Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Attributs de liens « Nofollow », « sponsored » et « ugc » : quel changement pour votre site ?

Google a annoncé un changement majeur dans la façon dont les liens nofollow sont pris en compte. Auparavant, les liens nofollow étaient traités comme...

Publié par Sebastien Turbe

Google a annoncé un changement majeur dans la façon dont les liens nofollow sont pris en compte. Auparavant, les liens nofollow étaient traités comme une directive, ce qui signifie que Google obéissait au nofollow, point. Désormais Google traite les liens nofollow comme un indice.

En clair Google décidera d’utiliser ou non le lien à des fins de classement. Ce changement a un impact sur le référencement de page, le marketing de contenu, la création des liens et le spam.

 

Qu’est-ce que Nofollow ?

L’attribut de lien nofollow est un attribut HTML (rel="nofollow") qui est ajouté aux liens. Il indique à Google qu’un lien n’est pas fiable. Il a été conçu à l’origine pour lutter contre le spam de commentaires de blogs. Il a évolué pour une utilisation sur des liens publicitaires et pour des liens générés par les utilisateurs qui ne pouvaient pas être fiables à 100 %.

 

Quel est le changement  ?

Google a introduit deux nouveaux attributs nofollow.

L’un est pour indiquer qu’un lien provient d’un contenu généré par l’utilisateur (rel="ugc"). Le second est d’indiquer qu’un lien est un contenu sponsorisé (rel="sponsored").

Ces deux attributs profitent à Google parce qu’ils peuvent l’aider dans le calcul des liens.

Le lien « sponsored » donne à Google l’indice de ne pas lui donner de PageRank. Il contribue également à la compréhension de la page Web elle-même  : cette page vend des liens sponsorisés.

Le lien « ugc » (User Generated Content) est utile pour les liens créés par les utilisateurs d’un site web, comme des discussions d’un forum ou les commentaires d’un blog. Les forums n’étant plus fréquentés que par des passionnés réunis autour d’un sujet précis, ces liens peuvent s’avérer très fiables.

Voici le communiqué de Google  :

« Lorsque nofollow a été introduit, Google ne comptait aucun lien ainsi marqué comme un signal à utiliser dans nos algorithmes de recherche. Cela a maintenant changé. Tous les attributs – sponsored, UGC et nofollow – sont traités comme des indices sur les liens à considérer ou à exclure dans la recherche. Nous utiliserons ces indices – avec d’autres signaux – comme un moyen de mieux comprendre, analyser et utiliser les liens au sein de nos systèmes. »

Google considère que la balise « nofollow » a été utilisée pour trop de choses différentes.

 

Pourquoi Google change le Nofollow en indice ?

Il y a moins d’opportunités pour Google de suivre des liens parce que plus personne ne crée de liens « do follow »

  1. Le trafic des forums est en baisse. Il y a moins de gens sur les forums qui créent des liens.
  2. Les blogs sont en baisse. Il y a moins de blogueurs qui publient et créent des liens.
  3. Le contenu vidéo et audio ne génère pas de liens.
  4. Nombreux sites passent tous leurs liens en nofollow.

En résumé, Google a soif de liens à suivre, et le filon s’est appauvri.

 

Quels sont les avantages pour les éditeurs ?

Alan Bleiweiss, expert-conseil et consultant SEO, a tweeté :

Tweet de Alan Bleiweiss

« Il y a ZÉRO incitation à s’adapter aux nouveaux changements nofollow. Si cela a un impact direct et significatif sur les classements, bien sûr. Changement forcé. Sauf que Google ne va pas le faire. Le coût de la refonte de l’ensemble des CMS et des équipes de formation pour s’adapter à cela, l’emporte sur le motif. »

L’indice Nofollow Hint ne donne en effet aucun avantage aux éditeurs

Alan soulève trois points importants :

  • Rien n’incite les éditeurs à utiliser les nouveaux attributs de lien.
  • Aucun avantage pour les éditeurs sous forme d’une amélioration du classement.
  • Le coût de la mise en œuvre du changement l’emporte sur tout avantage perçu (qui, à ce stade, est nul).

Quel impact sur le SEO  ?

L’annonce de Google modifie le mode de calcul des liens à des fins de classement. Le changement introduit une certaine équité puisque les liens qui n’ont pas été suivis de façon arbitraire peuvent maintenant compter. Si votre petit site a déjà eu les faveurs d’un très gros site, ce lien nofollow pourrait vous faire gagner quelques bons points.

 

Le revers de la médaille

Certains SEO peu scrupuleux vendent déjà des liens nofollow en étant persuadés que cela influe déjà sur le référencement. C’est pourquoi nous sommes constamment sous le feu nourri des spammeurs qui postent des liens partout où ils peuvent. Avec ce changement, les spammeurs reçoivent un feu vert  : Google va désormais choisir de prendre en compte (ou pas) certains de leurs liens. Mais est-ce que Google sera vraiment précis et efficace dans ce procédé  ? Gageons qu’il pourra se tromper, ou être dupé… Ce changement va donc probablement entraîner une augmentation du spam de liens. C’est aussi une occasion pour certains de commencer à vendre des liens nofollow.

 

Si vous avez besoin d’un expert en référencement pour réaliser un audit de votre site afin d’estimer le nombre de liens nofollow à modifier vous pourrez trouver le prestataire idéal sur Codeur.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Twitter : comment utiliser les retweets pour booster ses performances ?

Sur Twitter, la durée de vie d’un tweet est tellement faible, qu’il est courant de reposter un message par la suite. Cependant, cette technique ne doit pas...

Publié le par Celine Albarracin
Webmarketing

[Interview] – Potati, le navigateur web dédié aux enfants

J’ai été contacté la semaine dernière pour répondre à une étude sur l’utilisation d’Internet par les plus jeunes d’entre nous et quelques autres...

Publié le par Team WebActus