais de jeux...

Publié le par Team WebActus