Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Pourquoi externaliser ses traductions ?

Cela doit vous sembler être une bonne question. Nombreuses sont les entreprises qui choisissent, pour réaliser des économies et gagner du temps, de...

Publié par Thomas

Cela doit vous sembler être une bonne question. Nombreuses sont les entreprises qui choisissent, pour réaliser des économies et gagner du temps, de réaliser leurs traductions en interne. Et ce d’autant plus dans les entreprises qui ont des employés bilingues, ou bien excellents en langues étrangères.

Au premier abord, il est vrai que cela semble tentant de confier à ses employés votre ou vos projets de traduction  : vous les connaissez, ils connaissent déjà l’entreprise et ses valeurs, mais aussi ses produits. Qui d’autre est alors mieux placé  ? Vous pouvez traverser le couloir et trouver quelqu’un prêt à prendre en charge votre projet de traduction tout de suite, sans avoir à chercher une agence ou une plateforme de traduction en ligne. Mais est-ce vraiment une bonne idée  ?

Non, pas vraiment, et nous allons vous le prouver ici en trois points.

 

1. Maîtriser une langue ne signifie pas maîtriser la traduction.

Traduction par les employés

Tout d’abord, il faut savoir que la traduction n’est pas la simple transposition d’un message écrit dans une langue cible vers une langue source. Etre bilingue ne signifie pas être traducteur. C’est un métier à part entière qui nécessite de longues études poussées, et qui mérite d’être reconnu comme tel.

Les traducteurs ne sont pas seulement des spécialistes de la grammaire, de la conjugaison, et du vocabulaire d’une langue. Leurs études linguistiques sont complétées par de solides connaissances dans plusieurs domaines  : économique, légal, marketing, médical… Et nombreux sont ceux qui choisissent de se spécialiser dans un domaine en particulier en n’acceptant que des projets de traduction dans le domaine choisi, et en continuant de se former.

Un traducteur n’arrête jamais d’apprendre  ! Les agences de traduction comme les plateformes de traduction en ligne peuvent confier vos projets de traductions à de vrais spécialistes capables de choisir le bon mot, la bonne formule. Ce qui n’est pas nécessairement le cas de vos employés, aussi bons soient-ils en langue. Par exemple, toute personne qui parle anglais ne maîtrise pas pour autant le vocabulaire technique et spécifique de cette langue.

 

2. Réaliser un projet de traduction en interne peut vite virer au cauchemar.

Cela semble logique, rapide et facile. Et pourtant  ! Réaliser un projet de traduction peut devenir un vrai calvaire. Tout d’abord, l’employé qui accepte gentiment de réaliser cette tâche, n’est pas nécessairement un traducteur inné. Traduire un relevé fiscal par exemple quand on n’a pas de connaissances en fiscalité, cela prend du temps. Et ce temps pris est du temps en moins pour réaliser les tâches qui sont propres à son poste. C’est un travail qui demande beaucoup de rigueur, et il est difficile d’être efficace quand on a autre chose sur le feu. Il se peut même que votre employé le néglige et le bâcle car après tout, ce n’est pas son corps de métier  !

Peut-on vraiment réprimander quelqu’un sur la mauvaise qualité de son travail lorsqu’il n’a pas de compétences dans ce domaine  ? Vous voilà revenu(e) à la case départ  : le relevé est mal traduit, il faut le confier à quelqu’un d’autre, et vous avez perdu du temps. En confiant votre projet de traduction à un vrai professionnel externe, vous vous assurez de la qualité du rendu final  : un traducteur vit de ce métier, et ne peut se permettre de vous rendre une traduction bâclée car c’est tout son professionnalisme et sa réputation qui sont en jeu  !

Un vrai professionnel ne prendra pas le risque de vous décevoir et de perdre un client.

 

3. Une erreur de traduction peut vous coûter cher  !

Erreur de traduction

La traduction n’est pas une mince affaire, vous l’aurez compris. Reprenons l’exemple du relevé fiscal. Il s’agit ici en fait de traduction juridique  : un relevé fiscal est un texte à caractère juridique. Cela veut dire qu’une mauvaise traduction de celui-ci peut parfois encourir jusqu’à des poursuites pénales. En traduction médicale, c’est la santé des patients qui est en jeu  : que pourrait-il bien se passer si les composants d’un médicament donné sont mal traduits  ? Mais il n’y a pas qu’en traduction juridique, médicale, financière et autres que les erreurs peuvent vous coûter cher. Une mauvaise traduction d’un document peut tâcher votre image et décrédibiliser votre sérieux.

Soigner vos projets de traduction c’est soigner leurs destinataires. Imaginons que vous souhaitez ouvrir vos ventes à l’international. Vous confiez la traduction des fiches produits à un employé bilingue, mais celui-ci a déjà énormément de travail et bâcle sa nouvelle mission. Vous vous lancez donc sur un nouveau marché avec une mauvaise traduction  : que vont penser vos potentiels clients  ? Une parfaite maîtrise de la langue du marché ciblé peut vous aider à vous démarquer, et l’inverse peut vous nuire.

Nous ne pouvons donc que vous recommander d’externaliser vos projets de traduction et de faire appel à de vrais professionnels. Vous gagnerez du temps tout en préservant l’efficacité de votre personnel bilingue.

 

Mais alors, vers qui se tourner  ?

Chez Traduc.com, nous comptons sur un solide réseau de traducteurs diplômés et forts de plusieurs années d’expérience. Nous écoutons vos besoins pour vous orienter vers le traducteur le plus qualifié pour vos projets de traduction. Traducteur médical, juridique, marketing… Nous avons forcément le professionnel qui vous convient  ! Nous fournissons également un service de contrôle qualité, qui vous permet de partager vos documents en toute confiance. Un projet, des questions  ? Nos conseillères sont à votre écoute  !

L’article Pourquoi externaliser ses traductions  ? est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

6 conseils pour être plus productif le vendredi

Youpi, c’est vendredi  ! Le week-end arrive dans quelques heures, le plus gros de la semaine est derrière vous. Mais les clients comptent sur vous, il y a...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

Anne-Élise Chevillard, chez AXA : « la diversité est un facteur d’innovation et d’efficacité »

Dans les organisations, la diversité des profils ne répond pas qu’à la problématique sociétale de l’inclusion. Elle permet aussi aux...

Publié le par Thomas Coeffe