Navigation

Toutes les catégories

Voir les derniers articles

Qu’est ce qu’un traducteur assermenté  ?

Traducteur juridique, traducteur assermenté, traducteur technique, traducteur médical… En matière de traduction, il y en a pour tous les...

Publié par Thomas

Traducteur juridique, traducteur assermenté, traducteur technique, traducteur médical… En matière de traduction, il y en a pour tous les goûts  ! Ce qui est une bonne nouvelle car cela signifie qu’il y a forcément le bon professionnel pour votre projet de traduction.

Si vous vous posez des questions sur les traducteurs assermentés, c’est que vous souhaitez probablement faire traduire un document à caractère légal, ou qui doit être utilisé lors d’une procédure pénale. Levons ensemble le mystère de cette profession  !

 

Qu’est-ce qu’un traducteur assermenté  ?

Un traducteur assermenté est un traducteur généralement spécialisé dans le domaine judiciaire et la traduction de documents à caractère légal. Une des nombreuses erreurs commises au moment de faire traduire un document à caractère légal est de confondre traducteur juridique et traducteur assermenté.

Un traducteur assermenté est un traducteur qui a prêté serment devant un tribunal

Le traducteur assermenté est inscrit sur la liste de la Cour d’Appel et a décidé de dédier une partie ou toute son activité au service de la justice. Il n’est cependant pas un employé de la Cour d’Appel  : il continue d’exercer à son compte.

À la différence d’un traducteur juridique, toute traduction qu’un traducteur assermenté entreprend est datée, tamponnée et certifiée conforme au document original. Le traducteur assermenté traduit alors des documents destinés à des procédures pénales. Il traduit des permis de conduire, les actes d’état civil comme les actes de naissance, acte de décès, acte de mariage, de divorce… Si vous avez réalisé vos études à l’étranger et que vous souhaitez faire valoir votre diplôme dans le pays où vous résidez à présent, c’est vers un traducteur assermenté que vous devrez vous tourner pour la traduction de votre diplôme. Ou encore, si vous êtes bénéficiaire d’un testament rédigé en anglais et que vous souhaitez le faire valoir en France, c’est aussi vers un traducteur assermenté que vous devrez vous tourner.

Traducteur assermenté

Comment un traducteur devient-il traducteur assermenté  ?

C’est la Cour d’Appel qui choisit ses propres traducteur assermentés et elle met un point d’honneur à ce que certains critères bien spécifiques soient rencontrés. Tout d’abord, le traducteur-candidat doit justifier d’une expérience solide en traduction et de connaissances rigoureuses du droit. En effet, s’il n’y a pas de formation spécifique pour devenir traducteur assermenté il faut, bien évidemment, avoir suivi et complété une formation de traduction. Mais n’est pas traducteur assermenté qui veut  ! Car pour devenir traducteur assermenté, un traducteur doit pouvoir garantir la rigueur et l’exactitude de ses traductions.

Et comme le droit évolue à la vitesse éclair, pour être un bon traducteur assermenté, il ne faut pas se reposer sur ses acquis mais au contraire accepter d’être en constante formation tout au long de sa carrière. Mais le droit n’est pas le seul domaine de prédilection des traducteurs assermentés. En effet, certains documents médicaux ou très techniques peuvent également faire l’objet d’une demande de traduction lors d’une procédure pénale par exemple.

Ensuite, il faut avoir un parcours exemplaire. Professionnalisme, moralité et impartialité sont alors maîtres mots. Un traducteur qui vient d’être diplômé a moins de chance de voir sa candidature retenue et, si son casier judiciaire n’est pas vide, ses chances d’être sélectionné retombent à zéro. Si, par contre, un traducteur au casier vierge est sélectionné, tout n’est pas encore gagné  : il fait l’objet d’un « enquête de moralité » conduite par la police, et peut même être convoqué au commissariat pour un entretien. Ce n’est qu’une fois que le traducteur-candidat est blanchi de tout soupçon que sa candidature sera considérée. Il devra ensuite prêter serment devant un tribunal. Si sa candidature est acceptée, son titre est alors valable pour 5 ans renouvelables.

Le troisième critère clef est la disponibilité. Une fois assermenté, le traducteur peut être sollicité par des juridictions ou bien directement par des professionnels de la justice  : notaires, avocats, huissiers… Et le caractère de leur demande peut être tout à fait urgent  ! Il faut alors savoir répondre à ces demandes dans un temps record, tout en garantissant la qualité des traductions. Aucune erreur n’est possible  !

Traduction juridique

Comment savoir si je dois me tourner vers un traducteur assermenté  ?

Identifiez bien la nature du document que vous souhaitez faire traduire et son caractère légal. Si la traduction vous est demandée par une institution ou une administration pour faire valoir un droit (par exemple, comme nous en parlions précédemment, obtenir une équivalence pour un diplôme ou encore faire valoir son permis de conduire dans un pays différent de celui qui l’a délivré), vous devez avoir recours aux services d’un traducteur assermenté.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander directement au service qui vous demande une traduction de votre document. Tout document à caractère légal n’a pas besoin d’être traduit par un traducteur assermenté. Avoir recours dans ce cas-là aux services d’un traducteur juridique ne veut pas nécessairement dire que votre traduction sera d’une moindre qualité. Vous risquez même de payer plus cher pour le même service, surtout si vous n’avez pas besoin de certification  !

 

Chez Traduc.com, nous pouvons prendre en charge vos projets de traduction juridique. Nous comptons sur un solide réseaux de traducteurs juridiques experts en droit pour vous assurer une diffusion de vos documents en toute confiance. Une question, un projet  ? Nous sommes à votre écoute  !

L’article Qu’est ce qu’un traducteur assermenté   ? est apparu en premier sur Traduc.com.

Lire la suite de l'article
Afficher les commentaires (0)

Commentaires

Newsletter WebActus

Abonnez-vous pour recevoir notre sélection des meilleurs articles directement dans votre boîte mail.

Nous ne partagerons pas votre adresse e-mail.

Articles similaires

Webmarketing

Monopoly City Streets = Google Maps + Monopoly

C’est aujourd’hui, 9 septembre 2009, à deux  heures qu’à ouvert le nouveau jeu nommé Monopoly City Streets de Google. Ce nouveau jeu est une association entre le...

Publié le par Team WebActus
Webmarketing

Applications de la semaine #21

Tous les administrateurs réseaux savent qu’il est souvent long et pas très passionnant de mettre à jour plusieurs serveurs surtout quand ceux-ci fonctionnent dans des...

Publié le par Team WebActus