Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Content marketing : comment utiliser les UGC ?

Produire du contenu est essentiel pour faire vivre ses sites web et surtout être bien référencé. Dans le cadre d’une stratégie de content...

Publié par Gaelle Kurtz

Produire du contenu est essentiel pour faire vivre ses sites web et surtout être bien référencé. Dans le cadre d’une stratégie de content marketing, plusieurs actions peuvent être mises en place pour proposer un contenu de qualité à votre cible.

Parce que les utilisateurs sont eux aussi actifs sur Internet, vous pouvez profiter des UGC et même les utiliser.

Explications.

Focus sur les UGC, les contenus générés par les utilisateurs

Les UGC sont les User Generated Content, ou en français, les contenus générés par les utilisateurs. Ces derniers sont une véritable mine d’or et doivent être exploités dans le cadre d’une stratégie de content marketing.

Les UGC sont gratuits, ce qui est un atout de taille  ! Mais ils sont aussi pertinents et répondent à une demande de transparence très importante aujourd’hui. La production d’UGC est presque constante. Votre audience s’exprime, elle partage des news ou des vidéos, elle note, commente et dialogue.

Tous ces éléments peuvent trouver leur place sur votre site, votre blog ou encore sur les réseaux sociaux. Ils sont une source de contenus et d’idées.

Comment expliquer la forte présence des UGC  ?

Les UGC sont massivement présents en ligne. Il suffit de quelques clics pour s’en rendre compte. Vous recherchez un restaurant  ? Vous constaterez que celui-ci est noté et que de nombreux avis ont été postés pour que vous puissiez vous faire une idée. Il en est de même pour les films au cinéma et même les jouets pour enfants  !

Les contenus générés par les utilisateurs sont utilisés de différentes façons.

Voici quelques exemples.

  • Les avis des consommateurs
  • Les forums
  • Le partage de photos, de vidéos ou encore de musique
  • Le partage des connaissances comme sur Wikipédia
  • L’activité des réseaux sociaux

Pourquoi une telle profusion  ?

Parce que les consommateurs d’aujourd’hui veulent appartenir à une communauté. Ils ne sont plus spectateurs mais acteurs  !

Ce besoin de reconnaissance est maintenant compris des entreprises qui parviennent à faire de la personnalisation de masse et à placer chaque client au cœur de sa stratégie. Nous produisons tous consciemment ou inconsciemment des UGC car notre avis compte.

Comment encourager les utilisateurs à générer du contenu  ?

Pour exploiter pleinement les UGC, il faut en avoir.

Vous devez donc encourager votre audience à en créer. Pour cela, il faut être actif sur les réseaux sociaux et inviter les utilisateurs à commenter, à donner leur avis, etc. Régulièrement, vous pouvez faire des sondages ou proposer des questionnaires en ligne. Il est même possible d’organiser des concours  !

Votre imagination sera la clé du succès.

Sachez que même si vous profitez de contenus générés par les utilisateurs, vous devez tout de même en produire. En effet, les deux types de contenus sont très différents et indispensables. Le contenu que vous créez est un contenu de qualité qui s’adresse à votre cible et qui répond parfaitement à ses attentes.

Les UGC sont eux aussi indispensables car ils participent activement à votre bon référencement et permettent de mesurer la satisfaction.

Il existe aussi des outils pour générer des UGC comme  :

  • Yotpo qui permet de collecter des contenus et de les exploiter,
  • ShortStack qui exploite le concours en ligne,
  • Pixlee qui aide les marques à commercialiser leurs produits grâce leurs clients.
Bon à savoir
Les UGC peuvent être très utiles car grâce à eux vous pouvez mieux comprendre les utilisateurs et ainsi proposer des contenus plus ciblés encore. Parfois les contenus générés par les utilisateurs sont des sources d’inspiration. Pensez-y  !

Mettre en place une stratégie d’UGC

Même si les UGC sont produits indépendamment, vous devez prévoir une stratégie pour les gérer. Il peut être intéressant de recruter ou de désigner une personne qui sera en charge de ces nouveaux contenus.

Son rôle sera alors d’essayer d’imposer une ligne éditoriale en créant des conditions d’utilisation ou une charte. Il faudra aussi faire un gros travail de veille afin de surveiller les UGC. Parallèlement la personne en charge de la stratégie des contenus générés par les utilisateurs devra animer cette communauté.

Cette tâche n’est pas simple car il faut encourager l’audience à produire des contenus et parfois les orienter.

Attention
La vigilance est de mise avec les UGC car vous ne contrôlez pas ce qui est publié. Bien sûr, il faut laisser une grande liberté aux internautes mais il faut aussi définir des limites et modérer les contenus.

Votre image est en jeu  ! Dans le même esprit, vous ne devez pas prendre part ou vous aventurer sur des sujets sensibles. De manière générale, on évite de parler politique ou religion. Le racisme et les violences verbales n’ont évidemment pas leur place.

 

 

Profiter des UGC est possible  ! Au sein de votre entreprise, vous pouvez avoir un ou plusieurs employés responsables de cette stratégie. Ils peuvent même jouer le rôle d’ambassadeurs. Vous pouvez aussi vous aider entre professionnels.

Dans tous les cas, vous devez faire en sorte que tout le monde soit gagnant  ! Faites appels à un professionnel de la rédaction pour vous conseiller dans la création de contenu web.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Les emails dynamiques (interactifs) arrivent sur Gmail, Outlook et Yahoo

Les emails vont devenir interactifs sur Gmail, Outlook et Yahoo grâce à l’AMP. Les marques pourront enfin proposer des expériences modernes par email....

Publié le par Thomas Coeffe
Webmarketing

Les tendances du streaming musical et du piratage en 2018

Après avoir accusé internet de tous ses maux lors de la mort du CD, l’industrie musicale se porte à nouveau comme un charme grâce au modèle...

Publié le par Cyrielle Maurice